Facebook lance Instant Articles et devient hébergeur d’articles de presse

Instant Articles - Facebook

Après les nombreuses rumeurs depuis quelques mois, Facebook vient de lancer Instant Articles, un programme destiné aux médias afin d’héberger directement leurs articles. Dans un premier temps, neuf éditeurs de presse ont passé un accord avec Facebook afin de rendre certains articles accessibles intégralement sur la plateforme du réseau social : The Atlantic, Bild, BBC, BuzzFeed, The Guardian, National Geographic, The New York Times, et Spiegel Online.

Facebook explique qu’il souhaite rendre accessible le contenu des médias plus facilement pour les lecteurs et avec plus d’interactivité (images en haute définition, vidéo, cartes interactives, extraits audio).

Instant Articles promet par ailleurs un affichage plus rapide notamment sur mobile avec un chargement des contenus jusqu’à 10 fois plus rapide. Il faut dire que pour le moment il n’est accessible que sur iPhone.

Pour Facebook comme pour d’autres réseaux sociaux, l’enjeu est de conserver les utilisateurs sur sa plateforme plutôt que de les voir partir afin de pouvoir monétiser l’audience directement ou indirectement (via les données recueillies sur les articles lus, les portions aimées, les partages…).

Chris Cox, responsable produit de Facebook, précise que « Nous n’essayons pas du tout de positionner Facebook comme un remplacement aux journaux, aux radios ou aux chaînes que vous aimez. Nous pouvons être complémentaires ». On cherche donc à rassurer les éditeurs de contenu et les médias.

Et pour se montrer convaincant, Instant Articles offre un accord de départ assez favorable pour les médias au niveau de la publicité. En effet, les médias peuvent continuer à vendre leur publicité par eux-mêmes et garder 100% des revenus générés ou laisser Facebook vendre les annonces et alors bénéficier de 70% des revenus générés.

Par ailleurs, au niveau des statiques, les éditeurs conservent la liberté de choisir de suivre leur audience avec leurs propres outils (Google Analytics par exemple) même si évidemment l’accord avec comScore est mis de l’avant.

Enfin, Facebook explique que les articles provenant de la plateforme Instant Articles ne seront pas priorisé et seront traités de la même manière par l’algorithme sur le fil d’actualité.

Instant Articles - Facebook - Map

Actuellement, Instant Articles de Facebook n’est proposé que pour quelques médias, mais on imagine que cela devrait être étendu à d’autres par la suite. C’est en tout cas dans l’intérêt de Facebook de poursuivre dans cette démarche et c’est aussi la stratégie que proposent d’autres entreprises que cela soit les portails d’information ou la fonctionnalité Discover sur Snapchat par exemple . Mais tout en attirant, la démarche inquiète beaucoup les éditeurs et les médias notamment une dépendance trop importante à Facebook.

Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE