Depuis l’apparition d’Overcooked premier du nom en 2016, les jeux coopératifs semblent être de plus en plus présent sur le marché. Aujourd’hui, les joueurs peuvent profiter de nombreuses nouvelles expériences vidéoludique dans le confort du même salon. C’est le cas notamment avec Moving Out qui permet de créer une équipe de 4 experts en déménagements. Le titre propose des similitude avec d’autres titres du même genre, mais est-il pour autant un synonyme de qualité ? La réponse dans ce test complet !

Fiche technique

  • Date de sortie : 28 avril mars 2020
  • Style : Action
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB E / PEGI 3+
  • Développeur :  SMG Studio, Devm Games
  • Éditeur : Team17 Digital
  • Langue d’exploitation : Offert en français
  • Disponible sur PC, PS4, Xbox One et Switch
  • Testé sur Xbox One
  • Prix lors du test : 24,99 $ CA / 24,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Ramasser tous les objets

Tel qu’indiqué dans l’introduction de ce test, Moving Out est un jeu d’action et de simulation dans lequel nous incarnons des experts en déménagement. L’objectif de chaque niveau est de transférer l’ensemble des meubles et objets indiqués dans le camion de déménagement. Si vous êtes suffisamment rapide, vous obtenez alors la médaille d’or. Le but ultime est bien entendu de récupérer l’ensemble des médailles d’or disponible sur le jeu. Au total, il y a un peu plus de 30 niveaux offrant une difficulté progressive même si l’ensemble reste assez simple. Pour offrir un peu de variété, les développeurs ont aussi ajouté des défis qui sont déverrouiller une fois que vous avez terminé le niveau une première fois. Encore une fois, il s’agit d’un élément afin de satisfaire les joueurs qui adorent compléter les jeux à 100 %. Selon moi, il s’agit plus de fonctionnalité pour augmenter la durée de vie de manière fictive. De mon côté, j’ai pratiquement terminé le jeu en quelques heures seulement.

Une construction imaginative

Concernant la construction même des niveaux de Moving Out, les développeurs ont beaucoup d’originalité, il faut l’admettre. Que ce soit dans les obstacles placés sur votre chemin qui complique votre déplacement et ceux des meubles dans le camion ou encore dans les accès de la maison en question, il y a tout de même assez de diversité. Les environnements sont intéressants et sont la principale raison pour laquelle on ressent une difficulté croissante au fur et à mesure des niveaux. La créativité des joueurs est également mise à l’épreuve alors que plusieurs missions demandent que l’on réfléchisse afin de réussir à obtenir la médaille d’or. Aller en ligne droite, n’est pas toujours la méthode la plus efficace et je conseille fortement de se servir de l’environnement pour compléter les niveaux. 

Déménager entres amis

Même s’il est fortement conseillé de jouer entre des amis, sachez qu’il est possible de jouer en solo sur Moving Out. Un point intéressant pour les joueurs solitaires alors que les développeurs du studio SMG ont modifier la physique du titre afin de réduire le poids des gros objets pour que vous puissiez les soulever par vous-même. Néanmoins, l’avantage d’être à plusieurs est de pouvoir faire plusieurs choses en même temps et aussi de pouvoir lancer des gros objets sans devoir les déplacer. En effet, il est possible de lancer les objets et les boîtes que l’on doit déménager afin de gagner un peu de temps. Malheureusement, en solo, il n’est pas possible de lancer les gros meubles, nous pouvons le faire uniquement sur les petits objets.

Une physique spécifique

Afin de proposer un jeu d’action a proprement parlé, Moving Out utilise une physique bien particulière. Que ce soit dans les déplacements de vos personnages ou encore lorsque l’on entre en contact avec les éléments de l’environnement, tout est mis en œuvre pour proposer des scènes cocasses. Il est également possible de briser des vitres afin de se créer des raccourcis toujours en ayant pour objectif d’obtenir la médaille d’or. Même si la précision n’est pas au rendez-vous dans l’ensemble des situations, je n’ai eu aucun problème majeur au niveau de la jouabilité et de la physique. Tout est bien expliqué dès le départ avec un court didacticiel et je n’ai rencontré aucun bogue a proprement parlé.

Un peu d’humour

Moving Out est très coloré autant au niveau de sa direction artistique que son humour. Que ce soit dans les dialogues des personnages ou avec ces derniers directement, le titre tente de faire rire et de rappeler qu’il n’est pas grave de briser des meubles, car ce n’est qu’un jeu vidéo. Que ce soit dans les dialogues des personnages ou avec ces derniers directement, le titre tente de faire rire et de rappeler qu’il n’est pas grave de briser des meubles, car ce n’est qu’un jeu vidéo.

Conclusion

Moving Out propose une expérience similaire à ce que l’on retrouve sur Overcooked ou encore sur Tools Up!. Néanmoins, le titre n’apporte pas de grande nouveauté à ce genre d’expérience tout en ayant une courte durée de vie. C’est, donc, entre amis que l’on ressent le plus de plaisir dans ce jeu fort coloré autant au niveau visuel qu’au niveau de sa jouabilité. Dans l’ensemble, ce n’est pas un mauvais jeu, mais malheureusement, il ne détrônera pas ceux étant déjà sur la plus haute marche du podium.

NOTES
Note
7.5
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.