Test du Nexus 6P de Huawei, la nouvelle référence haut de gamme de Google

Google Nexus 6P Huawei - Test Geeks and Com

Cette année, Google a décidé de proposer non pas un, mais deux modèles dans sa gamme Nexus, afin de tenter de satisfaire le plus de clients potentiels. Ainsi, on retrouve le Nexus 5X de LG, représentant un milieu-haut de gamme intéressant au format plus compact, tandis que le Nexus 6P de Huawei a la lourde tâche de représenter ce que la gamme Nexus fait de mieux afin de faire briller le plus possible le système d’exploitation de Google.

Nous avons pu essayer durant plusieurs jours le Nexus 6P et vous proposons ci-dessous notre avis détaillé.

Caractéristiques techniques du Nexus 6P de Huawei

Affichage  AMOLED 1440 x 2560 de 5,7 pouces (518 ppi)
Dimensions  159.3 x 77.8 x 7.3 mm
Poids  178 g
Processeur  Qualcomm MSM8994 Snapdragon 810
Mémoire  32 / 64 / 128 Go
Système d’exploitation Android 6.0 Marshmallow
Réseau  GSM / HSPA / LTE Cat 6
Appareil photo / vidéo
  • Arrière de 12.2 MP avec autofocus laser et flash double LED
  • Avant de 8 MP
Connectivité
  • Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac double bande
  • Bluetooth 4.2 avec AD2P
  • NFC
  • USB Type C
Batterie / Autonomie  Batterie non amovible de 3450 mAh

Design

Alors que le Nexus 5X se contente d’un boîtier en plastique, le Nexus 6P arbore pour sa part un design beaucoup plus haut de gamme, avec de l’aluminium à l’arrière et un écran Corning Gorilla Glass 4 à l’avant.

La partie de l’appareil photo, qui ressort de la coque et arbore une couleur noire quelle que soit la couleur de l’appareil choisie, a fait couler beaucoup d’encre. Entre ceux qui la trouvent tout simplement laide, peu pratique ou ceux qui craignaient que le poids en haut de l’écran fasse qu’on a du mal à tenir le téléphone, il est clair que cette excroissance ne laisse pas indifférent. Pour ma part, si je la trouvais très peu esthétique au départ, je m’y suis habitué après quelques jours et je n’y fais vraiment plus attention. De plus, elle est beaucoup moins visible sur le modèle noir du Nexus 6P que sur les autres couleurs.

Avec des dimensions de 159.3 x 77.8 x 7.3 mm le Nexus 6P est quasiment identique à la taille du iPhone 6S Plus avec 1 mm de plus en hauteur, tout en offrant un écran plus grand. Il reste cependant plus encombrant qu’un Samsung Galaxy S6 edge +, par exemple, avec 5 mm de plus en hauteur, 2 mm de plus en largeur et 0,4 mm de plus en épaisseur.

Au niveau du poids, avec 178 grammes, on n’est pas face à un poids plume. Il ne s’agit cependant pas d’un appareil extrêmement lourd non plus, et il se positionne très bien entre un Samsung Galaxy S6 edge + à 153 grammes et un iPhone 6s Plus à 192 grammes. Le poids est bien réparti et fait en sorte que l’appareil tient plutôt bien en main sans avoir à tomber à cause d’un haut d’appareil plus lourd.

La description des boutons et connexions est presque identique à celle du Nexus 5X : les boutons d’allumage et de volume sont situés sur le côté droit, tandis que l’emplacement de la carte nano-SIM se situe à gauche. On retrouve l’emplacement pour le câble USB-C en dessous du téléphone et, à la différence du Nexus 5X la prise pour les écouteurs se retrouve sur le haut de l’appareil. Une diode pour signaler les notifications est présente en haut à gauche de l’écran, ce qui est plutôt appréciable.

L’une des nouveautés principales vient de la présence du capteur d’empreintes digitales situé à l’arrière du téléphone. Nous reviendrons plus tard sur son efficacité, mais le positionnement ne conviendra pas à toutes les tailles de mains, en particulier sur un appareil de plus grand format comme le Nexus 6P et il faudra souvent ajuster la façon dont on tient l’appareil pour pouvoir y accéder.

Le design du Nexus 6P est donc plutôt réussi, et la finition de l’appareil est excellente. L’aluminium confirme le positionnement haut de gamme du produit, et la disponibilité en noir, acier, blanc et or suivant les marchés devrait permettre de plaire au plus grand nombre.

Écran

L’écran AMOLED du Nexus 6P, avec une résolution de 2560 x 1440 à 518 ppi est très agréable à l’oeil, en offrant des couleurs saturées et des noirs profonds, tout en rendant les pixels quasiment impossibles à distinguer à l’oeil nu. Tous les contenus s’affichent de manière très claire et les textes sont vraiment très agréables à lire.

J’ai cependant remarqué une tendance, comme c’est souvent le cas sur les écrans AMOLED, à une tonalité bleue des couleurs, ce que certains risquent de ne pas apprécier. Par ailleurs, j’ai été déçu de la lisibilité de l’écran au soleil, qui n’est pas toujours facile. L’écran n’est en effet pas très lumineux par rapport aux derniers haut de gamme de Samsung ou du iPhone 6S Plus par exemple.

Le Nexus 6P a donc un plutôt bel écran, qui devrait satisfaire la plupart des utilisateurs, mais ne représente pas ce qui se fait de mieux en ce moment, ce qui devient flagrant lorsque l’on prend plusieurs appareils côte à côte, en particulier en extérieur.

Performances du Nexus 6P

Avec un Snapdragon 810 et 3 Go de RAM, on est en droit d’attendre une expérience fluide par excellence sur ce Nexus 6P, et j’ai été vraiment ravi à ce niveau. J’ai été vraiment bluffé par la fluidité d’affichage de l’interface de l’appareil, qui s’est confirmée durant les jours qui ont suivi le premier démarrage, et ce, malgré l’installation de plusieurs applications.

Il est arrivé que certaines applications ralentissent, voire plantent, mais il y a fort à parier qu’il s’agit d’un besoin de mise à jour pour le nouveau système d’exploitation de Google, car le comportement a été constaté aussi bien sur le Nexus 5 que sur les deux nouveaux modèles.

Pour les amateurs de chiffres, vous pouvez retrouver ci-dessous les différents tests de performance sur les outils les plus populaires. Ceux-ci se retrouvent dans le haut du podium, même si les résultats obtenus ne sont pas au niveau des derniers haut de gamme de Samsung équipés d’un Exynos 7420. Les résultats obtenus sur Geekbench 3 ont également également varié fortement d’une mesure à l’autre, même après avoir laissé l’appareil reposer durant plusieurs minutes et après un redémarrage, ne donnant pas des résultats consistants, avec un test simple coeur qui a varié entre 1100 et 1500 et un multi coeur entre 3300 et 4000. On peut cependant se rassurer par le fait qu’en utilisation réelle l’appareil se révèle très fluide.

Connectivité

Les Nexus 5X et 6P sont identiques sur ce point : avec une connectivité LTE de catégorie 6 permettant d’obtenir un maximum théorique de 300 Mbps sur les réseaux compatibles, le Nexus 5X devrait répondre à la plupart des besoins. Au niveau du Wi-Fi, on retrouve ce qui se fait de mieux avec du 802.11 ac en 2×2 MIMO double bande, mais également du Bluetooth 4.2, du NFC, le GPS / GLONASS.

La nouveauté vient évidemment de la présence en bas de l’appareil d’un port au standard USB-C qui, s’il devarit devenir de plus en plus répandu dans les prochains mois, reste pour le moment assez nouveau et peu disponible sur les machines actuelles, en dehors du nouveau MacBook et du Chromebook Pixel. Ce port a pour avantage de permettre de plus grands débits de transfert et d’avoir des câbles totalement réversibles.

Les utilisateurs du Nexus 6P de Huawei sont plus chanceux que ceux du Nexus 5X de LG, puisqu’ils retrouveront dans la boîte aussi bien un chargeur USB-C qu’un câble de transfert USB-C vers USB au format plus classique, ce qui évite de devoir repasser à la caisse pour environ 15 dollars si l’on souhaite effectuer du transfert de données câblé vers son ordinateur.

Autonomie

Avec une batterie de 3450 mAh contre 3220 mAh sur le Nexus 6. le Nexus 6P devrait plutôt bien se débrouiller au niveau de l’autonomie. Bien qu’il soit équipé d’un écran et d’un processeur haut de gamme et donc assez gourmands en énergie, il s’agit d’une capacité dans la partie haute du podium.

Dans les faits, l’appareil tient assez bien, sans pour autant être extraordinaire à ce niveau. Les utilisateurs plus classiques pourront espérer tenir une journée et demie voir deux journées avec l’appareil, tandis que les utilisateurs plus intensifs devraient parvenir à obtenir une journée complète d’utilisation sans devoir se connecter à une prise électrique. C’est finalement ce que l’on demande à un appareil aujourd’hui, même si l’on aurait aimé tenir plus longtemps.

Dans le classique becnhmark de batterie de Geekbench, le Nexus 6P a tenu moins longtemps que le Nexus 5X, moins gourmand. L’appareil s’est éteint après 6h34 de benchmark, contre 7h42 pour le Nexus 5X et 9h39 pour un Samsung Galaxy Note 5. Rien d’extraordinaire, donc, mais on est tout de même au-dessus dans ce genre de tests qu’un iPhone 6s Plus, qui tient 5h49 dans les mêmes conditions.

On pourra regretter, au niveau des possibilités de recharge, que les nouveaux Nexus ne soient pas compatibles avec le rechargement sans fil, alors que Google a fait partie des premiers à pousser cette technologie. Si lorsque la question leur est posée la réponse est que l’USB-C est tellement pratique que le chargement sans fil n’est plus nécessaire, on aurait aimé que le choix soit laissé à l’utilisateur.

Pour finir, petite nouveauté pratique qui sera réellement utile une fois que l’USB-C sera plus répandu, il est possible de recharger un Nexus en le branchant à un autre appareil USB-C compatible. J’ai ainsi pu recharger le Nexus 5X avec le Nexus 6P et inversement, grâce au câble USB-C des deux côtés. Il sera ainsi possible de dépanner facilement un ami en manque de batterie si l’on a un câble sur soi.

Google Nexus 6P Huawei - Test Geeks and Com -3

Appareil photo et vidéo

Le capteur photo présent sur le Nexus 6P est exactement le même que celui du Nexus 5X. Offrant une capture d’images en 12.2 mégapixels et l’enregistrement vidéo en 4K UHD, celui-ci devrait répondre à la plupart des besoins. La différence entre les deux appareils à ce niveau se limite d’ailleurs à la fonctionnalité de ralenti, qui peut atteindre les 120 images par seconde sur le Nexus 5X et les 240 images par seconde le Nexus 6P. La caméra avant est ici de 8 mégapixels contre 5 mégapixels sur le Nexus 5X, de quoi ravir les amateurs de selfies.

Appareil photo

Enfin! Les Nexus ont toujours pêché au niveau de leur qualité photo, même si le Nexus 6 était venu améliorer un peu la situation. Les photos prises avec le Nexus 6P, tout comme le Nexus 5X d’ailleurs, sont vraiment superbes. Avec un grand nombre de détails, des couleurs légèrement saturées, mais restant très proches de la réalité, tout en offrant une capture d’image très rapide, l’appareil photo est une vraie réussite. On pourra cependant être agacé parfois lors de certaines macros sur une certaine difficulté de mise au point nécessitant alors de reculer un peu l’appareil (et donc de perdre ce que l’on souhaitait initialement faire).

Au niveau de l’interface, on retrouve l’application classique de Google, très limitée en fonctionnalités. En dehors du réglage du flash, du HDR ou de la résolution, il n’est pas possible de régler grand-chose. Les classiques modes Panorama, objectif flou et photosphère sont présents, mais si l’on souhaite accéder à des options avancées il faudra passer par des applications tierces. Cependant, pour quelqu’un qui aime prendre des photos sans changer les réglages, ce qui a été le cas pour les photos publiées dans ce test, le résultat sera souvent très satisfaisant.

J’ai remarqué une lenteur au niveau du traitement du rendu HDR, qui est fait après la prise de photo dans la galerie, et pour lequel il arrive souvent de devoir patienter quelques secondes. Cela n’est pas dramatique, mais risque d’ennuyer ceux qui regardent souvent une image après l’avoir capturée.

Vous pouvez retrouver quelques exemples de photos prises avec le Nexus 6P de Huawei ci-dessous, et ainsi que d’autres sur notre album Flickr. Par ailleurs, les images de l’appareil illustrant l’article sont également prises avec un Nexus 6P (en intérieur, de nuit avec la lumière de la pièce).

[flickr_set id= »72157660218434136″]

Caméra vidéo

Les vidéos saisies avec le Nexus 6P sont également très jolies, mais on ressent dans cette utilisation le manque de stabilisation optique : le moindre mouvement brusque lors de la capture de séquences ne sera pas pardonné et risque de donner mal au coeur à la personne qui les visionneront. Cela dit, les séquences sont là aussi très détaillées lorsque l’on utilise le mode 4K UHD, avec un ajustement de la luminosité suffisamment rapide et une pixellisation très limitée, sauf lors des mouvements très rapides.

Les nouveaux modes de ralenti, permettant de capturer en 120 voire même 240 images par secondes suivant la résolution sélectionnée, sont très amusants et pratiques. Le résultat est vraiment joli, même si l’on remarque tout de suite la baisse de résolution par rapport à une séquence 4K. Le son est également capturé dans ce mode, ce qui est assez pratique.

J’ai donc été véritablement convaincu par les fonctionnalités photo et vidéo du Nexus 6P, même si je ne suis pas parvenu à obtenir le niveau de qualité de cette vidéo mise en avant lors de l’annonce de l’appareil, et qui avait bluffé tout le monde.

Multimédia

Avec un grand écran QHD et une configuration de mémoire interne pouvant aller jusqu’à 128 Go, le Nexus 6P se positionne comme un appareil destiné à une utilisation multimédia optimale. Et contrairement au Nexus 5X, des haut-parleurs stéréo en façade sont ici présents, ce qui est un gros avantage. Ceux-ci sont d’ailleurs plutôt performants et vraiment puissants, même si à plein volume on dénote une qualité moindre que sur un HTC M9, qui reste encore aujourd’hui la référence dans le domaine.

Le système d’exploitation est toujours aussi intolérant par rapport aux conteneurs incluant du son en 5.1 ou les codecs les plus exotiques, mais on continuera à utiliser un lecteur de type VLC pour contourner ce problème. Le Nexus 6P est donc un appareil plaisant à utiliser en usage multimédia, et consulter de longues vidéos, en particulier sans les écouteurs, sera nettement plus plaisant sur cet appareil que sur un Nexus 5X, par exemple.

Capteur d’empreintes digitales

Je le disais plus haut, positionner le capteur d’empreintes au dos de l’appareil n’est pas selon moi l’emplacement optimal sur un appareil. Si certains auront de la chance en ayant un doigt qui passera exactement au bon endroit à chaque coup, j’ai souvent dû ajuster la façon dont je tiens le téléphone pour pouvoir le déverrouiller.

Je ne suis pas en train de dire que le capteur n’est pas pratique, loin de là. Il reste plus rapide à utiliser qu’un code ou un schéma. Par ailleurs, je peux comprendre que l’absence de bouton physique sous l’écran ait poussé Google à opter pour cet emplacement, mais je trouve dans l’absolu un emplacement comme sur un iPhone ou un Galaxy S6 plus pratique.

Une fois la question de l’emplacement écartée, le capteur d’empreintes sur le Nexus 6P est un vrai plaisir à utiliser : la détection est très rapide, même lorsque les doigts sont légèrement mouillés, ce qui me posait souvent problème sur un iPhone ou un Samsung récents. Par ailleurs, la possibilité de poser le doigt et de déverrouiller l’écran sans avoir à appuyer préalablement sur le bouton d’allumage est vraiment très pratique et fait gagner du temps.

Google Nexus 6P Huawei - Test Geeks and Com -2

Système d’exploitation Android 6.0 Marshmallow

Je ne détaillerai pas ici l’ensemble des changements apportés par le système d’exploitation, étant donné que nous avons déjà réalisé un article sur le sujet, mais certaines modifications amenées par cette nouvelle version sont tout de même appréciables, bien que non limitées à cet appareil.

Le changement cosmétique qui perturbera sans doute le plus les utilisateurs habitués à Android est le passage à un menu d’applications à déroulement vertical au lieu de pages horizontales. Cela ne change pas la vie, mais demande de se réhabituer au début. On appréciera par ailleurs le fait que le système propose en haut de la liste les 4 applications utilisées le plus fréquemment, afin d’éviter de devoir les chercher à chaque fois.

Google « On Tap », par ailleurs, disponible uniquement en anglais pour le moment, se révèle assez pertinent sur la plupart des sujets communs, en affichant des résultats contextuels en fonction du contenu affiché à l’écran. Cela évite de devoir rechercher un terme précis dans Google et fait ainsi gagner du temps. Certains risquent en revanche de ne pas apprécier de devoir effectuer un appui supplémentaire pour accéder à Google Now, qui est désormais remplacé par On Tap lorsque l’on effectue un appui continu sur le bouton principal.

Enfin, l’une des grosses nouveautés du système concerne la gestion des cartes micro-SD, bien plus efficace et qui assimile désormais celles-ci à de la mémoire interne. On a donc d’autant plus de mal à comprendre que Google n’ait pas demandé à intégrer un emplacement pour ces cartes sur ces deux nouveaux Nexus. Bien que cela n’ait pas été le cas dans le passé, cela pourrait être assimilé à un aveu de faible confiance en cette nouvelle fonctionnalité.

Conclusion

Avec le Nexus 6P, Huawei et Google sont parvenus à offrir un excellent appareil qui offre un grand nombre de fonctionnalités à un prix situé dans la tranche basse des appareils haut de gamme actuels au Canada. Proposé à 699$, il est 100$ de moins qu’un Samsung Galaxy Note 5 et 330 dollars de moins qu’un iPhone 6S Plus offrant pourtant la moitié de l’espace de stockage.

L’appareil n’est pas parfait, avec notamment un écran moins performant que les haut de gamme actuels de Samsung et l’absence remarquée du chargement sans fil après avoir poussé cette technologie durant plusieurs années, mais il devrait tout de même combler la plupart des utilisateurs à la recherche d’un grand appareil offrant de nombreuses fonctionnalités à un prix intéressant. Ceux qui seraient à la recherche d’un appareil plus compact et offrant une expérience relativement similaire, mais un design moins haut de gamme, pourront se tourner plutôt vers le Nexus 5X.

Test du Nexus 6P de Huawei, la nouvelle référence haut de gamme de Google
"Le Nexus 6P de Huawei est sans conteste le Nexus le mieux équilibré proposé jusqu'à présent. Avec de bonnes performances, un appareil photo très bon, une bonne autonomie et un design haut de gamme, seule sa taille pourrait lui être reprochée par les petites mains."
9
Print Friendly, PDF & Email
Verified by MonsterInsights