L’éditeur Raw Fury a fait sa réputation au cours des dernières années en collaborant sur des projets indépendants de qualité. Cette fois-ci, la compagnie s’est occupé de l’édition du jeu West of Dead développé par l’équipe du studio Upstream Arcade. Se déroulant dans un univers Western, ce jeu de tir à deux sticks rapide (Twin-Stick Shooter) réussi-t-il à faire sa place ? La réponse dans ce test complet !

Fiche technique

  • Date de sortie : 18 juin 2020
  • Style : Action et aventure
  • Classement ESRB / PEGI : E10+ / PEGI 12
  • Développeur : Upstream Arcade
  • Éditeur : Raw Fury
  • Langue d’exploitation : Sous-titre en français
  • Disponible sur PC et Xbox One (bientôt sur PS4 et Switch)
  • Testé sur Xbox One X
  • Prix lors du test : 25,99 $ CA / 19,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur
  • À noter que l’éditeur n’influence aucunement notre processus d’évaluation

Incarner un mort

Dans West of Dead, le joueur incarne William Mason qui est malheureusement décédé, mais aussi amnésique. L’histoire du titre est, donc, racontée au fur et à mesure de l’aventure sans beaucoup de précision. Bien entendu, je ne souhaite pas dévoiler les détails précis du scénario que les développeurs ont souhaités racontés. Néanmoins, il faut savoir que l’on se retrouve en 1888 dans l’état du Wyoming aux États-Unis dans une ville imaginaire nommée Purgatory. Cette dernière est le lieu de rencontre des pécheurs et des âmes tourmentées. C’est l’acteur Ron Perlman qui prête sa voix à notre personnage. Le titre est traduit en français au niveau des textes, mais propose la voix originale. Il est possible d’apprécier l’incroyable talent du comédien qui a notamment incarner Hellboy au cinéma et qui s’adapte parfaitement à l’ambiance du jeu.

WEST OF DEAD Trailer (2020) Xbox One - YouTube

C’est quoi un Twin-Stick Shooter ?

Avant même d’aborder mon avis sur la jouabilité de West of Dead, il me semble important de faire une description très rapide pour comprendre en quoi consiste le jeu de tir à deux sticks rapide (Twin-Stick Shooter). Il faut noter que je ne connaissais pas le terme français pour ce genre d’expérience, mais c’est bel et bien le terme utilisé par les développeurs du studio Upstream Arcade. Pour faire simple, il s’agit tout simplement d’un jeu de tir dans lequel les deux sticks analogiques sont utilisés pour tirer. L’un sert à viser et l’autre sert à déplacer le personnage.

Rapide et précis

Au niveau de sa jouabilité, West of Dead est un jeu de tir à deux sticks rapide dans lequel la précision est très importante. Il faut notamment viser les ennemis qui nous entourent, mais aussi s’adapter aux différentes armes. Chacune d’elles apporte un peu de variété dans nos parties en proposant des manières différentes d’être utilisées. Il y a donc des armes à longue portée, des fusils à pompe pour un combat rapproché ou même des explosifs. La difficulté est aussi bien présente alors que plus nous avançons dans les niveaux, plus les dégâts que l’on reçoit sont importants. Pour pouvoir réussir à survivre, il est primordial d’utiliser les couvertures disponibles notamment avec les présences de nombreuses caisses ou abris temporaires. Pour vous inciter à prendre votre temps et à éviter de foncer comme un bourrin, le jeu augmente aussi la vitesse de recharge de vos armes lorsque vous êtes en sécurité. Je trouve le concept très sympathique qui récompense les joueurs qui prennent réellement le temps d’avancer dans le niveau. Ce dernier est notamment généré de manière procédurale à chaque partie donc il ne sera pas possible de connaître par cœur les chemins à prendre et les ennemis que l’on va affronter.

À la manette, les sensations sont plutôt bonnes et on ressent vraiment un plaisir lorsque l’on esquive parfaitement les attaques de nos adversaires. Les développeurs ont aussi ajouté différents pouvoirs dans West of Dead pour varier les plaisirs, mais aussi obtenir des récompenses. Il y a, donc, la possibilité d’augmenter notre jauge de santé, nos dégâts aux corps-à-corps ou encore ceux effectués par nos armes. Chaque niveau possède aussi des petites boutiques dans lesquels nous pouvons dépenser la monnaie que l’on récupère dans les niveaux afin de changer notre arsenal ou se procurer des pouvoirs passifs. Sans être particulièrement originale, le titre réussi son pari en proposant une jouabilité rapide et agile dans laquelle on prend du plaisir. La mort était quelque chose d’assez courant (surtout lors des premières parties), je n’ai pas nécessairement ressenti de la frustration chaque fois que je devais recommencer. Le niveau de difficulté est bel et bien présent et devrait satisfaire les joueurs les plus exigeants. À noter qu’il faut recommencer toujours du tout début du jeu à chaque mort !

Une ambiance noire et sombre

Là où selon moi West of Dead se démarque le plus, c’est au niveau de sa direction artistique. Un peu à la manière d’une bande-dessiné, le jeu offre une ambiance unique alors que les environnements, le personnage et les effets s’agencent parfaitement aux couleurs et au thème du jeu. L’utilisation de la technique du cel shading est tout à fait approprié et accentue la vision des développeurs. Selon moi, c’est une excellente représentation de cet univers Western. Le seul bémol que je souhaite préciser est au niveau de la caméra qui a parfois tendance à se placer d’une manière que notre vision est encore plus réduite. Le fait que les niveaux sont générés de manière procédurale n’aide sans doute pas le studio à régler le problème, car il existe une possibilité infinie de niveaux.

Conclusion

Selon moi, West of Dead est une proposition honnête du jeu de tir à deux sticks rapide. Les joueurs exigeants auront l’occasion d’obtenir un défi tout de même intéressant alors que les néophytes pourront tout de même y retrouver du plaisir malgré qu’il faut passer par la mort pour mieux apprendre. La direction artistique unique offre une ambiance qui convient parfaitement à l’histoire. Cette dernière, est néanmoins pas assez présente à l’avant-plan. La répétitivité pour ce genre de jeu est nécessairement présente et après plusieurs heures de jeu, je ne suis pas certain d’avoir l’envie d’y retourner. Le placement de la caméra peut également causer un souci pour de nombreux joueurs.

NOTES
Note
7
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.