Le Stadia Connect du 14 juillet 2020 nous a annoncé la venue de plusieurs jeux sur la plateforme de la Google Stadia. Quelques ports de jeux déjà disponibles, quelques exclusivités et quelques jeux qui seront publiés sur Stadia dès leurs sorties!

Tout d’abord, voici le vidéo complet du Stadia Connect si vous désirez voir le tout avant la lecture de l’article. (18 minutes)

Ici se trouve un court résumé officiel du Stadia Connect (3 minutes)

Voici une liste rapide des titres annoncés, car j’utiliserai ces annonces pour théoriser ce que nous réserve l’avenir de la Stadia sur les prochains mois.

Association de Stadia avec les studios :

  • Harmonix, qui est reconnu pour leurs jeux de rythme!
  • Supermassive Games, qui est entre autres reconnu pour leur merveilleuse histoire interactive de « Until Dawn ».
  • Uppercut games, qui a publié dernièrement « City of Brass »

Exclus Stadia (Temporaire ou pas) :

  • Orc Must Die 3 (14 juillet 2020)
  • Outcaster (Automne 2020)
  • Super Bomberman R Online (Automne 2020)
  • Serious Sam 4 (aout 2020)

Ports de jeux

  • Dead by Daylight (Septembre 2020)
  • Hitman et Hitman 2 ( 1er septembre 2020)
  • Sekiro Shadows Die Twice (Automne 2020)
  • Hello Neighbor (20 septembre 2020)

Jeux disponibles dès leurs lancements multiplateformes.

  • PGA Tour 2k21 (21 aout 2020)
  • NBA 2k21 (automne 2020)
  • WWE 2K Battlegrounds (18 septembre 2020)
  • Outriders (hiver 2020)
  • Hitman 3 (janvier 2021)

Plusieurs jeux intéressants sur la liste d’annonces du Stadia Connect! Tout d’abord, Super Bomberman et Outcaster n’intéresseront pas tout le monde, et c’est normal. Cependant, ceux qui aiment ce style de jeu risquent d’être ravis. J’ai des amis qui ont toujours adorés Bomberman et ce nouveau titre les intéresse énormément. Orc Must Die 3 cependant est un titre qui m’intéresse davantage. Une exclusivité temporaire de la Stadia, le jeu risque d’avoir une version « downgradée » sur les autres consoles car les développeurs ont confié que l’architecture de Stadia était la seule plateforme qui leur permettait d’avoir autant d’ennemis simultanément à l’écran. Un excellent Tower Defense, mais un article en détail sur le jeu arrivera plus tard.

« Crossplay »

Là où ça devient intéressant, c’est avec Dead By Daylight. Selon le Stadia Connect, le jeu arrivera en septembre cette année avec la « cross-progression » et le « crossplay » entre PC, Stadia et Nintendo Switch. Désolé pour les joueurs de PlayStation et de Xbox.

Le crossplay est selon moi un important facteur de réussite de la Stadia, et trop peu de jeux le supportent. Dead by Daylight, Elder Scrolls Online, Division 2 et Farming Simulator sont les seuls titres qui me viennent en tête rapidement. Bungie, avec Destiny 2 travaille sur un « crossplay » et « cross-generation ». Ghost Recon Breakpoint souffre de ce manque de bassin de joueurs partagés.

Larian Studios, développeur de Baldur’s Gate 3 (qui devrait avoir sa sortie en accès anticipée dans le mois d’août si tout va bien) a aussi annoncé le crossplay. Sera-t-il disponible durant l’accès anticipé? Ça peut-être pas.

Je suis un grand amateur de la plateforme nuagique de Stadia, mais c’est un fait qu’elle est la cadette dans l’industrie. Les clans sont déjà formés sur les consoles préexistantes et le concept de Stadia n’est pas du tout compris par le public. Un peu comme la Wii U de Nintendo, elle est en danger d’être mal commercialisée. L’avantage qu’elle a cependant, c’est la gratuité de la console et la possibilité du crossplay justement. Votre ami joue sur PC? Vous n’aurez plus besoin d’investir dans un nouvel ordinateur pour vous joindre à ses jeux.

Je fais la prédiction (plutôt conservatrice peut-être) qu’en 2021 les jeux multi joueurs non exclusifs incorporeront plus le crossplay que le contraire.

La Stadia et les parts de marché

Un des principaux arguments contre la Stadia présentement est : « Mais j’ai déjà acheté ces jeux, je ne vais pas les acheter de nouveau! »

Et je suis entièrement d’accord avec vous! Actuellement, les principaux acheteurs sur la Stadia sont les joueurs qui reviennent dans le jeu moderne et qui n’ont pas encore eu la chance de jouer à ces titres encore, mais aussi ceux qui ont décidé de sauter à pieds joints et vendre leurs consoles actuelles.

Stadia a grandement besoin d’être d’actualité, et cela veut dire avoir les jeux sur la plateforme en même temps que sur les plateformes compétitives. Stadia Connect nous rassure avec l’annonce de Sekiro. Oui c’est un « vieux » jeu du printemps 2019, mais cela confirme que FromSoftware développe sur la Stadia. Est-ce que cela signifie que Google a investi de fortes sommes chez FromSoft pour obtenir Elden Rings, leur prochain jeu qui reste très mystérieux, en même temps sur Stadia que les autres? Je l’espère bien! De plus, Sekiro est un jeu merveilleux et je serais très intéressé à le jouer de nouveau sur Stadia afin de comparer la jouabilité et les graphiques avec ce que j’ai eu sur ma Playstaion 4 Pro.

PGA Tour, NBA et WWE ne sont pas des titres qui m’intéressent moi, personnellement. Cependant, des titres disponibles simultanément ça commence quelque part. Outriders et Hitman 3 de Square Enix, sans oublié tous les titres d’Ubisoft (Watch Dogs : Legion, Assassin’s Creed : Valhalla et Far Cry 6) qui seront disponible aussi dès leur lancement, ça augure bien. Ils ont étés annoncés au Ubisoft Forward, pas durant le Stadia Connect, mais l’information est tout de même pertinente!

Maintenant, sortez FIFA sur la Stadia et la moitié de l’Europe se créera un compte.

Aucunes mentions sur les nouveautés technologiques.

Au travers le Stadia Connect, Google nous annonce leur méthode d’invitation à une partie en cour, le « Click to play » (Clique pour jouer) afin de joindre instantanément une partie avec un ami, un inconnu, ou même un streameur. On a aussi la mention de « Crowd-choice » qui permettra une interaction additionnelle d’un streameur de jeu avec son auditoire. Mais… c’est tout. Toujours pas d’annonces sur la « Stadia 2.0 » qui selon plusieurs rumeurs seraient déjà entre les mains des développeurs, et pas d’annonces ni même d’allusions à la technologie de Raytracing.

Le « Raytracing » est un des plus gros aspects technologiques qui séparent la génération actuelle de la suivante, et Xbox et PlayStation l’auront tous les deux. Stadia ne pourra se permettre de rester derrière bien longtemps. Le moteur Vulkan, qu’utilise Stadia, a déjà annoncé sa compatibilité avec le « raytracing », donc c’est quelque chose que j’aurais grandement apprécié voir adresser ici.

Toujours pas de nouvelle d’implantation de nouveaux serveurs Stadia dans d’autres pays. Quelques rumeurs sans sources réputables mentionnent que Google investirait en Inde sur les prochaines années, alors qui sait peut-être que l’Inde serait le prochain pays à recevoir l’accès. Le Stadia Connect était donc un peu décevant niveau « infrastructure » de la plateforme.

Starlink, cette technologie Wi-Fi digne de science-fiction d’Elon Musk nous permettrait d’obtenir un signal Wi-FI solide, peu importe l’endroit où nous sommes. Qui sait, peut-être que dans 4 ans il sera possible de jouer avec la Stadia sur le sommet du mont Everest. Haut comme ça, qui sait, le signal serait peut-être meilleur!

PARTAGER
Un streameur de jeux de variété, des indies au AAA. Adeptes de jeux de rôles comme D&D, je roule la campagne Donjons et Larrons sur Twitch. Passionné des nouvelles technologies, je suis impressionné et investi dans la nouvelle plateforme de Google Stadia