Hood: Outlaws & Legends

Hood: Outlaws & Legends, un Robin des bois moderne

Lors de son annonce, j’étais intrigué par ce Hood: Outlaws & Legends qui semblait être un Robin des bois moderne dans lequel il était possible de piller des châteaux seuls ou avec des amis. Les vidéos diffusés lors de l’annonce initiale m’avaient également grandement intéressé et j’avais bien hâte de débuter ce test de cette nouvelle expérience vidéoludique développé par Sumo Digital que l’on connaît récemment pour avoir développé Sackboy: A Big Adventure. Est-ce que cette nouvelle série répond aux attentes ? La réponse dans ce test complet !

FICHE TECHNIQUE

  • Date de sortie : 10 mai 2021
  • Style : Action et Aventure
  • Classement ESRB / PEGI ESRB M / PEGI 18
  • Développeur : Sumo Digital
  • Éditeur : Focus Home Interactive
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Disponible sur PC, PS4, Xbox One et Next-gen (XSX et PS5)
  • Testé sur Xbox Series X
  • Prix lors du test : 39,99 $ CA / 29,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Pillage et furtivité

Hood: Outlaws & Legends est un jeu d’action et d’aventure dans lequel le joueur va incarner un personnage possédant des habilités et des capacités qui tentent de coopérer avec d’autres joueurs pour piller un trésor caché et repartir avec le maximum de richesse possible. Le titre développé par le studio Sumo Digital met de l’avant un système de PvPvE qui mélange des affrontements face à d’autres joueurs, mais aussi face à des ennemis contrôlés par l’intelligence artificielle. Ces derniers sont surtout présents en début de partie pour vous mettre des bâtons dans les roues alors que vous devez trouver le gardien de la clé qui vous permet par la suite d’atteindre la salle des coffres. Une fois les ennemis IA assassinés, il ne reste plus vraiment d’adversaire sauf ceux de l’équipe adverse. Si au départ dans le didacticiel, le titre met l’accent sur les phases furtives, j’ai rapidement remarqué qu’elles étaient peu importantes. C’est dommage, car plusieurs personnages que l’ont peut incarner, on retrouve des capacités qui sont augmentées lorsque l’on effectue des actions en mode furtif. Bref, le jeu propose à deux équipes de 4 joueurs de s’affronter pour récupérer le trésor et repartir avec le maximum de pièces possibles.

Hood: Outlaws & Legends

Une jouabilité nerveuse, mais peu précise

Hood: Outlaws & Legends est une expérience vidéoludique d’action à la troisième personne et même si les premières vidéos laissaient entrevoir des mouvements et une jouabilité nerveuse, on remarque que ces derniers sont notamment ralentis par les mouvements globaux de notre personnage. En effet, malgré la présence d’une accélération activable et d’une endurance, j’ai eu l’impression d’être peu fluide dans mes mouvements. Si au départ, cela ne me dérangeait pas trop, c’est au fur et à mesure des parties que je me suis rendu compte que le tout ralentissait grandement les parties surtout qu’il faut parfois courir sur de longue distance après avoir été tué par un adversaire pour rejoindre à nouveau le champ de bataille. De plus, le jeu ne pénalise aucunement les affrontements au corps à corps et l’aspect de furtivité est pratiquement absent dès les premières parties. Sans oublier que le titre a été développé dans l’optique qu’on essaie d’utiliser les capacités des personnages ou encore l’environnement pour se cacher et surprendre l’ennemie. Les combats rapprochés sont, donc, assez chaotiques.

Hood: Outlaws & Legends

Plusieurs personnages, mais un seul but

Tel qu’indiqué un peu plus haut, Hood: Outlaws & Legends propose jusqu’à maintenant un petit comité de héros ayant des capacités telles que la possibilité de lever à mains nues des portes, faire tomber des éléments de l’environnement pour atteindre les hauteurs ou encore devenir invisible pendant un court moment pour contourner l’ennemi et le surprendre. Sur papier, le tout peut sembler intéressant et même si les caractéristiques des personnages sont assez équilibrées, ces derniers ne se complètent pas mutuellement. Les objectifs, les ennemis contrôlés par l’intelligence artificielle et les objets sont toujours disposés à la même place sur les différentes cartes. Dès que vous avez joué quelques parties, il est facile de se repérer et on remarque rapidement que nous n’avons pas besoin d’être complémentaires avec nos coéquipiers. Au final, tous les joueurs se retrouvent au centre de la carte pour se tuer les uns avec les autres sans aucune stratégie. Chacun choisit son personnage selon ce qu’il souhaite et il est souvent possible de se retrouver avec 4 héros identiques. Certes, les développeurs du studio Sumo Digital ont intégré un système d’expérience et d’arbre de compétence qui permet d’obtenir de nouvelles compétences, mais rien vraiment n’incite à augmenter le niveau de son personnage. Le titre intègre aussi un système pour améliorer son camp en octroyant une partie de sa récolte de pièce au village à la manière d’un Robin des bois.

Hood: Outlaws & Legends

Une réalisation technique difficile

Au niveau de la direction artistique, je dois avouer qu’Hood: Outlaws & Legends est très joli surtout sur Xbox Series X. Le titre propose d’ailleurs une version améliorée sur consoles next-gen qui permet notamment d’atteindre la résolution 4K, mais aussi de profiter d’une meilleure gestion de la lumière. L’effet est tout de même bluffant et j’ai passé de beaux moments à observer les décors et l’environnement. Malheureusement, les autres problèmes techniques rattrapent rapidement l’expérience globale notamment au niveau du matchmaking qui se déconnecte une fois sur deux sans oublier que les joueurs sont trop peu nombreux et qu’il faut parfois attendre de longues minutes avant de pouvoir faire une partie. La plupart ne restent même pas l’ensemble du combat et on se retrouve en désavantage numérique. Les animations ont aussi quelque problème alors que certaines actions sont assez ridicules visuellement. De plus, il n’y a pour le moment qu’un seul mode de jeu qui, oui sera bonifié au fil du temps, dans son état actuel est extrêmement répétitif.

Hood: Outlaws & Legends

Conclusion

Dès son annonce, Hood: Outlaws & Legends partait sur de bonnes bases en proposant une ambiance réussie et une jouabilité misant sur l’affrontement entre joueurs, mais aussi face à l’intelligence artificielle. Les développeurs mettaient l’accent sur les actions furtives dans leur présentation et malheureusement cet aspect en jeu est pratiquement ignoré par l’ensemble des joueurs. Sans oublier les problèmes techniques récurrents et des matchs qui se répètent encore et encore en offrant très peu de variété. Dans l’état actuel, il ne m’est pas possible de conseiller le jeu malgré qu’il est commercialisé sur le marché à un coût plus bas que la moyenne. Néanmoins, le studio a déjà planifié du contenu supplémentaire sur plusieurs années pour améliorer le jeu. Je garderai, donc, un œil ouvert sur le travail de l’équipe.

Hood: Outlaws & Legends
Hood: Outlaws & Legends, un Robin des bois moderne
Hood: Outlaws & Legends déçoit pour de nombreux aspects notamment au niveau de son seul et unique mode de jeu qui n'encourage aucunement les joueurs à être furtif. Sans oublier les problèmes techniques et le fait de ne pas pouvoir de lancer des parties avec des coéquipiers contrôlé par l'intelligence artificielle. Les développeurs ont déjà planifié du contenu supplémentaire en espérant que le tout ajoute un peu de diversité.
6
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE