Le studio japonais développeur et éditeur Spike Chunsoft fait tranquillement sa place parmi mes studios de jeux vidéo préférés. C’est grâce aux trois excellents opus de Danganronpa et l’étonnamment bon Pokémon Super Mystery Dungeon que j’ai récemment découvert leur série Zero Escape. Après 999 : Nine Hours, Nine Persons, Nine Doors, et Zero Escape : Virtue’s Last Reward voici que la série tire à sa fin grâce au 3e volume intitulé : Zero Time Dilemma. Est-ce que la conclusion répond finalement à toutes les questions laissées en suspens depuis le début de la trilogie?

Fiche technique de Zero Time Dilemma

  • Date de sortie : 28 juin 2016
  • Style: Jeu d’aventure / Point-and-Click
  • Classement ESRB/PEGI : mature 17+/PEGI 18
  • Développeur : Chime
  • Éditeur: Aksys Games & Spike Chunsoft
  • Langue d’exploitation : Français, Anglais
  • Disponible sur PlayStation Vita, Nintendo 3DS et PC
  • Évalué sur Nintendo 3DS et PlayStation Vita
  • Prix lors du test : 39,99 €/44,99 $ CA
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Il est important de savoir que si vous hésitez entre les deux éditions portables, sachez que la version Vita est plus stable, mais les menus sont plus faciles à naviguer sur 3DS.

Vivre avec choix et conséquences

En fait, le mot conclusion est peut-être un peu mal choisi puisque les événements de ce titre se déroulent entre le 1er et 2e volume de la série. Tout comme dans les opus précédents, Zero Time Dilemma nous présente neuf personnages qui se sont fait capturer à leur insu par un mystérieux personnage nommé Zero. L’étranger leur dévoile alors qu’ils sont emprisonnés dans un énorme bunker nucléaire dans lequel ils seront obligés de participer à son jeu de décisions. L’endroit est d’ailleurs séparé en trois sections ce qui divise donc les neuf personnages en trois équipes égales. On retrouve l’équipe C de Carlos, Junpei et Akane. Puis, il y a l’équipe D de Diana, Sigma et Phi. Enfin, la dernière équipe est composée de Q, Sara et Eric. Pour s’enfuir, les participants auront besoin d’obtenir six mots de passe qui ne pourront être obtenus qu’à la mort de six d’entre eux. Saurez-vous faire les choix difficiles pour vous échapper?

Sachez que l’histoire a été conçue afin d’être aussi attrayante pour les nouveaux venus que pour ceux qui sont passés à travers les autres opus. Il y a quelques personnages récurrents qui y trouvent une fin adéquate pour ceux qui ont terminé les autres titres, mais la prémisse est suffisamment étendue pour être facile à comprendre.

Zero Time Dilemma - Group

En quoi ça consiste Zero Time Dilemma ?

La jouabilité de Zero Time Dilemma est quand même assez particulière. D’abord, soyez prêt à faire beaucoup de lecture, car une bonne partie de l’expérience réside justement dans les conversations entre les personnages et dans les indices laissés un peu partout. Entre deux cinématiques, le jeu nous plonge généralement dans une salle où une panoplie de casse-têtes doivent être résolus afin de passer à la prochaine étape. Chaque scène finie avec le joueur qui est placé devant un choix difficile ou une énigme finale à résoudre. Le jeu se sauvegarde juste avant cette décision ce qui divise la ligne du temps qui nous est présenté sous la forme d’un grand arbre. Il faudra jouer à travers ces différents segments pour aller trouver tous les indices qui nous mèneront finalement à la grande conclusion de ce chapitre. Une fin qui mérite vraiment que le joueur l’atteigne. Enfin, la violence est très graphique et les âmes sensibles devraient définitivement regarder ailleurs.

Un scénario bien ficelé

Zero Time Dilemma part sur une prémisse assez simple, mais prend rapidement une tangente assez complexe à partir d’un moment important. Si bien qu’au départ et durant l’aventure la grande question est bien l’identité de Zero, mais le scénario s’ouvre peu à peu sur chaque personnage. Ils ont d’ailleurs tous une histoire bien intéressante à nous dévoiler que ce soit sur leur passé, présent ou futur. Le titre réussit aussi à bien expliquer le phénomène des différentes lignes du temps et c’est ce qui rend le scénario tellement intéressant. Par exemple, il faudra parfois revenir et prendre une autre décision pour progresser dans l’aventure puisque certains indices seront seulement dévoilés suite à ce choix. De plus, le jeu a souvent le don de nous sortir une nouvelle révélation à un moment inattendu ce qui fait en sorte qu’on reste toujours très alerte. Pour ceux qui aiment le style horreur à la Danganronpa, ou dans l’univers cinématographique une série comme Décadence (Saw), vous apprécierez sans aucun doute l’histoire offerte par Zero Time Dilemma.

Zero Time Dilemma - Zero

Des casse-têtes qui nous forcent à réfléchir

Outre l’excellent scripte, Zero Time Dilemma est venu creuser mes méninges à maintes reprises grâce à ses nombreux casse-têtes. Franchement, il n’y a pas beaucoup de titres qui ont été en mesure de m’offrir autant de satisfaction. Ce qui est super, c’est que les développeurs se sont inspirés de plusieurs énigmes reconnues mondialement comme le problème de Monty Hall ou celui de la Belle au bois dormant et j’en passe. Chacun d’eux a été parfaitement intégré dans l’aventure et ceux qui sont familiers avec ceux-ci seront bien heureux que leur connaissance de ces principes soit utile.

De plus, je trouve que le jeu réussit bien à offrir juste le bon nombre d’indices pour nous aider sans que ça devienne trop facile une fois obtenue. On peut ajouter que Zero Time Dilemma se distingue par la variété de ses casse-têtes. On y retrouve des problèmes de mathématiques, des devinettes, on teste aussi notre capacité à résoudre des problèmes et on met à l’épreuve notre mémoire. J’ai d’ailleurs même eu besoin d’un petit calepin dont j’ai rempli plusieurs pages dans le but de ne pas oublier chaque élément important. Bref, vous risquez d’être très absorbé par l’ensemble de cette expérience.

Pas encore parfait

Même si le scénario est très bien écrit et que j’étais bien content que chaque dialogue utilise des voix d’acteur, il y a quand même quelques aspects décevants. D’une part, il manque souvent d’émotion dans les personnages et je ne sais pas si c’est fait exprès pour qu’on ne soit pas en mesure de lire leurs vraies intentions ou si c’est simplement une limitation dans les animations. Clairement, la deuxième option semble beaucoup plus probable. Les personnages semblent carrément vides d’esprits, car ils n’ont pas vraiment d’expressions faciales. Comme le jeu mise beaucoup sur les cinématiques, ça enlève un peu d’immersion. C’est dommage parce que j’ai quand même aimé le style visuel qui ressemblait au cel shading de Borderlands.

Ensuite, j’ai trouvé assez désagréable de passer à travers les casse-têtes sans que la caméra réponde à mon goût. Le jeu nous impose certains angles qui sont parfois loin d’être optimaux et le simple fait de tourner mon champ de vision semblait souvent beaucoup trop lent. Bref, en matière de jeu point et clique je préfère plutôt l’approche de Telltale Games.

Conclusion

Heureusement, l’excellente histoire et les casse-têtes très variés pèsent beaucoup plus lourd dans la balance de mon appréciation du titre que les aspects que je viens de mentionner. On devient tellement absorbé par l’histoire qu’il devient bien difficile d’en débarquer et vous allez sûrement être surpris par les nombreux revirements de situation. J’ai terminé le jeu en une vingtaine d’heures que je suis allé chercher dès que j’avais une petite minute de temps libre durant la dernière semaine. Finalement, il n’y a pas beaucoup de titres comme Zero Time Dilemma sur le marché et je crois que c’est un genre qui mérite de prendre plus de place dans l’industrie.

NOTES
Note
9
PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.