L’excellente série Rune Factory poursuit son partenariat avec Nintendo et débarque enfin sur Switch. Alors que les amateurs de la série attendent impatiemment le 5e chapitre, voilà qu’arrive Rune Factory 4 Special. Cette réédition du chapitre sur 3DS amène quelques nouveautés et a surtout été parfaitement adaptée pour la nouvelle console. Pour les adeptes de jeux de simulation sociale, est-ce la solution pour patienter jusqu’à Animal Crossing ?

Fiche technique

  • Date de sortie : 25 février 2020 (NA) 28 Février 2020 (EU)
  • Style : Jeu de simulation sociale
  • Classement ESRB/PEGI ESRB T / PEGI 12
  • Développeur : Neverland Co / Marvelous / Hakama
  • Éditeur : Xseed Games
  • Langue d’exploitation : Disponible avec textes français
  • Disponible sur : Switch
  • Testé sur : Nintendo Switch Lite
  • Prix lors du test : 54,99 $ CA / 39,99 €
  • Site officiel
  • Version offerte par l’éditeur

Une simulation avec une direction

Rune Factory 4 Special vous met dans la peau d’un héros (homme ou femme au choix) qui est à bord d’un vaisseau en direction de la ville de Selphia. Durant le vol, des bandits qui s’étaient dissimulés à bord sortent de leur cachette et attaque notre protagoniste. Durant le combat, ce dernier reçoit un coup sur la tête et perd la mémoire. Les malfrats le jettent alors par-dessus bord et notre personnage se retrouve en plein cœur de Selphia.

C’est là qu’il rencontre Ventuswill, une divinité à l’apparence d’un dragon, qui convainc notre protagoniste qu’il est le Prince ou la Princesse que le village attendait. Le joueur aura donc la tâche de développer le village et de le protéger contre les menaces des environs.

Contrairement à d’autres jeux de simulations, Rune Factory 4 Special a une trame narrative qui se tient. Il y a plusieurs mystères à résoudre et l’énigme progresse constamment à force de compléter les donjons. À ce niveau, le jeu se rapproche plus d’un Dragon Quest Builders ce qui m’interpellait un peu plus. Selon moi, c’est parce qu’on a un sentiment de progression et une certaine direction. On ne fait pas tout simplement accumuler des ressources sans but précis.

Un lot de possibilités sans limites

À l’instar des autres titres du genre, Rune Factory 4 Special multiplie les possibilités et les activités à faire. Or, je pense qu’il pousse même la note au point d’en dépasser plusieurs. Bien sûr, il y a l’aspect de culture de ferme où on peut faire pousser toutes sortes de fruits, de légumes et de fleurs. On retrouve aussi d’autres éléments classiques comme la pêche, la cuisine, la forge, l’alchimie, l’artisanat, notre ameublement et j’en passe.

Cependant, là où je trouve que le jeu innove le plus, c’est avec les monstres. En effet, pratiquement tous les monstres peuvent être apprivoisés et peuvent ainsi nous accompagner dans nos aventures. Ils vont, eux aussi, se développer et devenir plus forts. Et, comme ils sont 100 % autonomes, ils sont d’une précieuse aide sans nuire au joueur. D’ailleurs, ils sont particulièrement utiles pour détourner l’attention des ennemis de nous et ils m’ont sauvé à quelques reprises.

Sinon, on peut aussi leur attribuer des tâches sur la ferme pour nous aider à développer nos plantes. Entre arroser et planter nos graines, ils évitent beaucoup de maux de tête aux joueurs. Surtout si vous commencez à avoir plus d’un champ à entretenir. C’est à la fois original et pertinent à maximiser pour faciliter notre quotidien.

Rune Factory 4 Special Arthur et Lest

J’aime aussi beaucoup le fait que pratiquement tous les items ont de multiples niveaux de qualités. Autant les légumes que nos armes et amures peuvent être fabriqués à différents niveaux. Bref, on retrouve donc toujours une progression, peu importe ce qu’on décide de faire.

Et pourquoi cette version est-elle spéciale ?

Ensuite, Rune Factory 4 débarque sur Switch avec quelques éléments supplémentaires. Par contre, ce qui est frappant et qui ajoute beaucoup de valeur à mes yeux, c’est le visuel. La Nintendo 3DS était limitée au niveau technique et disons que le résultat est un portage grandement amélioré. Déjà, juste au niveau de la résolution on voit la différence à l’œil nu alors qu’on ne voit plus les pixels aussi bien. De sorte que l’image est beaucoup moins embrouillée et les textures sont lisses. Or, tout s’est accompli en gardant le jeu fluide et les temps de chargements inexistants.

Toujours au niveau du visuel, le jeu s’est vu recevoir quelques jolies cinématiques, dont l’introduction qui est bien peaufinée. Sinon, il y a aussi la première rencontre avec chacun des bacheliers qui est scénarisée. Puis, il y a quelques lignes de doublages de voix qui permettent aussi de mieux définir chaque personnage. Bref, bien qu’assez mineures, ces additions font foi d’une meilleure qualité de production qui s’incruste bien dans la version Switch.

Par la suite, pour les fans qui replongent dans l’aventure, le mode « jeunes mariés » est mince, mais va plaire à ceux qui ont apprécié les personnages. Par contre, vous devez quand même avoir été marié une première fois dans l’aventure principale sur Switch. Ainsi, on débloque un léger épisode supplémentaire avec le personnage qu’on a marié. Celui-ci nous mène à un événement d’environ une heure avec quelques scènes supplémentaires.

Enfin, pour ceux qui sont en quête de défi, le niveau de difficulté supplémentaire va vous en donner pour votre argent. J’ai passé seulement une quinzaine de minutes dans le mode « Infernale » avant de me rendre compte que ce n’était pas pour moi. Pourtant, je me débrouille assez bien généralement. Bref, je souhaite bonne chance à ceux qui font s’y lancer.

Rune Factory 4 Special

On achète Rune Factory 4 Special ou pas ?

Pour conclure, le créateur de la série a qualifié ce jeu comme un Story of Season (Harvest Moon) avec une épée et je pense que c’est la meilleure façon d’en faire la description. Si vous aimez les jeux de simulations sociales, mais que vous avez tendance à parfois trouver ça un peu long, Rune Factory 4 Special est un excellent compromis. Il y a beaucoup d’action et l’aspect combat est très bien mis en évidence.

Je pense que ça fait de lui une excellente entrée à la matière pour ceux qui ne connaissent pas la série. Il y a d’ailleurs plusieurs éléments de tutoriels pour les nouveaux initiés et ceux qui ne connaissent pas le genre. Pour ceux qui y ont déjà joué, les ajouts sont assez minimes, mais le nouveau look justifie presque un nouvel achat à lui seul. Sinon, il faudra encore patienter un peu alors que Rune Factory 5 est prévu pour cette année et on a très hâte !

NOTES
Note d'enthousiasme
8.5
PARTAGER
Anthony est comme Batman puisqu'il mène une double vie. De jour, c'est un simple banquier, mais le soir et les fins de semaine il se transforme en rédacteur de la section jeux vidéo sur Geeks & Com' où il partage sa passion. On peut dire qu'il aime presque tous les styles, mais il a quand même un petit faible supplémentaire pour les jeux narratifs et les JRPG !