Une projection intéractive sur le planétarium Rio Tinto Alcan à Montréal

Planetarium Rio Tinto Alcan Projection interactive e1365168686769

Le nouveau Planétarium Rio Tinto Alcan, qui ouvrira ses portes aujourd’hui, bénéficiera bientôt d’une projection projection interactive sur sa façade extérieure.

Une première oeuvre d’art numérique permanente à Montréal

En effet, Mouna Andraos et Melissa Mongiat, les conceptrices des 21 balançoires musicales du Quartier des spectacles, ont remporté le concours d’art public visant à doter le nouveau Planétarium Rio Tinto Alcan d’une œuvre d’art numérique. Il s’agira ainsi de la toute première œuvre d’art numérique de la collection gérée par la Ville de Montréal installée en permanence.

Une expérience interactive intégrée au nouveau planétarium Rio Tinto Alcan

L’œuvre intitulée Chorégraphies pour les humains et les étoiles « invitera les visiteurs et les passants à redécouvrir l’astronomie par le jeu et à incarner, seuls ou en groupe, différentes scènes et phénomènes cosmiques qui seront ensuite traduits en images sur la façade du planétarium ».

Ainsi, sur l’esplanade, des stèles interactives inviteront les passants à incarner différentes scènes cosmiques et à découvrir ou redécouvrir l’astronomie sous un angle actif. Par leurs chorégraphies et leurs déplacements, les visiteurs animeront avec la projection de la voute céleste sur le planétarium. Mouna Andraos explique d’ailleurs qu’elle souhaite travailler notamment avec une chorégraphe et des spécialistes de la Société des arts technologiques pour concrétiser son idée.

L’œuvre sera complétée d’ici la fin de 2013 et devrait être en place au moins trois ans. À noter que celle-ci répondra aux critères et principes de développement durable, comme cela est le cas pour l’architecture du planétarium qui vise une certification LEED Platine.

Une mise en valeur d’Espace pour la vie Montréal

Cette projection intéractive doit mettre en valeur Espace pour la vie Montréal, le plus grand complexe muséal en sciences de la nature au Canada selon eux, qui comprend le biodôme, l’insectarium, le jardin botanique et le nouveau Planétarium Rio Tinto Alcan.

Ce dernier, qui ouvre ses portes aujourd’hui, souhaite offrir une expérience totalement différente de ce que les personnes ont connu par le passé avec les fameuses diapositives du vieux planétarium. À la fine pointe de la technologies, il veut « conjuguer arts et sciences pour offrir aux visiteurs un véritable rapprochement avec la nature ». Ainsi, par exemple, ses deux théâtres (« Chaos » et « Voie lactée ») proposeront ainsi une expérience complémentaire du ciel et de l’Univers. Mais il sera également possible de découvrir de véritables météorites, dont certaines en provenance de la Lune et de Mars, dans l’exposition interactive Exo, sur le straces de la vie dans l’Univers.

« Ce nouveau planétarium se veut non seulement un lieu de découvertes sur le monde qui nous entoure, mais aussi un lieu d’éducation permanent pour nos jeunes. Rapprocher les jeunes de la nature et les intéresser davantage aux sciences est un excellent moyen pour les stimuler et leur donner le goût d’apprendre » ajoute Jacynthe Côté, chef de la direction, Rio Tinto Alcan et partenaire depuis plus de 10 ans de ce projet.

Sur le papier tout cela s’annonce excitant et j’ai bien hâte de découvrir vraiment ce que nous réserve ce nouveau lieu de découverte à Montréal.

Print Friendly, PDF & Email