Seulement six mois après la sortie de la Version Lite du premier modèle Versa, Fitbit lance le second modèle de sa gamme. Ce test va donc s’articuler autour des principales nouveautés introduites par cette nouvelle Fitbit Versa 2. Pour les autres fonctionnalités, je vous redirige vers notre test de la Fitbit Versa Lite publié en avril dernier.

Fiche Technique

  • Date de sortie : septembre 2019
  • Appareil : Montre connectée
  • Compagnie : Fitbit
  • Prix lors du test : 249,95 $ (279,95 $ pour l’édition spéciale) / 199,95 € (229,95 € pour l’édition spéciale)
  • Site officiel

Esthétique (presque) inchangée

De prime abord, cette Versa 2 ne semble pas se différencier du modèle précédent. On constate d’emblée que la qualité de fabrication est toujours très bonne. Mais en regardant plus en détail, on se rend compte que le logo Fitbit, pourtant présent sur le modèle précédent, a disparu sur la Versa 2. Cet ajustement a permis à Fitbit de mieux centrer l’écran de la montre et aussi d’en épurer son cadran. J’aurais apprécié un écran bord à bord, mais le prix aurait probablement été un peu plus élevé.

Un design plus sobre avec le retrait du logo.

C’est lors de la première charge que l’on se rend compte que la Versa 2 est un peu plus épaisse que le premier modèle. En effet, on constate que la Versa 2 peine à s’insérer dans le système de recharge de la première Versa quand cette dernière bouge dans celui de la Versa 2. Ces quelques petits millimètres en plus sont à mettre du côté de l’ajout de certains capteurs dans la montre comme celui permettant de payer sans contact.

Un écran OLED et une autonomie prolongée

Le principal ajout de la Versa 2 est son écran OLED. À défaut de montrer une résolution supérieure à l’écran de la première Versa, l’écran OLED montre des noirs plus profonds et globalement des couleurs plus fidèles que sur l’écran LCD des modèles précédents. L’autre avantage de l’écran OLED, c’est la consommation. Ces types d’écrans, de part leur principe, consomment mois d’énergie que les écrans LCD. Il en résulte donc une autonomie améliorée.

Le mode always-on-display avec un cadran analogique.

Avec une charge complète, la Versa 2 tient durant presque 4 jours avec l’option always-on-display, pourtant très énergivore. Cette option, présente depuis plusieurs générations chez Samsung, Apple et autres, permet d’afficher l’heure en continu. Une option permet de couper cette fonctionnalité pendant vos heures de sommeil. On regrettera cependant le peu de choix disponibles pour le cadran en mode always-on-display, soit un cadran analogique et un numérique, dommage. Sans cette fonctionnalité, l’autonomie monte à environ 6 jours avec une utilisation modérée.

Quelques ajouts dans les fonctionnalités

Je vais comparer cette Versa 2 avec le modère Lite, puisque ce sont les deux modèles Versa en vente actuellement. Cette Versa 2 intègre donc quelques fonctionnalités de plus que la version Lite. On note par exemple l’ajout des étages gravis, le suivi de la natation et les exercices à l’écran, mais ce sont surtout les ajouts des réponses vocales, de l’expérience musicale, du Fitbit Pay et d’Alexa qui nous intéressent ici.

Plein de fonctionnalités à portée de main

Concernant les réponses vocales, celle-ci n’ont pas pu être testées puisque disponibles uniquement pour les terminaux Android. L’oubli des appareils tournant sur iOS est quand même assez étonnant et espérons-le, temporaire. L’expérience musicale permet d’embarquer près de 300 chansons dans votre montre. Inutile donc d’avoir votre téléphone avec vous pour utiliser cette fonction. Le Fitbit Pay, bien qu’intéressant, n’est disponible qu’avec trop peu de banques pour l’instant. Parmi les grandes banques au Canada, seule la RBC en est partenaire. Côté français, le Crédit Mutuel et Fortuneo sont les seules « grandes » banques à être partenaires.

Le Fitbit Pay est interessant…quand il peut être utilisé.

Alexa, l’atout majeur

En attendant Google, dont l’ajout de l’assistant personnel est prévu mais dont la date n’est pas encore annoncée, Alexa fait son apparition à votre poignet. Cette Fitbit Versa 2 ne disposant pas de micro, Alexa vous répondra uniquement par un message visuel. Mais globalement vous pouvez lui demander tout ce que vous avez l’habitude de lui demander. Elle peut ainsi vous régler une alarme, organiser des rappels, lancer un minuteur, ajouter des éléments à une liste, vous donner la météo, ou répondre à toute autre questions. Veillez cependant à garder votre application Fitbit ouverte en arrière plan sur votre téléphone, sinon Alexa ne sera pas en mesure de vous répondre.

Vous pouvez demander tout ce que vous voulez à Alexa (disponible en français).

Verdict

Avec son écran OLED, son autonomie améliorée et l’ajout de l’assistant personnel Alexa, Fitbit n’a pas fait qu’une simple mise à jour de sa Versa. Cependant, pour un prix de presque 250$, on aurait aimé que Fitbit en fasse un peu plus. Il manque encore un GPS intégré, l’ajout d’iOS pour les réponses vocales, la possibilité de changer le cadran en mode always-on-display et une offre plus conséquente de partenaires pour le Fitbit Pay. À ce prix, l’Apple Watch Série 3, même sans always-on-display et avec une autonomie bien moindre, dispose d’un GPS, d’un microphone et d’Apple Pay (partenaire avec la majorité des banques). Elle devient ainsi une option plus qu’intéressante. Reste que l’autonomie de la Versa 2 la place bien plus haut sans la catégorie des montres connectées et que la réputation de Fitbit dans le suivi de la forme et de la santé n’est plus à faire. À vous de voir !

NOTES
Note globale
7.5
PARTAGER
C'est depuis l'acquisition de la mythique Sega Megadrive, que je me passionne pour l'univers du jeu-vidéo. Que ce soit manette en main ou non, tout ce qui touche ce secteur m'intéresse. Je suis également un vrai mordu de nouvelles technologies et je tenterai, à travers mes articles, de vous transmettre cette passion.