[Gamescom 2015] TACOMA : on y a joué, voici nos impressions

Nous avons eu la chance d’aller jouer à TACOMA, un jeu de la plateforme ID@Xbox en présence de trois des huit développeurs de l’équipe basée à Portland en Oregon. Les développeurs, Fulbright, sont connus essentiellement pour Gone Home. Le jeu a été annoncé aux VGA et a suscité énormément de curiosité auprès de la presse et des joueurs férus de jeux d’exploration à la première personne.

Présentation de la démo

On nous proposait tout le début du jeu. On se réveillait dans la station spatiale et lâché un peu dans l’inconnu. On se rend vite compte que la station est vide et qu’il est arrivé quelque chose à l’équipage. Vous réalisez que l’OS de la station est hors ligne et il vous faut le remettre en marche en activant un interrupteur. S’en suit une longue séquence d’exploration à travers des couloirs et utilisant une mécanique de transfert de sol où vous pouvez vous aventurer sur chacun des murs d’une pièce. Ceci permet d’accéder à des portes, des couloirs.

Au cours de votre aventure, vous pourrez en apprendre davantage sur chacun des 6 membres de l’équipage à travers leurs conversations SMS. Lorsque vous arrivez à remettre l’OS Odin en route, il se met à vous adresser la parole et vous vous sentez moins seul instantanément. Cependant, il reste très mystérieux dans ses réponses. Vers la fin de la démo, on vous laisse sur un cliffhanger mais le développeur en personne m’a assuré que juste après, on allait évoluer dans l’espace.

indie game tacoma

En terme de gameplay, il se détache de ADR1FT car on évolue pour le moment qu’à l’intérieur de la station spatiale. Je suis intéressé de découvrir les séquences de gameplay dans l’espace.

Nos impressions à chaud

Nous sommes tombés amoureux de ce petit jeu d’exploration. Le fait qu’il n’y ait que 6 membres d’équipage permet de découvrir chacun de fond en comble et de s’y attacher. Nous sommes très curieux d’apprendre ce qui s’est passé dans cette station spatiale. 

Attention, la mécanique de transfert de surface n’est pas encore très intuitive et on met du temps à bien comprendre ce que l’on peut faire. Mais dès que l’on saisit les bases de ce gameplay, on a envie de tout découvrir. L’histoire a l’air d’être bien écrite avec des cliffhangers bien placés.

Tacoma screenshot 2

J’ai demandé si les développeurs avaient pensé à la réalité virtuelle mais ils ont insisté qu’ils avaient déjà envie de créer le jeu et que la VR nécessiterait un surplus de travail trop important et pourrait nuire au lancement du jeu.  

BILAN : EXCELLENT

Un vrai coup de coeur pour ce jeu développé par huit personnes. J’adore l’environnement et l’intrigue du jeu. J’espère que l’équipe va assurer le reste du scénario et je n’attends qu’une chose, son lancement en 2016. 

Print Friendly, PDF & Email