Critique technique du Blu-Ray Édition Multi-Écran d’Avengers: Infinity War des Studios Marvel. J’y aborde la qualité audio, la qualité vidéo et le contenu supplémentaire.

Avengers: Infinity WarFiche Technique

  • Titre original : Avengers: Infinity War
  • Date de sortie : 14 août 2018
  • Distributeur : Disney
  • Genres : Action, Aventure, Fantaisie, Science-Fiction, Superhéro
  • Durée : 149 minutes
  • Classement : Général
  • Pays d’origine : États-Unis

Vidéo

  • Codec : MPEG-4 AVC (25.06 Mbps)
  • Résolution : 1080p
  • Format : 2.39:1
  • Format original : 2.39:1

Audio

  • Anglais : DTS-HDMA 7.1; Audiodescriptive 2.0
  • Français (Québec) : Dolby Digital 5.1
  • Espagnol : Dolby Digital 5.1

Sous-titres

Anglais pour malentendants, Français, Espagnol

Avenger: Infinity War, le film

L’aboutissement d’un périple cinématographique sans précédent, amorcé il y a de cela une décennie et se déroulant dans l’ensemble de l’univers cinématographique de Marvel, Avengers: Infinity War de Marvel Studios porte à l’écran la confrontation la plus épique de tous les temps. Les Avengers et leurs alliés superhéros s’apprêtent à tenter le tout pour le tout pour terrasser le puissant Thanos.

Pour plus d’information sur le film, je vous invite à lire la critique d’Olivier Leblanc-Lussier.

Qualité vidéo du Blu-Ray Avengers: Infinity War

Le blu-ray d’Avengers: Infinity War nous offre un transfert vidéo impeccable. Les couleurs sont riches et brillantes. Les niveaux de noir sont profonds et sans faute. Les textures de peau, qu’elles soient réelles ou créées par ordinateur, sont impeccables et toujours visibles. Je peux facilement dire qu’il s’agit d’un des meilleurs encodages vidéo que j’ai vu sur un blu-ray.

Qualité audio du Blu-Ray Avengers: Infinity War

Bien que le niveau sonore soit un peu bas, le mix DTS-HDMA 7.1 est très bien balancé. Les voix proviennent des bons canaux et ne sont pas perdues dans les effets sonores et la musique. J’aurais aimé une utilisation plus poussée des canaux arrière pendant les scènes d’actions à grand déploiement, mais ça n’enlève rien à la qualité de l’encodage. Je n’ai pas testé la piste française.

Les suppléments du Blu-Ray Avengers: Infinity War

Le Blu-Ray d’Avengers: Infinity War contient quelques suppléments et un code pour la version numérique afin de le regarder sur vos différents appareils.

  • Présentation des réalisateurs (1:32) : Joe et Anthony Russo présentent le film et n’apportent rien qui n’avait pas déjà été vu avant la sortie du blu-ray. 
  • Étrange alchimie (5:08) : Un regard sur les différentes unions de personnages. Ce supplément ne montre rien de nouveau et ressemble plus à une publicité afin de nous vendre le blu-ray.
  • Le Titan fou (6:34) : Une exploration du personnage de Thanos qui ne montre encore une fois rien de nouveau et ressemble à une publicité.
  • Au-delà de la bataille : Titan (9:36) : Un regard derrière la caméra sur comment la bataille de Titan a été conçue. Bien que fort intéressant, j’aurais aimé plus de profondeur avec des scénarimages, les chorégraphies et les différentes étapes des effets spéciaux.

  • Au-delà de la bataille : Wakanda (10:58) : Un regard sur le tournage de la bataille finale et des difficultés d’avoir tourné en Géorgie. Encore une fois, j’aurais apprécié plus de profondeur.

  • Bêtisier (2:05)

  • Scènes supprimées (10:13) : Cinq scènes coupées, avec des effets spéciaux partiels.

  • Commentaire audio : Les réalisateurs et les scénaristes offrent une discussion sur les différents éléments du film, ainsi que les liens avec les films précédents. Ils n’ont malheureusement pas su garder mon attention.

L’autocollant apposé sur la pochette promet “Plus de 2 heures de suppléments”, mais les suppléments (sans compter le commentaire audio) dépassent à peine le 45 minutes. Ce même autocollant indique “Et offre d’un supplément numérique exclusif en prime” qui est une table ronde des réalisateurs. Ce supplément aurait dû se trouver sur le disque, ce n’est pas tous les acheteurs du disque qui auront la chance de regarder ce supplément dans le confort de leur salon et si le contenu est semblable à celui vu sur Black Panther, la durée du supplément est d’environ 20 minutes. Un peu long pour être regardé devant son ordinateur. De plus, le disque est un BD50 qui n’utilise que 44GB du 50GB disponible. Je crois donc qu’il s’agit d’un technique afin d’éviter que les acheteurs partagent le code numérique inclus avec un tiers. J’aurais préféré l’omission du code plutôt que le supplément numérique.

NOTES
Le film
7
Qualité vidéo
10
Qualité audio
9
Les suppléments
4
PARTAGER
Je gaspille mon temps devant la télé et les écrans de cinéma, donc autant en parler...