À défaut d’avoir un nouveau Mario RPG, la série Mario & Luigi RPG fait de l’excellent boulot sur les consoles portables de Nintendo depuis 2003. 14 ans plus tard, la compagnie nipponne nous revient justement sur 3DS avec une version 2.0 du tout premier opus Mario & Luigi: Superstar Saga. En effet, on peut dire que c’est carrément une nouvelle version parce qu’une importante partie d’histoire a été ajoutée si bien que son nouveau titre est désormais Mario & Luigi: Superstar Saga + Bowser’s Minions. Alors, est-ce que cette réimagination du premier chapitre en vaut la peine ?

Fiche technique

  • Date de sortie : 6 octobre 2017 
  • Style : RPG
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB E / PEGI 3
  • Développeur : AlphaDream
  • Éditeur : Nintendo
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Exclusivité Nintendo 3DS
  • Testé sur New Nintendo 3DS XL
  • Prix lors du test : 49,99 $ CA / 34,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Le retour de la Superstar Saga

C’est important de préciser que Mario & Luigi: Superstar Saga + Bowser’s Minions est en fait deux jeux qui se déroulent dans un même univers. Je vais donc commencer par la partie Superstar Saga pour enchaîner avec la Super Sbires Saga comme le jeu la nomme.

La prémisse principale commence alors que la reine du royaume de Végésia rend visite à la reine du royaume champignon, Peach, pour tenter de rapprocher les deux nations. Malheureusement, tout ça n’est qu’un subterfuge de l’infâme sorcière Graguémona qui a tendu un piège à Peach pour lui dérober sa voix. C’est quelques instants plus tard que Bowser, Mario et Luigi arrivent sur les lieux pour constater les dégâts. Ensemble, ils décident de partir à la poursuite de la vilaine sorcière vers le royaume de Végésia.

La partie Superstar Saga est donc sensiblement la même histoire que la version originale nous avait proposée hormis quelques ajustements. Je ne sais pas si c’est parce que je ne jouais pratiquement qu’à des jeux de tirs comme Halo à l’époque, mais je ne me souvenais pas à quel point le scénario était bien écrit. Comme les autres opus de la franchise, l’humour est toujours omniprésent et chaque réplique a été soigneusement écrite pour que chaque personnage, même les secondaires, laisse leur marque.

Modernisé avec les nouveautés de la série

Au niveau visuel, Mario & Luigi: Superstar Saga + Bowser’s Minions a aussi été complètement revampé grâce à des graphiques similaires à ce qu’on a connu dans Mario & Luigi: Dream Team ou Mario & Luigi: Paper Jam. Le jeu a définitivement le look d’un titre de la 3DS. Bien sûr, il y a aussi eu quelques ajustements au niveau des designs de certains personnages et, faute de licence, j’imagine, Geno a aussi été rasé du jeu.

La jouabilité a aussi été modernisée pour refléter les améliorations qui avaient été apportées dans la série depuis comme les guides qui sont disponibles en tout temps pour apprendre chaque tactique. Par exemple, si bien exécuté, votre saut simple deviendra un saut double ou encore, les développeurs ont aussi ajouté la défense d’urgence qui peut être activée lorsqu’on veut se protéger. On peut même sauvegarder notre partie un peu partout en plus de pouvoir passer par-dessus les cinématiques. Tout a été peaufiné pour amener au niveau qu’il devrait être en 2017. C’est plaisant d’avoir un jeu qui comporte autant d’éléments de RPG et qui nous encourage à faire du grinding.

Une nouvelle aventure

Environ 2h30 après le début de mon aventure, la deuxième partie du jeu nommé Super Sbires Saga (Minion Quest) est devenue disponibles. Dans celui-ci, le joueur incarne est témoin de l’aventure de capitaine Goomba, alors qu’il tente de recruter une panoplie d’alliées pour venir à la rescousse de son tout puissant maître Bowser. Malheureusement, l’infâme acolyte de la sorcière Graguémona, Maître Faffreux a décidé de lui mettre des bâtons dans les roues en lançant aussi une armée contre lui. En plus de cette armée, l’effroyable vilain a réussi à laver le cerveau de plusieurs sbires de Bowser, incluant les sept Koopalings, qui vont aussi s’en prendre à nous. C’est en prenant son courage à deux mains et avec l’aide plusieurs nouveaux amis qu’il fera tout pour réunir l’armée de Bowser et pour lui sauver la vie.

Franchement, je ne pensais vraiment pas m’attacher autant à un simple Goomba et ses acolytes. Je pense que c’est facile d’avoir un capital de sympathie pour le protagoniste principal de cette partie de l’histoire, parce que personne ne croit vraiment en lui. Même ses alliées le ridiculisent régulièrement dans son dos en ne le prenant pas au sérieux. Devant lui, ils parlent toujours qu’ils voient une puissante aura autour de sa personne, mais dans son dos, ils parlent plutôt d’une aura de bêtise. Mais l’important, c’est qu’il croit en ses capacités et il a énormément de courage.

Bref, tout ça pour dire que, comme l’histoire principale du jeu, celle-ci est plutôt sympa et très drôle. Grâce à la série Mario & Luigi RPG, les développeurs avaient déjà donné un peu de vie et de personnalité à ces sbires et c’est plus vrai que jamais dans Mario & Luigi: Superstar Saga + Bowser’s Minions. Le scénario est, encore une fois, très bien écrit et vous serez vite accroché dans l’aventure. En plus, celle-ci est très bien ficelée pour aller en parallèle avec l’aventure de Superstar Saga et c’est très complémentaire. J’ai été vraiment étonné de constater comment tout tient bien ensemble.

Une jouabilité complètement différente

Or, la force de cette seconde aventure, c’est sa jouabilité qui est complètement différente de l’autre aventure. En effet, chaque tableau se déroule de la même manière. On doit envoyer notre armée de sbires pour combattre les armées ennemies et sortir grand gagnant. On agit donc un peu comme le grand chef de l’armée.

Tout commence alors qu’on doit choisir notre groupe de sept soldats plus un capitaine à envoyer sur-le-champ de bataille. Il faut être stratégique parce que chaque sbire et ennemi fait partie d’une de trois catégories de combattant. Ainsi, il y a ceux qui volent, ceux qui font leur assaut au sol et ceux qui sont experts en tir. Chacun d’eux est efficace contre une catégorie et faible contre l’autre tout comme un système de Pierre-Papier-Ciseau. Il est donc toujours important de choisir les membres de son armée de manière stratégique de façon à mettre toutes les chances de notre côté. La difficulté est d’ailleurs suffisamment à niveau pour vous punir si vous avez mis de côté cet élément de stratégie.

Être un fin stratège

Une fois en combat, notre rôle est principalement un rôle d’observateur qui doit intervenir de temps en temps afin de s’assurer que le combat va tourner en notre faveur. Ainsi, lorsque nos sbires font de super attaques, il faut la synchroniser en appuyant sur A au bon moment pour maximiser les dommages. De plus, notre capitaine a aussi un certain nombre de points d’action qui se régénèrent en partie à chaque tour et qu’il peut utiliser pour donner un coup de main à ses soldats ou pour interrompre les attaques ennemies. C’est donc vraiment important d’en maximiser l’utilisation puisque c’est souvent ça qui va faire la différence entre une défaite et une victoire.

Le niveau de difficulté est tel que vous aurez parfois besoin de réévaluer votre stratégie ou carrément retourner faire certains tableaux afin de gagner un peu d’expérience. Oui, chaque soldat possède ses propres statistiques et peut monter de niveau en gagnant de l’expérience. Ce sera donc toujours important d’avoir un bon équilibre de chaque catégorie de combattant afin de ne pas être pris de court lors de certains tableaux. C’est un bon défi et je suis convaincu que vous l’aimerez autant sinon peut-être plus que l’aventure principale.

Le verdict

Tout ça pour dire que c’est super de pouvoir passer d’une aventure à l’autre en tout temps parce que ça vient grandement varier la jouabilité et ça ajoute une plus-value importante à Mario & Luigi: Superstar Saga + Bowser’s Minions. J’ai eu autant de plaisir dans les deux sagas et la durée de vie en est grandement améliorée.

Pour conclure, Mario & Luigi: Superstar Saga + Bowser’s Minions est un très bon jeu qui vaut la peine d’être visité même si vous avez déjà terminé la version originale. Le titre développé par AlphaDream a suffisamment été peaufiné pour qu’il prenne sa place sur 3DS et il y a amplement de nouveautés pour qu’on le voie pratiquement comme un tout nouveau jeu. Bref, avec une aventure supplémentaire et une saga principale qui a été ajustée au niveau de ce que la série est aujourd’hui, Mario & Luigi: Superstar Saga + Bowser’s Minions a tout ce qu’il faut pour rendre les amateurs de RPG heureux.

NOTES
Note d'enthousiasme
9
PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.