Annoncé il y a un peu plus d’un an, We Happy Few était très attendu au sein de la communauté avec une campagne Kickstarter plus que réussie. Au total, c’est plus de 300 000$ qui ont été donnés par les particuliers afin de réaliser ce projet. Depuis quelques semaines, le studio québécois Compulsion Games propose l’accès anticipé à ce titre très attendu sur PC et Xbox One. À noter que la version finale sera également disponible sur PS4. L’équipe de Geeks and Com’ vous propose donc ses impressions de la version Xbox One.

Un studio reconnu sur la scène indépendante

Fondé en 2009, le studio Compulsion Games est à son deuxième projet vidéoludique. Les développeurs ont aussi développé le jeu Contrast bien apprécié par la communauté indépendante. We Happy Few est cependant bien différent de son frère. En effet, le nouveau jeu développé à Montréal mélange action et survie tout en proposant un univers bien particulier ainsi qu’un scénario complet. Si c’est ce dernier aspect qui vous intéresse le plus, je vous conseille d’attendre la sortie finale, car la version en accès anticipé ne propose aucun scénario outre l’introduction du jeu. Cette dernière vous permet de poser les bases de votre aventure. Les développeurs ont expliqué ce choix en affirmant ne pas vouloir dévoiler l’intrigue principale du titre avant sa sortie finale.

Survivre ou mourir, tel est la question !

Tel que mentionné un peu plus haut, We Happy Few est principalement un jeu de survie. Le joueur doit donc s’assurer que son personnage boive, mange et soigne ses différentes blessures qui peuvent survenir dans cet univers contenant bien des menaces. En effet, même si à l’œil les paysages sont plutôt reposants,  les habitants de cette petite ville peuvent devenir très agressifs selon certaines circonstances que je vous laisserai découvrir par vous-même afin de ne pas gâcher la surprise. Sachez seulement que chaque quartier à ses lois et ses coutumes uniques et il est bien important de s’y coller.  D’ailleurs c’est à ce niveau que l’opus se détache rapidement de ses concurrents. We Happy Few propose une construction procédurale. En d’autres mots, chacune de vos parties seront différentes, par conséquent, les quêtes et les différents lieux ne seront pas aux mêmes endroits d’une partie à l’autre. Le jeu peut donc être rejoué à de nombreuses reprises et proposer une expérience unique à chaque fois.

Une ambition narrative réaliste ?

Alors que les développeurs du studio Compulsion Games prévoient d’intégrer une narration poussée avec un scénario digne des plus grands jeux disponible sur la toile, nous pouvons nous demander si ces ambitions sont peut-être un peu trop élevées. Lorsque l’on crée un jeu qui se construit de façon procédurale, il est difficile de proposer une histoire complexe, car le but premier est de proposer le maximum de liberté aux joueurs. Cependant, l’équipe ne change pas d’avis et souhaite réellement proposer un contenu scénaristique fort afin de marquer l’esprit des joueurs de plusieurs manières.  Jusqu’à maintenant, les seuls détails narratifs dévoilés sont l’intro du jeu disponible dans cet accès anticipé. On y incarne alors Arthur Hastings, un père de famille chargé de la censure des journaux dans une Angleterre fictive de l’après-guerre. Le souci d’Arthur c’est qu’il voit le monde tel qu’il est vraiment. C’est à ce moment que le personnage décide d’arrêter de prendre la petite pilule de Joy afin de voir le monde tel qu’il est réellement sans se voiler l’esprit avec cette fameuse drogue.

Conclusion

Même si on peut rapidement observer et découvrir l’ensemble des éléments disponible dans l’accès anticipé de We Happy Few, nous avons rapidement l’envie d’y retourner. La direction artistique est encore l’une des plus grandes forces du studio Compulsions Games. Outre ses aspects visuels, le création d’un monde procédural fonctionne très bien et augmente le taux de rejouabilité du titre. Il ne reste plus qu’à évaluer la narration que proposera le jeu au cours de son développement. L’accès anticipé de We Happy Few est disponible dès maintenant sur Xbox One et PC et à noter que le jeu a été repoussé pour une sortie finale en 2017.

NOTES
Notre Impression Générale : Bonne
75 %
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, j'étudie présentement en Animation et Recherche Culturelle à l'UQAM. Malgré mon jeune âge, j'ai déjà quelques expériences dans le domaine des communications. Rédacteur pendant 1 an pour le site Game-Focus, j'ai ensuite rejoint l'équipe de l'Épée Légendaire jusqu'à la fusion avec l'équipe Geeks and Com'. J'ai aussi eu l’occasion d'être streamer pour le site français Jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.