Comme tout bon jeune petit garçon, Teenage Mutant Ninja Turtles a bercé mon enfance et je possédais tellement de jouets à leur effigie. Dans ce lot, les jeux vidéo sont ce qui m’a le plus marqué, avec l’excellent TMNT Arcade Game entre autre. C’est de cette façon que j’ai découvert le style Beat them all, des jeux d’aventure habituellement simpliste mais ô combien agréable. Dans cette foulée de découverte, il y avait Streets of Rage sur Sega Genesis qui m’avait particulièrement plu. Deux autres titres ont vu le jour avec le temps et il a fallu attendre près de 16 ans entre Streets of Rage 3 et 4, c’est dire à quel point les amateurs ont dû être patient! Et la question légitime se doit d’être posée : après tant d’années, est-ce que ça sera aussi bon? Après tout, ce n’est plus la même équipe derrière, avec cette fois-ci pas moins de trois studios, soit LizardCube, Dotemu et Guard Crush Games. Allez, c’est le temps de la baston avec ce test de Streets of Rage 4!

Fiche technique de Streets of Rage 4

  • Date de sortie : 30 avril 2020
  • Style : Beat Them All
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB T / PEGI 12
  • Développeur : Lizard Cube, Dotemu, Guard Crush Games
  • Éditeur : Sega, Dotemu
  • Langue d’exploitation : Offert en anglais, sous-titre français
  • Disponible sur PC, PS4, Xbox One et Nintendo Switch
  • Testé sur PS4
  • Prix lors du test : 33,49 $ CA / 24,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur
  • À noter que l’éditeur n’influence aucunement notre processus d’évaluation

Encore ce foutu Syndicat…

Streets of Rage 4 se déroule pas moins de 10 ans après les événements de son prédécesseur. Nos héros Axel Stone et Blaze Fielding ont vaincu Mr. X et son Syndicat qui contrôlaient la ville de Wood Oak City. Maintenant hors des forces de l’ordre, nos deux héros peuvent maintenant vivre des jours heureux. Évidemment, cela serait trop simple (et ferait un jeu vidéo vraiment inintéressant). C’est pourquoi on apprend que notre ennemi juré avait deux enfants jumeaux, Mr et Ms Y. Après la surprise de l’originalité de leur nom, il est temps de reprendre du boulot et vaincre le nouveau Syndicat monté par ces deux malfrats. Mais nos héros ne seront pas seul contre les forces du mal…

Streets of Rage 4 Cherry

À la rescousse!

Dans Streets of Rage 4, Axel et Blaze sont accompagnés par Cherry, la fille d’Adam Hunter, ancien personnage jouable dans le premier opus de la série. Viens également se joindre Floyd Iraia, un ancien employé de la construction qui a perdu ses deux bras mais qui s’en est fait offert des robotiques par le Dr. Zan. Tout ce beau monde pourront être jouable au gré de notre humeur durant l’aventure et même une petite surprise en extra que je vous laisse découvrir. On remarque assez rapidement qu’une fois qu’on a manipulé chacun d’eux, le contrôle n’est pas le même. Alors qu’Axel est plutôt conventionnel dans l’approche, Cherry bouge plus rapidement que les autres. Floyd de son côté a beau être lent, il frappe bien plus fort.

Par contre, chacun d’eux ont un fonctionnement similaire. Un bouton pour attaquer, un pour sauter et également un petit ajout. Cet ajout est une attaque spéciale qui prend une partie de votre vie mais qui peut être récupérée si vous réussissez à frapper sur les adversaires avant qu’ils vous touchent. Bref, on découvre rapidement qui est notre préféré et on reste souvent avec celui-ci jusqu’à la fin. Mais il est vraiment agréable de voir combien chacun a sa personnalité.

Streets of Rage 4 personnages

Wood Oak City, je te protégerai!

Que vous décidez d’être deux, trois ou quatre joueurs, il est grand temps de faire le ménage dans cette ville. À travers les 12 niveaux proposés dans Streets of Rage 4, vous allez découvrir des ennemis variés qui vous en ferons voir de toutes les couleurs. Le principe est le même dans chacun des niveaux : on tape sur tout ce qui bouge jusqu’à atteindre le boss final. Évidemment, cela peut être simple ou complexe selon le niveau de difficulté que vous avez choisi. Personnellement, j’y ai été directement avec difficile afin d’avoir un défi de taille devant moi. Loin d’être évident mais réalisable, il vous ajoutera quelques heures de plus à votre aventure. Parce que voyez-vous, Streets of Rage 4 ne devrait pas vous prendre plus de 4 à 5 heures pour en venir à bout. Certains trouveront que c’est très peu et je peux les comprendre. Mais le jeu est tellement plaisant que même après l’avoir terminé, on a envie d’y retourner, maintenant!

Parlant des 12 niveaux proposés, le décor est très différent d’un à l’autre. J’aime particulièrement l’aspect physique qu’ils ont donné au jeu. C’est beau, vraiment beau, comme si le jeu avait été fait à la main. Et pour ajouter à cela, la bande sonore est aussi de haut niveau! Elle est adaptée à chacun des niveaux et représente bien ceux-ci. Honnêtement, elle est sublime au point que je compte me l’a procurer, c’est pour dire!

Streets of Rage 4 combat

Verdict

Streets of Rage 4 possède tout ce que l’on recherche dans une jeu Beat them all, soit la simplicité, la difficulté et le plaisir. Un peu court pour certain, on peut toujours y retourner à plusieurs, en ligne ou bien pour améliorer ses résultats précédents. Offert à un coût plus qu’abordable et avec une facture visuelle et auditive attrayante, il représente un achat assuré pour tous les fans du genre. Espérons que nous aurons pas à attendre aussi longtemps pour le cinquième opus!

NOTES
Note d'enthousiasme
8
PARTAGER
Planificateur numérique de jour, amateurs de jeux vidéo le soir, j'aime pas mal tous les genres et je peux en parler durant des heures, tant que cela se fait dans le respect. Ce n'est pas parce qu'un jeu est mauvais qu'il l'est pour tous. Sauf E.T. sur Atari. Ça, c'est mauvais.