On aura dû attendre un peu plus longtemps que l’on aurait souhaité pour avoir une nouvelle génération de Pokémon sur Nintendo Switch. Pendant ce temps, Pokémon Let’s Go Pikachu et Evoli ont su nous charmer l’an dernier avec une réédition complète inspirée de Pokémon Jaune. Cependant, Pokémon Sword et Shield sont les vrais nouveaux opus que les fans attendent de pied ferme. Après des Direct qui nous en ont dévoilé davantage tout récemment, le temps était venu de les essayer en personne.

De mon côté, l’addition qui m’a le plus emballé est celle des énormes arènes qui va ajouter un sentiment de grandiose à celles-ci. Entendre la foule s’exciter et crier quand les combats deviendront plus intenses devrait ajouter un peu de piquant à l’expérience. De plus, cela va permettre au jeu de se rapprocher d’avantage de la série animé ce qui est une très bonne chose.

Place aux nouvelles arènes

La démo de Pokémon Sword nous a justement déposé directement dans une arène d’eau. Tout de suite on a pu voir à quel point elles sont maintenant grandioses. En plus de nous donner vraiment une perspective complète en 3D, le concept est resté similaire. C’est-à-dire qu’il faut compléter des casse-têtes et battre plusieurs combattant avant d’affronter le maître de l’arène.

À première vue, je dirais que c’est un changement majeur qui donne un gros plus à la facture visuelle. En plus, avec la foule que l’on voit s’animer en arrière plan et le bruit qu’elle fait rend l’expérience plus immersive que jamais. Ce n’est peut-être pas la qualité visuelle de leur prochain jeu Town, mais c’est une amélioration par rapport au dernier.

Pokémon Sword

Un peu de stratégie grâce au Pokédex

Dans l’ensemble, Pokémon Sword et Shield demeurent des jeux Pokémon purs et durs. Les fans de longue date comme moi vont facilement s’y retrouver. De plus, ceux qui aiment le côté plus tactique du jeu seront heureux de voir que l’on peut avoir des infos rapides. Celles-ci nous aident à mieux connaître les Pokémons en train de combattre. Cependant, tout n’est pas accessible dès le début, car il y a quand même un élément de surprise. Il faut voir les attaques de nos adversaires avant qu’elles n’apparaissent dans la liste.

Personnellement, je m’en suis surtout servi pour connaître le type de Pokémon devant moi afin de préparer l’attaque la plus efficace. Lorsqu’on embarque dans une nouvelle génération, ça prend toujours un certain temps pour bien connaître les types de chacun après tout.

Après les Z-Move, voici les Dynamax

Finalement, le combat contre le maître de l’arène m’a permis d’essayer l’autre grosse nouveauté de la génération. En transformant mon Pokémon en format géant grâce à Pokémon Dynamax, ce n’est pas juste le Pokémon qui change, mais aussi ses attaques. Le Dynamax perdure seulement trois tours donc mieux vaut l’utiliser intelligemment. C’est très similaire à ce qui a été fait avec les Z-Move et je dois dire que j’aime un peu moins. Au moins, c’est optionnel donc je m’imagine bien faire le jeu au complet sans.

En terminant, Pokémon Sword et Shield seront encore une fois très haut sur ma liste cet automne. On peut vraiment dire que Nintendo a une collection imposante de jeu très attendus mois après mois et il y en aura pour tous les goûts. Pokémon Sword et Shield sont prévus pour le 15 novembre prochain exclusivement sur Nintendo Switch

PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.