Avant Batman Arkham, il n’y a pas eu beaucoup de jeux vidéo mettant en vedette des superhéros qui ont réussi. Outre quelques Spider-man d’Activision, la liste était assez courte. Pour ma part, c’est Marvel Ultimate Alliance 1 et 2 (2006 & 2009) sur Xbox 360 qui m’ont donné la piqûre des superhéros. Avec un mélange de Hack & Slash dans un jeu entièrement multijoueur mettant en vedette une horde de personnages iconiques, il était difficile d’imaginer un mash-up plus grandiose. Après une pause de dix ans, la série est finalement de retour pour Marvel Ultimate Alliance 3: The Black Order. Nintendo a choisi de faire appel au studio légendaire Team Ninja pour la suite de cette série. Est-ce que la compagnie nipponne a visé juste ?

Fiche Technique

  • Date de sortie : 19 juillet 2019
  • Style : Hack & Slash avec éléments de RPG
  • Classement ESRB/PEGI : T / 12
  • Développeur : Team Ninja
  • Éditeur : Nintendo
  • Langue d’exploitation : Voix anglaises et sous-titres français
  • Exclusif sur Nintendo Switch
  • Prix lors du test : 79,99 $ / 59,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Thanos et les Gemmes de l’Infini

D’abord, ceux qui ont suivi Marvel dans les dernières années ne seront pas trop dépaysés avec Marvel Ultimate Alliance 3. L’aventure commence avec les Gardiens de la Galaxie qui mettent encore une fois les mains là où ils ne devraient pas. Le groupe découvre que Ronan the Accuser et Nebula sont en possession des Gemmes de l’Infini. Après un furieux combat, Star-Lord met la main sur la Pierre de l’Espace et transporte le groupe ainsi que toutes les gemmes sur Terre. Les Gardiens aboutissent dans une prison chaotique et font équipe avec Nick Fury de S.H.I.E.L.D. ainsi qu’une multitude d’autres superhéros. Ensemble, ils tenteront de récupérer les pierres afin d’empêcher Thanos et son groupe de super vilains de conquérir la galaxie.

Les Gardiens de la Galaxie mettent toujours les pattes au mauvais endroit

Un nombre de personnages impressionnant

Or, l’attrait principal de Marvel Ultimate Alliance 3 est assurément l’énorme quantité de héros et vilains de l’univers Marvel présent. Bien sûr, les personnages classiques comme Thor, Captain America, Hulk et Black Widow y sont. Mais, on retrouve aussi les Spiderman, Wolverine et Captain Marvel. Puis, s’ajouteront une panoplie de héros un peu plus méconnus comme Ms Marvel, les Defenders et j’en passe. Bref, avec une liste de 36 personnages, difficile de demander mieux. Et que dire de la liste de super vilain qui est aussi sinon même plus imposante ? Dans les premières heures, on rencontre, entre autres, le Goblin Vert, Docteur Octopus et Wilson Fisk ce qui vous donne une petite idée.

l’attrait principal est assurément l’énorme quantité de héros et vilains de l’univers Marvel

À ce niveau, l’histoire s’en va peut-être un peu trop dans toutes les directions vu le nombre immense de personnages. Cependant, le facteur plaisir prend rapidement le dessus sur tout le reste parce que l’expérience est très amusante. Presque à chaque dix minutes, notre groupe de héros fait face à une nouvelle menace qui laisse place à un super combat. Bien qu’ils ne soient pas très difficiles, les ennemis ont un arsenal d’attaques variées qu’on doit apprendre à esquiver proprement.

Or, comme dans les opus précédents, regrouper certains d’entre eux qui ont des affinités peut donner des bonus d’attributs. Ce n’est pas obligatoire, mais garder une certaine synergie peut donner un bon coup de main et ça nous encourage à essayer différents héros.

Des styles de jeux très différents

Alors, on ne se cachera donc pas que Marvel Ultimate Alliance 3 devient assez rapidement répétitif surtout à cause de level designs très simplistes. Cependant, comme on peut constamment changer de personnage dans notre groupe de 4 et qu’on peut faire régulièrement des changements de personnage, la redondance devient beaucoup plus limitée. À travers les 10 h de l’aventure, je suis très rarement resté avec les mêmes superhéros. Parfois, on s’amuse à regrouper les héros d’un même univers comme Spiderman, Venom, Spider-Gwen et Miles Morales. Mais à d’autres moments, j’essayais simplement de créer la combinaison la plus variée.

c’est dans la variété du style de combat de chaque personnage que le jeu arrive le plus à briller

Selon moi, c’est dans la variété du style de combat de chaque personnage que le jeu arrive le plus à briller. Un personnage comme Star-Lord est beaucoup plus efficace à distance avec ses fusils alors qu’un autre comme Wolverine est plus rapide et meilleur de proche. De son côté, ce dernier est à l’inverse de Hulk qui se déplace plus lentement, mais possède des attaques plus percutantes. Ajoutez à cela de super attaques qui leur sont aussi propres et on obtient une jouabilité très variée.

Wolverine est rapide et très agile

Une bonne difficulté

Puis, si l’aventure principale n’est pas trop difficile à terminer, c’est une tout autre histoire pour les missions secondaires. Dans celles-ci, on doit réussir une multitude de défis dont la plupart offrent un niveau de difficulté rehaussé. Qui plus est, en plus de nous donner certains items pour améliorer notre équipe, ces missions aident à prolonger l’expérience de quelques heures.

Ensuite, les éléments de RPG sont ce qui permet à Marvel Ultimate Alliance 3 d’être plus intéressant. Chacun de nos héros gagne de l’expérience en combattant et c’est ce qui nous permet d’améliorer leurs attaques. Encore une fois, c’est ce qui amène un peu plus de diversité. Cependant, il faut être conscient que seuls les superhéros qu’on utilise progressent en niveau.

Hulk a des attaques percutantes, mais il est beaucoup plus lent

Du bon et du moins bon

Du côté du visuel, Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order et plus joli que la démo que j’avais essayée à l’E3. Évidemment, on est très loin du Marvel’s Avengers développé par Square Enix, mais le style se prête parfaitement au genre et à la console. Pour ceux qui lisent beaucoup de bandes dessinées comme moi, on peut pratiquement dire qu’on a l’impression d’avoir une BD animée. En plus, on a droit aux voix d’acteurs pour la plupart des dialogues et celles-ci s’agencent très bien à leur personnage respectif.

Malheureusement, du côté technique, ce qui fait le plus mal au jeu c’est la caméra. Par moment, elle est totalement flexible et peut se tourner complètement, alors qu’à d’autres elle est maintenue en place ce qui nous empêche souvent d’avoir le bon angle. C’est assurément quelque chose qu’on remarque et qui s’explique difficilement en 2019.

Alors on achète ?

Pour conclure, Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order est un jeu plus amusant que ce à quoi je m’attendais. La variété des personnages et de leur attaque ajoute une couche de complexité à un jeu qui n’en aurait très peu autrement. Par contre, le jeu se démarque surtout en coop alors que l’aventure devient beaucoup plus amusante avec un ami. Ce n’est pas nouveau, car la série a toujours fait sa force autour de cet aspect, mais comme on voit de moins en moins de jeu coop, on apprécie celui-ci un peu plus. Bref, pour les amateurs de Marvel et de Hack & Slash, celui-ci devrait définitivement se retrouver dans votre Nintendo Switch.

NOTES
Note d'enthousiasme
8
PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.