Test de Netatmo Welcome, la caméra de sécurité avec reconnaissance des visages

0

Camera Netatmo Welcome - Test Geeks and Com -4

Netatmo, principalement connu pour ses stations météorologiques compactes et connectées, développe petit à petit sa présence en Amérique du Nord. Ainsi, le constructeur vient de signer un partenariat avec Home Depot pour la présence de ses produits dans les rayons de la chaîne de distribution, de quoi lui donner une plus grande visibilité.

Nous avons pu essayer durant quelques semaines la Netatmo Welcome, dernière addition à la gamme de produits de la société, et qui se veut une caméra de sécurité simple à installer et qui préviendra l’utilisateur de la présence de personnes connues ou d’intrus dans la maison. Nous vous proposons donc notre avis sur le produit afin de savoir si les promesses sont tenues.

Principe de fonctionnement

La caméra de Netatmo se positionne différemment de certains de ses compétiteurs en offrant un service de surveillance de la maison, avec reconnaissance des visage et consultation des vidéos capturées à distance, le tout sans abonnement mensuel à payer. Une fois les 220 dollars payés pour l’achat, l’utilisateur est ainsi libre d’utiliser le produit aussi longtemps qu’il le souhaite sans devoir débourser de suppléments.

Concrètement, la caméra est connectée à l’internet de l’endroit où elle est placée, et diffuse son contenu uniquement lorsque l’utilisateur le demande, par le biais d’une application mobile ou de la plateforme web de netatmo. Le reste du temps, toutes les images saisies par la caméra sont stockées sur une carte micro-sd insérée dans l’appareil.

Design

La caméra de Netatmo opte pour un design agréable, mais peu discret. Il est en effet assez simple de voir qu’une caméra surveille la pièce, ce qui n’est pasforcément idéal. La couleur dorée y est pour beaucoup, car bien qu’au goût du jour et idéale pour être assortie avec un iPhone, elle n’en fait pas un objet passe partout. On sent donc à ce niveau une volonté de faire un bel objet que l’on n’aura pas crainte d’exposer dans une pièce à l’entrée de la maison, plutôt qu’une caméra de sécurité discrète que l’on chercherait à cacher.

Camera Netatmo Welcome - Test Geeks and Com -3

Au niveau de connexions, celles-ci sont limitées au minimum puisque l’on retrouve un emplacement micro-SD, un port micro-USB pour l’alimentation électrique ainsi qu’un port Ethernet pour une connexion filaire. La connectivité réseau se faisant généralement par Wi-Fi afin qu’il soit plus simple de positionner la Welcome à l’endroit désiré, cette dernière ne devrait qu’être peu utilisée, mais il est appréciable que Netatmo l’ait inclus.

Côté indicateurs lumineux, une diode bleue s’illumine durant les étapes d’installation, tandis qu’on aperçoit une zone lumineuse rouge lorsque l’infrarouge est fonctionnel afin de pouvoir capturer de la vidéo même dans des zones très sombres.

Installation

L’installation a été pensée pour être la plus simple possible pour l’utilisateur : il suffit de brancher l’alimentation de la caméra sur le port micro-USB et de la retourner verticalement jusqu’à ce qu’une lumière bleue soit présente. Il suffit ensuite d’installer l’application Welcome, disponible sur Android et iOS. Celle-ci va ainsi guider l’utilisateur dans l’installation, qui consiste principalement en une recherche Bluetooth de la caméra pour la configurer, puis en l’inscription du mot de passe du réseau Wi-Fi pour que celui-ci devienne accessible à l’objet.

Une fois ces différentes étapes réalisées, il suffit de retourner de nouveau la caméra pour que celle-ci devienne fonctionnelle. La partie configuration des préférences de l’utilisateur et des différentes personnes à reconnaître peut alors débuter.

Règles d’usage et notifications

Recevoir des alertes lorsqu’un évènement se produit est pratique, mais uniquement lorsque c’est pertinent. Plusieurs réglages sont donc disponibles pour éviter de recevoir un trop grand nombre d’alertes, lorsque la famille est à la maison par exemple.

Il est par exemple possible de préciser à la caméra Welcome de considérer une personne comme en dehors de la maison lorsqu’elle n’a pas été détectée depuis un certain temps. Ainsi, lorsque tous les membres de la famille sont partis depuis un moment, la caméra commencera à identifier les mouvements ou la présence de personne comme inhabituels et en avertira l’utilisateur. Le délai avant que la maison soit identifiée comme vide est évidemment paramétrable, afin de tenter de minimiser le taux d’erreur si quelqu’un a quitté la maison par un autre endroit. Ainsi, on peut indiquer que si une personne n’est pas passée devant la caméra pendant 2 heures par exemple, elle sera considérée comme n’étant plus à la maison. En cas de doute, il est également possible d’indiquer manuellement à la caméra que tout le monde est parti, lors d’un départ en vacances par exemple.

Suivant la même logique, il est possible de préciser quand des séquences vidéo seront enregistrées sur la carte micro-SD de l’appareil, afin de ne pas la surcharger. On peut ainsi demander à ce que les mouvements soient enregistrés tout le temps, uniquement lorsque tous les membres de la famille sont sortis ou jamais. Par ailleurs, les notifications peuvent être groupées avant l’envoi, afin d’éviter de saturer le téléphone de l’utilisateur. On recevra ainsi « XXX et un visage inconnu ont été identifiés » si les deux personnes passent dans la même minute, plutôt que d’être avertis à deux reprises et de s’inquiéter d’un potentiel intrus alors que XXX fait partie de la famille et accompagne la personne.

Camera Netatmo Welcome - Test Geeks and Com -5

Par ailleurs, il est possible d’utiliser plusieurs caméra au sein d’une même maison. L’application les rassemblera ainsi au sein d’un même domicile, et il sera ainsi possible de visualiser plusieurs pièces selon le besoin. La détection d’intrus se fera ainsi selon les mêmes règles. Netatmo confirme cependant qu’il faudra refaire l’apprentissage des visages sur chaque caméra, puisque celle-ci ne se situe pas dans le même environnement.

Reconnaissance des visages

La reconnaissance des visages est l’un des principaux arguments de la Netatmo Welcome, par rapport à un concurrent qui se contenterait de prévenir qu’on mouvement est détecté. On peut par exemple imaginer des parents qui seraient rassurés de voir que leurs enfants sont bien rentrés à la maison, plutôt que de recevoir un inquiétant « un mouvement a été détecté chez vous ».

Netatmo nous avait prévenus qu’il faut accorder du temps, « environ deux semaines » à la caméra Welcome, avant de juger de son efficacité à reconnaître les visages. La raison pour cela est que, pour des raisons de sécurité évidentes, celle-ci va préférer vous dire qu’un visage est inconnu lorsqu’elle n’est pas sûre qu’il s’agit de quelqu’un enregistré dans l’application. Ainsi, les premiers temps vous allez recevoir beaucoup de demandes de confirmations de Welcome, vous demandant d’identifier les visages inconnus, simplement car la personne faisait une grimace, avait les cheveux dans le visage, etc..

Si cela peut être frustrant dans les premiers jours, et que l’on a tendance à se dire que le système n’est pas efficace, car selon nous la ressemblance avec la personne déjà enregistrée est évidente, après quelques semaines on est au contraire plutôt impressionnés par la pertinence de la reconnaissance des visages, en particulier lorsque les personnes se ressemblent.

J’ai en effet décidé d’utiliser la caméra dans des conditions plutôt difficiles pour elle, justement pour tester ses limites. J’ai ainsi placé celle-ci à l’entrée de mon bureau, où plusieurs dizaines de personnes se succèdent chaque semaine, dont une quinzaine de manière récurrente. Cela m’a ainsi permis de valider le fait que les personnes venant quotidiennement étaient bien identifiées tandis que les autres seraient mentionnées comme inconnues. Cela a bien été le cas, mais cela a pris plus d’une dizaine de jour à la caméra à compléter son identification des principales personnes, soit environ une cinquantaine de captures du visage de chaque individu. Par la suite, la reconnaissance était vraiment efficace, même parmi deux collègues ayant un profil très similaire.

Cette expérience m’a également permis de mettre en évidence le fait que la caméra refuse d’enregistrer plus de 15 personnes dans sa mémoire, sans doute pour des raisons de risque de confusion entre les personnes par la suite. Cela devrait donc être largement suffisant pour une famille et un usage classique, mais empêchera un usage plus professionnel pour vérifier les allées et venues d’employés, par exemple.

Enfin, lors de l’utilisation à la maison, avec un animal par exemple, il a été intéressant de voir que la caméra fait la différence dans ses notifications entre « mouvement détecté » et « visage inconnu détecté », ce qui permet de facilement savoir si son chien est passé dans la zone filmée ou si c’est bien un intrus qui essaie de rentrer. Il s’agit d’un des véritables points forts de la caméra.

Qualité des captures

Bien évidemment, l’ensemble des fonctionnalités décrites ne sont utiles que si la qualité de capture de la caméra est suffisamment bonne pour utiliser ce qui a été sauvegardé. Netatmo a ainsi du effectuer des compromis pour que le résultat soit correct, tout en étant suffisamment léger pour être sauvegardé sur la carte micro-SD et transféré à distance si cela est demandé par l’utilisateur.

Le résultat est plutôt bon, la caméra filmant en h264 en 1080p à 24 images par seconde, avec un débit de 3mbps en moyenne. Le son pour sa part est enregistré en mono. Il ne faut donc pas espérer remplacer sa Go Pro par la Welcome, mais l’usage n’est pas le même et ne nécessite donc pas un débit vidéo très élevé pour simplement visualiser le visage d’une personne qui rentre chez soi.

La caméra adapte la qualité de diffusion à la vitesse de connexion disponible lorsque l’on regarde à distance, ce qui est vraiment pratique. Par ailleurs, il est dans tous les cas possibles de télécharger le fichier vidéo en qualité maximale, afin de le conserver à un autre endroit que la carte micro-SD de la Welcome.

Applications mobiles et interface web

La caméra peut être contrôlée aussi bien par le biais d’une application mobile, disponible sur Android et iOS, que par le site web de Netatmo. Dans les trois cas l’interface a été pensée pour être intuitive, et surtout reprendre le même principe, ce qui évite que l’on soit perdu lorsque l’on arrive sur l’interface web, ou de devoir utiliser celle-ci, car d’autres réglages y sont accessibles. Tout peut donc être effectué, quel que soit l’endroit que l’on utilise.

Quelques lenteurs sont à prévoir lors de l’utilisation de l’interface de configuration, en particulier lorsque l’on n’est pas connecté au même réseau local que la caméra. Cela s’explique par le fait que les réglages sont changés en temps réel sur la Welcome, et donc que l’application doit « lire » et « écrire » chaque changement de réglage à distance par le biais de la connexion internet. Dans les faits, cela n’est pas réellement gênant, en particulier car les réglages de la caméra ne sont pas utilisés régulièrement après les premiers jours d’utilisation.

IFTTT et utilisation dans un système de domotique

L’une des premières questions que j’ai posées à Netatmo et dont malheureusement je n’ai pas beaucoup aimé la réponse est que la Welcome n’est pas compatible avec les standards Zigbee ou Z-Wave. Il ne sera donc pas possible d’exploiter les fonctionnalités de la Welcome de Netatmo par le biais de certains systèmes de domotique tels que le Samsung SmartThings, par exemple. C’est en effet un facteur important à prendre en compte pour les utilisateurs qui souhaitent pouvoir intégrer simplement la caméra au sein de leur système existant.

Heureusement, il est possible de contourner en partie cette absence par l’utilisation de règles dans IFTTT, le service bien connu d’automatisation de tâches. Plusieurs règles existent déjà sur le site, permettant par exemple d’allumer certaines lampes Philips Hue lorsqu’une personne prédéterminée arrive dans la maison, ou encore de sauvegarder une image de chaque mouvement dans un Google Drive. Cela permet donc d’intégrer la caméra au sein d’actions prédéfinies qui peuvent se révéler très pratiques, notamment grâce à la détection des visages.

Camera Netatmo Welcome - Test Geeks and Com -1

Conclusion

Netatmo propose ici un produit très intéressant, qui peut paraître un peu cher lors de l’achat, mais qui se révèle très efficace et économique sur la durée grâce à l’absence de frais mensuels. Il s’agit ainsi d’un système qui répondra à la plupart des besoins d’une famille, à savoir d’être alertée lorsque quelque chose se produit à la maison alors que tout devrait être immobile.

Quelques faiblesses sont présentes, notamment l’absence du protocole Zigbee permettant une intégration plus facile de la caméra dans un écosystème domotique, mais cela ne devrait pas impacter un grand nombre d’utilisateurs dans l’immédiat, vu que peu de foyers en sont pour le moment équipés. Il reste que c’est un facteur à prendre en compte lors de l’achat du produit.

La caméra Welcome de Netatmo est disponible chez BestBuy au Canada pour un prix de 220 dollars, incluant une carte micro-SD de 8 Go.

NOTES
Avis
8.5
PARTAGER
Féru de nouvelles technologies,constamment à la recherche de nouveaux produits à essayer et analyser. Qu'il s'agisse de téléphones, de tablettes ou autres gadgets électroniques, je me passionne pour tout ce qui est innovant et qu'il saura se distinguer de ce qui est actuellement sur le marché. Trouver le produit parfait, un jour? Peut être, mais après les avoir tous essayés!