Un « Mondial du jeu vidéo » à Montréal en 2013

0

Palais des Congres - Montreal

La Société du Palais des congrès de Montréal vient de confirmer que Juste pour rire produira le premier « Mondial du jeu vidéo » à Montréal en 2013 avec une présentation spéciale dès 2012. L’objectif est de créer un événement international récurrent qui attirera plus de 50 000 participants du grand public et plus de 2000 participants de l’industrie.

« Montréal est l’un des pôles mondiaux de l’industrie du jeu vidéo et nous nous devions de participer à son rayonnement » déclare Marc Tremblay, président-directeur général de la Société du Palais des congrès de Montréal. De son côté Gilbert Rozon, fondateur de Juste pour rire, se dit « ravi de s’associer (au Palais des congrès) et de mettre en œuvre ce nouvel évènement pour le grand public, les joueurs et l’industrie du jeu, qui enrichira l’offre montréalaise estivale et l’image de marque de la ville ».

La direction du Palais des congrès a déjà mobilisé autour du projet d’importants partenaires, tels que la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Montréal international, Tourisme Montréal et l’École de technologie supérieure, en plus d’organisations œuvrant dans l’industrie du jeu vidéo.

Certains festivals montréalais ont déjà manifesté leur intérêt de collaborer au « Mondial du jeu vidéo », comme le Festival international de films Fantasia et le Festival MUTEK. « Nous souhaitons que le « Mondial du jeu vidéo » soit un événement à saveur résolument montréalaise, affirme Marc Tremblay. C’est pourquoi nous miserons sur la créativité et les attraits qui abondent dans notre ville! »

La multiplicité des partenaires de ce projet rassure quant à la faisabilité d’un tel événement. On garde encore en tête le raté du Festival Arcadia, jeté aux oubliettes après de nombreuses difficultés financières. Après le MIGS, équivalent de la Game Developers Conference, ce « Mondial du jeu vidéo » semble avoir le potentiel de devenir le GamesCom Canadien.

Il est également de bonne augure que le festival soit ouvert au public. En effet, plus de 70 000 personnes étaient présentes cette année pour PAX Prime, à Seattle. Nous verrons bien dans quelle mesure le public suivra à Montréal, sachant que la proximité des bureaux de développement favorisera peut-être la venue du public et des journalistes anglophones et américains. Reste à voir si l’événement, qui semble être organisé pendant l’été, gardera son attrait pour les médias après la tenue de l’E3 au mois de juin.

 

PARTAGER
Éditeur de Geeks and Com', je suis un passionné de nouvelles technologies, de sport et de tout ce qui touche au monde des communications/marketing. Je suis également consultant en communication numérique pour Signature sur le Saint-Laurent (construction du nouveau pont Champlain à Montréal).