HP Omen 16

Test du OMEN 16 (2023) : l’ordinateur portable gaming par HP

L’offre d’ordinateurs portables de gaming est de plus en plus solide, alors que plusieurs compagnies se sont lancées dans cette spécialité au cours des 10 dernières années. Or, à une certaine époque, ils étaient systématiquement au moins 2 ans en retard sur les ordinateurs de bureau. C’était surtout au niveau des composantes qui, par contrainte d’espace, faisaient que les appareils traînaient de la patte. Aujourd’hui, l’architecture des pièces permet de faire des modèles de plus en plus compacts rendant les jeux sur portables totalement viables. HP est un joueur clé dans le milieu avec sa propre gamme dont on vient de tester un des modèles les plus puissants : le OMEN 16.

Caractéristiques techniques du OMEN 16 (2023)

  • Processeur : Intel Core i7-13700HX (jusqu’à 5.0 GHz, 30 MB L3 cache, 16 cores, 24 threads)
  • Carte graphique : NVIDIA® GeForce RTX™ 4080 Laptop GPU (12 GB)
  • Mémoire vive : 32 GB DDR5-4800 SDRAM (2 x 16 GB)
  • Écran : 16.1″ diagonale, QHD (2560 x 1440), 240 Hz, 3 ms, 300 nits
  • Disque Dur : 2 TB PCIe® NVMe™ TLC M.2 SSD (4×4 SSD)
  • Batterie : 6-cell, 83 Wh Li-ion polymer
  • Connectivité : Intel® Wi-Fi 6E AX211 (2×2) et Bluetooth® 5.3 carte sans-fil
  • Inclus avec la configuration : Casque Sans-fil HyperX Cloud II Core
  • Lien du site
OMEN 16 de HP

Un design propre

Premièrement, HP mise sur un design assez simpliste et propre pour son OMEN 16. Il n’y a pas vraiment de trace que c’est un ordinateur de la marque HP. Tout est marqué avec le nom OMEN comme Dell et ses Alienware. Avec lui, on achète un OMEN pas un HP. C’est plus attrayant pour les joueurs. On retrouve les lettres OMEN sur et sous la coque de l’ordinateur ainsi qu’en dessous de l’écran.

Il y a plein de détails que j’aime. Par exemple, la grille de haut-parleur en haut du clavier est faite avec des motifs triangulaires qui rappellent le logo de la marque. Ça rend le tout plus agréable visuellement qu’un simple rectangle. Au bout, à droite du pavé tactile, on retrouve le chiffre 16 de côté pour OMEN 16. La calligraphie utilisée est carrée et assez cool comme une sorte de code que seul un gamer peut lire. Le chiffre est d’ailleurs souligné avec une écriture qui ressemble à un message extra-terrestre.

Bien sûr, comme tous les laptops gaming, le produit est assez lourd et le modèle est loin d’être mince. Je ne m’imagine pas traîner l’appareil partout avec moi au quotidien vu le poids, mais c’est le compromis à faire pour avoir un périphérique à la fine pointe.

Sinon, en ce qui concerne le positionnement de chaque partie de l’ordinateur, je trouve que c’est bien pensé. Le clavier est assez large, il est presque complet et l’éclairage RBG est parfait pour un gamer. Il manque seulement la section du pavé numérique. Le pavé tactile de son côté est large, ce qui nous permet d’avoir une bonne précision. Les proportions sont excellentes à mon avis. J’aurais peut-être juste préféré que la bande inférieure de l’écran soit un peu plus mince, mais ce n’est qu’un détail.

Pas d’écran OLED

Je sais que ce n’est pas toutes les compagnies qui ont encore la technologie OLED pour leur écran. Ça reste encore assez dispendieux et sur mon laptop acheté en 2019, j’avais choisi l’option moins chère sans cettedite technologie. Depuis, j’ai opté pour la Nintendo Switch OLED ainsi que pour une télévision LG OLED et j’avoue que la différence me dérange un petit peu plus aujourd’hui. Il y a un petit extra au niveau de la clarté et de la brillance des pixels qui fait une importante différence. Demain matin, si je choisis un nouveau moniteur ou un laptop, je vais être prêt à payer l’extra pour cette technologie.

Malheureusement, il n’y a pas de telle configuration pour l’OMEN 16. Ça ne veut pas dire que l’écran n’est pas joli et performant pour autant. La configuration que j’ai testée était munie d’un écran de 16,1″ QHD IPS LED avec rafraîchissement d’image de 240 Hz et 300 nits. Quad HD est la technologie qui correspond à une résolution de 1440p ou 2560 x 1440. C’est une petite coche en bas du 4K, mais c’est amplement suffisant pour la plupart des jeux. Surtout, c’est parfait sur un écran de 16,1″ qu’on regarde d’assez proche.

Pour tester l’ordinateur, j’ai principalement joué à des nouveautés pour vraiment voir ce qu’il avait dans le ventre. Sur Baldur’s Gate 3, par exemple, les cinématiques ressortent très bien avec des couleurs qui cadrent bien avec l’atmosphère du jeu. On voit très bien les détails autant dans les scènes sombres que dans les scènes plus claires et c’était impeccable en jeu. J’ai aussi beaucoup joué en streaming avec l’application Xbox pour jouer à Alan Wake et on voyait bien les contrastes. L’écran est assurément à la hauteur de ses composantes.

La performance au top

Comme je le mentionnais dans l’intro, les composantes mobiles n’ont pas toujours été équivalentes à celle d’un ordinateur de bureau. C’était particulièrement vrai avec les cartes graphiques. J’étais donc surpris de voir que l’OMEN 16 pouvait être configuré avec une NVIDIA GeForce RTX 4080. Malheureusement, ce n’est pas équivalent à la version desktop. On parle d’une différence de performance d’environ 35% inférieur à son homologue. On peut donc plutôt comparer ça à une 3080, ce qui est quand même excellent.

Dans Baldur’s Gate 3, j’avais mis les paramètres au maximum incluant le DLSS et en utilisant la configuration avec Vulkan plutôt que DirectX 11. Le résultat a été très concluant, je n’avais aucun ralentissement et selon mon moniteur, le jeu se maintenait en haut de 120 FPS sans problème. Toujours selon l’outil, ça fluctuait beaucoup avec les mesures, mais je ne le remarquais pas du tout autant dans les scènes qu’en jouant. Il s’agit d’un jeu assez exigeant et bien optimisé pour les meilleurs PC, alors j’étais très satisfait de voir les résultats.

Je n’ai pas Alan Wake 2 sur PC pour tester ces capacités, par contre avec Forza Motorsport qui est aussi un des plus exigeants graphiquement, l’OMEN 16 a tenu bon. J’ai mis les graphiques à très élevé avec la fonction super performance et le jeu descendait rarement en bas de 60 FPS lorsque je coursais. Par contre, dans les cinématiques, j’ai eu plusieurs chutes drastiques en bas de 20 FPS. Je pense que c’est surtout le jeu qui est mal optimisé, mais j’ai préféré la stabilité de la version Xbox Series X que sur ce puissant PC. Bref, c’est clair que le laptop est bien équipé pour répondre aux besoins des joueurs.

Un laptop qui se concentre sur les jeux

Ensuite, je ne suis pas toujours fervent des applications qui se font à l’interne chez les différends fabriquant de PC. Par contre, je dois avouer que l’OMEN Gaming Hub fait les bonnes choses. En premier lieu, il reconnaît chacun des jeux installés sur notre ordinateur et les ajoutes au Hub. Tout se fait de manière totalement transparente, sans qu’on ait à intervenir. Puis, l’application reconnaît qu’on ouvre un titre en particulier et il s’assure d’optimiser les quotidiens pour notre session de gaming. Il va diminuer l’utilisation de la mémoire vive des autres applications ou trouver des fichiers à effacer pour garder le disque dur intact. Le logiciel est plein de petites fonctions comme celles-ci qui sont utiles.

L’autre force du laptop, c’est au niveau du son. Grâce à l’expertise de Bang & Olufsen qui est une compagnie très reconnue dans le milieu, on a des haut-parleurs de qualité. Juste avec ce qui est intégré dans l’ordinateur, le son est clair, fort et entoure bien notre tête. C’est surprenant pour une composante qui vient de base avec le modèle. En plus, les fans semblent super efficaces parce que l’ordinateur chauffe, mais l’air circule très bien.

Sinon, la configuration que j’ai testée comprend une paire d’écouteurs hautement immersive. Je ne connaissais pas la compagnie HyperX avant, mais c’est sûr qu’elle sera dorénavement sur mon radar. Les écouteurs HyperX Cloud II Core sans-fil nous permettent d’entendre le son avec précision, ce qui est très utile dans les jeux de tirs. Les coussinets sur les oreilles sont très confortables et l’autonomie m’a paru excellente. En plus, on y retrouve la technologie audio spatial DTS Headphone:X ce qui nous permet justement d’entendre la provenance exacte des sons.

OMEN 16 HyperX Cloud II Core

Verdict sur le OMEN 16

Pour conclure, l’ordinateur portable de gaming OMEN 16 par HP est un très beau produit qui a tout ce qu’il faut pour un gamer invétéré comme moi. Même les récents jeux très exigeants au niveau de la puissance vont rouler sans problème sur ce laptop ce qui n’est pas peu dire. Certes, un écran OLED serait venu mettre la cerise sur le sundae, mais c’est un léger compromis à faire. Je n’ai aucun doute que ce sera un appareil qui va être bon pendant plusieurs années. C’est un des meilleurs sur le marché et il coche toutes les cases. Je le recommande assurément s’il rentre dans votre budget.

Je vous invite à lire mon test du Victus, un autre ordinateur de gaming signé HP.

HP Omen 16
Test du OMEN 16 (2023) : l’ordinateur portable gaming par HP
Design et Ergonomie
9
Écran
8
Performances
9.5
Logiciels et connectivité
8.5
Rapport qualité-prix
7.5
8.5
Print Friendly, PDF & Email
Verified by MonsterInsights