La série Rocksmith d’Ubisoft existe depuis quelques années déjà et permet depuis son lancement à apprendre la guitare ou à pratiquer son instrument préféré de manière interactive. Ubisoft nous propose cette fois, une version pour iPad de leur jeu musical. Est-ce que celle-ci est réussie?

Fiche technique

  • Date de sortie : 16 mai 2017 
  • Style : Musique
  • Classement iTunes: 4+
  • Développeur : Ubisoft
  • Éditeur : Ubisoft
  • Langue d’exploitation : Français, Allemand, Anglais, Espagnol, Italien
  • Exclusivité iPad
  • Prix lors du test : Gratuit avec achats intégrés
  • Site officiel
  • Pour télécharger l’application

Une recette connue

Rocksmith mobile ne réinvente pas la roue. En fait, il est simplement une version adaptée de ce qu’on retrouve déjà sur consoles et sur PC. Néanmoins, l’interface a été modifiée pour permettre une meilleure intégration des écrans tactiles. Pour ma part, connaissant bien la série pour y avoir joué plusieurs heures, il est probablement plus facile et intuitif de naviguer dans la nouvelle version iPad que dans les versions consoles.

Le but premier de Rocksmith a toujours été d’amener de nouvelles personnes à s’exercer à la guitare (ou la basse) en proposant une méthode de cours qui permettrait aux nouveaux de maîtriser l’instrument en 60 jours. Ces façons de faire se retrouvent également dans la version iPad où pas mal toutes les options de reprises, ralentis et ajustements automatiques de la difficulté sont présentes.

Une méthode qui fonctionne?

Personnellement, je joue de la guitare depuis plusieurs années et je ne peux pas dire que j’ai vraiment suivi la méthode du jeu. Toutefois, des amis l’ont fait et ça fonctionne quand même relativement bien… sur console. Je ne dis pas que ce n’est pas possible sur iPad, mais ce n’est pas aussi facile, et ce, pour quelques irritants majeurs.

La capture du son

La possible volonté de rejoindre un bassin de joueur considérable sur iOS amène ses problèmes. En effet, Rocksmith mobile préconise l’utilisation de la guitare acoustique en premier lieu et d’une électrique en deuxième. Cette dernière nécessite un ensemble de connexion filaire entre la guitare et l’iPad qui n’est pas fourni. Contrairement aux versions sur consoles qui se vendaient avec un fil amplificateur se connectant en USB, la version mobile capte les sons avec le micro de la tablette.

Un test de calibration est fait au moment de la prise en main évaluant le bruit ambiant pour isoler le son de la guitare. Cette étape est facile et aide à éliminer certains bruits de fond que le micro pourrait capter. Ceci dit, une de mes plus grandes frustrations était justement au niveau de cette capture du son. Plusieurs fois, je remarquais que je manquais des notes, car le jeu ne les captait pas. Une fois la chanson terminée, notre résultat reflète le nombre de notes réussies. Quand ces dernières sont manquées suite à une mauvaise capture sonore, c’est frustrant.

La quantité de contenu

Étant un habitué de la série, je me doutais bien qu’un jeu gratuit n’aurait pas beaucoup de chansons incluses. En effet, on n’en dénombre que quatre et celles-ci sont de pauvres versions rock de titres sans droits d’auteurs telles que Frère Jacques ou l’Hymne à la joie de Beethoven. Bien sûr, les achats intégrés peuvent amener des chansons supplémentaires, mais cela n’a rien à voir avec celles présentes sur console.

Justement, au niveau du contenu téléchargeable, on parle d’une possibilité de 33 chansons différentes à télécharger à l’unité ou en paquet. Toutefois, pour ma part, avec le résultat peu fructueux de la capture sonore, je ne me suis pas vraiment laissé tenter par l’achat de chansons surtout que certaines coûtent 4 $/pièce, 11 $ pour 3 morceaux ou 20 $ pour six. Pour la qualité des chansons, ce n’est pas attrayant comme joueur de dépenser ces montants pour si peu de contenu. Personnellement, j’aurais préféré que le jeu soit payant et qu’il y ait eu un minimum de chansons incluses. Par exemple, l’application aurait pu coûter 15 $ et inclure 15 chansons. Avec une bibliothèque téléchargeable plus grosse et un contenu payant de base, plusieurs utilisateurs auraient pu vouloir continuer leur apprentissage de la guitare avec cette version.

Conclusion

Rocksmith mobile est, à mon avis, soit un projet inachevé ou une application se voulant une méthode rapide pour les concepteurs d’amener de nouveaux revenus. Honnêtement, j’étais très curieux et toutes les étapes de configuration me paraissaient très bien et près de la qualité des versions consoles. Une fois, les résultats de la capture sonore, mais surtout de la bibliothèque de chanson, ma curiosité et mon intérêt ont chuté drastiquement.

Peut-être que l’expérience est plus satisfaisante dans un environnement sans aucun bruit ambiant ou en utilisant un câble de connexion pour guitare électrique. Néanmoins, la quantité, mais surtout la qualité de la bibliothèque musicale ne donne pas le goût de remplacer la version console de Rocksmith qui est, à mon avis, un excellent jeu et une belle façon d’appendre ou de s’exercer à la guitare. Alors, à moins d’être sur la route constamment avec son instrument ou de ne pas posséder de consoles ou de PC permettant d’y jouer, je n’investirais pas trop sur Rocksmith mobile.

NOTES
Note d'enthousiasme
4
PARTAGER
Gamer depuis le moment où il a lancé ses premiers œufs sur Birdo dans Mario bros 2, François partage ses moments libres entre sa PS4, sa guitare et un terrain de soccer.Ses journées normales tournent autour des technologies de l'information où sa profession de géomaticien lui permet d'être geek même dans son milieu de travail.