Test de DiRT 4 sur PC : Retour réussi pour la franchise

Les amateurs de courses automobiles et d’expérience vidéoludique connaissent sans équivoque le studio Codemasters qui n’a plus besoin de faire ses preuves dans le domaine des jeux de courses. Même si la société a connu des hauts et des bas, la franchise DiRT a toujours connu un succès commercial. Cependant, certains joueurs critiquaient le studio de proposer des titres avec une conduite arcade et s’éloignant de la simulation. C’est pour répondre à ses besoins que DiRT Rally a vu le jour en 2015, mais Codemasters a alors opté pour une simulation complète pour les puristes et difficilement accessible. Cette fois-ci, les développeurs proposent un nouvel opus beaucoup plus facile à prendre en mains tout en utilisant l’expérience acquise sur DiRT Rally. L’équipe de Geeks and Com’ vous propose le test complet de DiRT 4 sur PC.

Fiche technique

  • Date de sortie : 9 juin 2017
  • Style : Jeu de course
  • Classement ESRB / PEGI ESRB E / PEGI 3
  • Développeur : Codemasters
  • Éditeur : Koch Media
  • Langue d’exploitation : Disponible en français 
  • Disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC
  • Testé sur PC
  • Prix lors du test : 79,99 $ CA / 69,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Amateur d’off-road au rapport

Si DiRT Rally proposait peu de contenu et était axé principalement sur les rallyes, DiRT 4 offre aux joueurs plusieurs modes de jeux, mais aussi 4 disciplines automobiles. On y retrouve le Rally, le Land Rush, le Rally Cross, et le Historic Rally. Chacune de ces compétitions sont accessibles dans tous les modes de jeux que ce soit lors de votre carrière ou bien en multijoueurs. Le titre propose aussi plus de cartes et de circuits, même si à ce niveau je déplore le faible nombre de pays. En effet, la plupart des courses se déroulent dans des environnements similaires et on y retrouve peu de diversité.

Gérer votre propre écurie

Le point fort de DiRT 4 est la possibilité de gérer sa propre écurie, peu importe les compétitions auxquels vous participez. Outre l’aspect visuel de vos voitures, il vous faut aussi gérer l’amélioration des véhicules, les commanditaires, votre équipe technique et investir dans la recherche et le développement. Rapidement, vous vous rendez compte qu’il faut enchaîner les épreuves afin d’amasser le maximum d’argent pour pouvoir participer à toutes les disciplines nommées un peu plus haut. Il faut aussi prévoir un budget pour les réparations si vous souhaitez utiliser vos propres véhicules. Cependant, vous pouvez toujours avoir des affinités particulières avec les autres écuries et compléter des courses pour eux. Une manière efficace d’obtenir de l’argent sans abîmer vos voitures. Cet aspect gestion est fort intéressant à mon avis et augmente l’immersion du titre.

Conçus pour les débutants ET les experts

Même si DiRT 4 est beaucoup plus accessible et plus généreux que DiRT Rally, le titre de Codemasters propose tout de même un niveau de difficulté convenable pour les puristes de courses automobiles. En effet, dès le départ le jeu vous demande de choisir entre 2 modes de difficultés. Le premier étant axé sur les débutants tandis que l’autre permet aux joueurs de réaliser ses courses avec moins ou aucune assistance à la conduite. Un élément fort appréciable permettant à la franchise de faire plaisir aux amateurs débutants, mais aussi aux experts.

Une technique d’ancienne génération

À ma grande surprise, Codemasters ne semble pas avoir compris que nous sommes maintenant en 2017 et que les jeux s’approchent de plus en plus de la résolution 4K. DiRT 4 n’est, certes, pas dénudé d’effets visuels, mais les textures et les environnements manquent cruellement de détails. Je trouve le tout très décevant surtout quand les autres jeux de courses sur le marché sont de plus en plus beaux. Bien entendu, l’aspect visuel du titre ne gâche rien à l’expérience globale, mais je me serai attendu à beaucoup plus d’efforts sur ce point. Surtout que Codemasters a déjà démontré à de nombreuses reprises que le studio pouvait proposer des environnements bien représentés avec la franchise F1.

Créer ses propres circuits

Autres points très intéressants proposés par les développeurs dans DiRT 4 est la possibilité de générer aléatoirement ses propres spéciales. À l’aide de votre souris ou de votre manette, vous n’avez qu’à modifier la longueur et la difficulté du tracé et ce dernier se génère aléatoirement dans l’environnement que vous avez choisi. De plus, vous pouvez partager vos propres circuits et votre temps de référence afin de défier vos amis en ligne. Selon moi ce mode création est une très bonne idée et permet au titre d’être encore plus amusant.

Conclusion

DiRT 4 reprend là où la série s’était arrêtée initialement avec le troisième opus tout en utilisant l’expérience acquise sur DiRT Rally. Le titre demeure toujours très accessible pour les néophytes des jeux de courses, mais propose aussi une difficulté plus accrue pour les amateurs de sensations fortes souhaitant se rapprocher de la réalité. La possibilité de créer ses circuits et son écurie ajoute en profondeur à un jeu déjà bien complet. Même si DiRT 4 n’est pas le plus joli, l’expérience demeure tout à fait intéressante et amusante.Sans aucun doute, je conseille le titre à tous les amateurs de courses.

 

Test de DiRT 4 sur PC : Retour réussi pour la franchise
"DiRT 4 utilise l'expérience acquise sur DiRT Rally afin de proposer un jeu de course complet tout en permettant au joueur de laisser aller son imagination avec la possibilité de créer ses circuits, mais aussi de gérer son écurie. Le titre développé par Codemasters est l'un des meilleurs de la série ! "
7.5
Print Friendly, PDF & Email
Verified by MonsterInsights