Après l’affrontement de la Résistance contre le First Order (dans The Force Awakens), Rey retrouve Luke Skywalker en y espérant découvrir plus sur la Force et ses origines. Pendant ce temps, le First Order mène un assaut brutal sur la base de la Résistance. Ceux-ci tenteront d’y échapper et de trouver un nouveau refuge pour s’y installer.

Fiche technique

  • Titre original : Star Wars: Episode VIII – The Last Jedi
  • Titre québécois : Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi
  • Date de sortie : 15 décembre 2017 (Canada) | 13 décembre 2017 (France)
  • Réalisé par : Rian Johnson
  • Scénario par : Rian Johnson
  • Acteurs : Mark Hamill, Carrie Fisher, Adam Driver, Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Andy Serkis, Lupita Nyong’o, Domhnall Gleeson, Anthony Daniels, Gwendoline Christie, Kelly Marie Tran, Laura Dern, Benicio del Toro
  • Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures
  • Genre : Science-fiction, Space opera
  • Durée : 152 min
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Langue : Anglais (aussi en français)

Après le succès de The Force Awakens et de Rogue One, j’avais excessivement hâte de voir ce nouveau chapitre de La Guerre des Étoiles. Est-ce que j’ai aimé le film The Last Jedi? Oh que oui! Mais… oui, oui, il y a un bémol. Bien que j’aie adoré le film, je dois dire que je suis légèrement déçu par certaines choses. Vous allez comprendre.

L’histoire de The Last Jedi

Je suis très content de revoir tous ces personnages fantastiques (Luke, Leia, Rey, Finn, Poe, BB-8) de ce fabuleux univers et d’en découvrir d’autres. Le scénario nous plonge dans une histoire beaucoup plus sombre que The Force Awakens. Je dirais que c’est un peu comme The Empire Strikes Back où nos héros doivent affronter des défis qui auront de lourdes conséquences. Par moment, le scénario reprend un peu le même genre de trame narrative où la Résistance tente de fuir leur base après un puissant assaut de l’ennemi. Est-ce que c’est dérangeant et/ou trop pareil? Absolument pas puisque l’action principale se tient majoritairement dans l’espace. De plus, il y a aussi la partie où Rey reçoit un entrainement, ce qui peut faire penser à Luke et Yoda dans l’épisode V. Il y a une scène qui peut rappeler l’épisode VI avec Rey, Kylo et Snoke.

En général, le scénario de The Last Jedi est satisfaisant, mais je m’attendais à ce qu’il y ait plus de réponses sur des choses qu’on se pose depuis la fin de The Force Awakens. Par exemple, d’où vient Rey (ses origines)? Qui est Snoke? Ce manque de réponses fait que je suis ambigu sur mon appréciation. Pour Snoke, il semble y avoir un semblant de réponse, mais c’est ultra caché, dans un détail dans une scène. Le film donne une réponse partielle à la façon dont Ben Solo est devenu Kylo Ren.

Aussi, il faut dire que l’histoire manque de moments qui m’ont ému comme dans The Force Awakens et de Rogue One. Il y a parfois de beaux moments d’espoir comme la scène où Amilyn Holdo livre son discours. Malgré cela, l’émotion se fait absente même lorsqu’il y a des rencontres entre certains personnages. Par contre, il y a quatre moments où je suis resté bouche bée pendant plusieurs minutes en me disant « OH MY GOD! » ou encore « WHAT?! ». Si vous avez vu toutes les bandes-annonces et toutes les pub-télés, le scénario réussit à nous émerveiller puisqu’il conserve beaucoup de mystères et de moments-clés qu’on n’a pas vu.

Les personnages

J’aime bien que ce nouvel épisode ajoute de nouveaux personnages, mais comme dans l’épisode VII, beaucoup d’entre eux sont décevants étant donné qu’on s’attend à beaucoup de scènes avec eux. C’est notamment le cas de DJ (Benicio del Toro). C’est un peu le Phasma de The Last Jedi où il est sous-utilisé et où il manque de développement autour de son personnage. Parlant de Phasma (Gwendoline Christie), dans les bandes-annonces, on la voit dans une scène qui semble épique… ouais, c’est ça qui est ça… déception encore sur ce personnage. Pour Amilyn Holdo (Laura Dern), je m’attendais à légèrement plus, mais il y a une scène totalement géniale avec elle… à couper le souffle. Même Snoke (Andy Serkis) est décevant. En revanche, Rose Tico (Kelly Marie Tran) est vraiment intéressante et elle a un rôle important. Et les Elite Praetorian Guards, ceux qui ressemblent aux gardes de l’Empereur Palpatine, sont bien utilisés pour des combats et c’est vraiment intéressant à voir. Ils ont notamment une belle variété d’armes de combat.

On apprend à mieux connaître nos nouveaux héros (Finn, Poe, Rey) et vilains (Kylo Ren, General Hux) de cette trilogie. Finn (John Boyega) a encore ce côté apeuré du First Order et comme feu Han Solo, il ne veut pas s’avouer être un héros de guerre. Poe (Oscar Isaac) a cette fougue et son côté intrépide est encore plus gros. Rey (Daisy Ridley) découvre la Force et je n’en dirai pas plus. Pour Kylo Ren (Adam Driver), l’histoire joue encore sur son tiraillement intérieur. Il n’est pas Vador, c’est seulement un enfant avec un masque. Sinon, il y a même une apparition éclair d’un personnage que je ne m’attendais pas du tout.

Les lieux

Les différents planètes et environnements sont grandioses comme tout bon Star Wars. On découvre trois lieux principalement. Le premier, c’est Ahch-To, la planète où se retrouvent Luke et Rey. On y voit plein de Porgs. Ah que c’est tellement cute ces petites bestioles! Le second est la ville de Canto Bright, une ville-casino où toute la racaille richissime se retrouve. Les lieux sont tellement beaux. J’aimerais revoir ce moment au ralenti pour admirer toutes les races extra-terrestres. C’est comme une scène dans la Cantina de l’épisode IV, mais exponentielle 100, voir 1000. Et finalement, Crait où l’on voit le combat dans la neige et la fumée rouge, ce qui donne un visuel complètement fou.

Bref

Star Wars : The Last Jedi est une belle continuité dans cette gigantesque saga. L’action est au rendez-vous du début à la fin et ça donne une touche un peu plus sombre à l’histoire. Les nouveaux personnages comme Rose Tico sont de bons ajouts à la franchise, même si d’autres déçoivent. Bien que j’aie adoré, je me garde des réserves sur le film. Je vais devoir le revoir quelques fois avant d’avoir une vision plus claire de la Force… euh non du film Star Wars : The Last Jedi. Eh oui, la question que tout le monde se posait à propos du titre The Last Jedi est répondue.

NOTES
La réalisation
9
Le scénario et l’histoire
7
Le jeu des acteurs
8
Les effets spéciaux
9
Le plaisir durant le visionnement
8
PARTAGER
Designer UX/UI et amateur de la pop-culture et de la culture asiatique (surtout la Corée du Sud avec sa K-Pop et ses K-Drama et le Japon), je suis l’un des fondateurs du site web la Zone TechnoCulturelle et maintenant, je suis rédacteur en chef de la section Culture Geek du site web Geeks and Com'. Je produis du contenu de tout type sur ce qui me passionne. C’est majoritairement des critiques écrites, mais de temps en temps, j’aime bien faire des vidéos unboxing et des critiques vidéo (Entrer dans la Zone) ou encore des baladodiffusions (Entre les cases de 2013 à 2015).