C’est en avril 2019 que le studio Saber Interactive a commercialisé World War Z qui est, comme son nom l’indique, une adaptation de l’univers inspiré du film de Paramount Pictures. Cette année, les développeurs proposent un tout nouvel épisode intitulé Marseille et profitent de cette occasion afin de proposer une édition spéciale comprenant l’ensemble du contenu téléchargeable disponible jusqu’à maintenant. Voici notre test complet !

Fiche technique

  • Date de sortie : 5 mai 2020
  • Style : Action
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB M / PEGI 18
  • Développeur : Saber Interactive
  • Éditeur : Mad Dog Games
  • Langue d’exploitation : Offert en français
  • Disponible sur PC, PS4, Xbox One et Switch
  • Testé sur Xbox One X
  • Prix lors du test : 49,99 $ CA / 39,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur
  • À noter que l’éditeur n’influence aucunement notre processus d’évaluation

Toujours plus d’action

Les premiers paragraphes peuvent sembler un peu redondants pour les personnes ayant déjà joué au jeu, mais étant donné que nous n’avions pas réalisé le test de l’édition standard, il me semble nécessaire de revenir sur le principe de ce World War Z et de vous donner mon avis. Le titre est un jeu d’action dans lequel les joueurs font équipe afin de compléter plusieurs objectifs tout en survivant aux nombreuses hordes de zombies qui se déplace à très grande vitesse sur vous. En effet, comme le film, les ennemis n’ont pas la même intelligence et les mêmes déplacements que ce que nous avons l’habitude de voir dans ce type de jeu. Il faut donc toujours être aux aguets sans quoi on peut rapidement se faire surprendre par-derrière. Notre vie n’étant pas illimitée, il faut espérer que nos coéquipiers aient des trousses médicales pour nous sauver. Au niveau de la jouabilité, le titre demeure assez classique et propose de l’action pratiquement en tout temps alors qu’il est possible d’éliminer les zombies avec différents types d’armes ainsi que des grenades.

Des objectifs souvent secondaires

Tel que mentionné un peu plus haut, le but principal de World War Z est d’accomplir plusieurs objectifs tout en affrontant des hordes de zombies. Même si sur papier ce n’est pas un nouveau concept, le titre propose de courtes cinématiques afin d’augmenter l’immersion. J’ai néanmoins trouvé que la plupart des objectifs sont assez répétitifs et sans grands intérêts. Il suffit souvent d’enchaîner différents couloirs afin d’activer des leviers pour passer à la prochaine étape. Le scénario est divisé en épisode qui est de son côté divisé en plusieurs chapitres. Ces derniers prennent souvent moins d’une heure de jeu pour être complété. Le nouvel épisode Marseille apporte de son côté un peu de fraîcheur à l’univers parfois plus souvent sombre qu’autrement de ce titre développé par l’équipe de Saber Interactive.

Des talents et des classes

World War Z permet d’utiliser plusieurs classes afin d’affronter les hordes de zombies avec des amis et en ligne. Vous pouvez, donc, obtenir de l’équipement et des talents qui s’adaptent à votre style de jeu. Si sur papier, les développeurs espéraient sans doute varier le plaisir et offrir une complémentarité en ligne, le choix des classes n’est pas un élément nécessairement important. En effet, j’ai remarqué que peu importe la composition de mon équipe de survivants, il était possible de remporter les missions même en jouant à un niveau de difficulté plus élevé. C’est dommage, car dès le début du jeu nous avons l’impression qu’il faut une composition équilibrée pour survivre, mais ce n’est pas le cas. À noter que vous allez également remporter de nouveaux talents pour vos personnages au fur et à mesure de vos missions, toujours dans l’optique de faire encore plus de dégâts.

Seul ou avec des amis

Il est possible de jouer seul (avec des coéquipiers contrôlés par l’intelligence artificielle) ou encore avec des amis (en ligne) à ce World War Z. Si on peut compléter les différentes missions complètement en solo, l’intérêt du jeu est de le faire en coopération. C’est beaucoup plus amusant de cette manière. Un peu comme Left 4 Dead, c’est aux différents joueurs de créer leur propre aventure même s’il y a des éléments de scénario. Il faut savoir qu’il existe également un mode afin d’affronter d’autres joueurs tout en y affrontant des hordes de zombies. Ce dernier est particulièrement mélangeant et se transforme rapidement en énorme séance meurtrière alors que nous n’y comprenons pas grand-chose. J’ai l’impression que le mode PVP a été ajouté rapidement afin de combler certains désirs des joueurs sans nécessairement être planifié à la base.

Une technique parfois difficile

Si je dois lever mon chapeau pour la gestion des hordes de zombies qui offre des moments spectaculaires digne du long-métrage World War Z, la technique a parfois quelques soucis notamment au niveau des collisions. J’ai malheureusement eu un problème lors d’un chapitre avec le placement d’une tourelle automatique. Cette dernière m’a projeté dans un endroit que je n’étais pas sensé aller et je n’ai jamais pu retourner dans la zone de la mission. Alors que j’approchais de la fin, j’ai dû recommencer à zéro la mission n’ayant aucun moyen de m’en sortir ni d’activer un checkpoint. C’est un élément qui peut devenir rapidement frustrant, heureusement, je n’ai eu cette expérience qu’une seule fois lors de plusieurs heures de jeu. Au niveau de la direction artistique, sans être exceptionnel, le rendu graphique est acceptable.

Conclusion

World War Z a d’abord été conçu pour offrir une nouvelle expérience coopérative un peu comme à l’époque de Left 4 Dead tout en y apportant sa propre direction artistique inspirée du long-métrage de Paramount Pictures. Les hordes de zombies sont, d’ailleurs, aussi impressionnantes que dans le film et offre quelques sueurs froides surtout lorsque l’ennemi arrive à vous submerger. Le titre est amusant surtout lorsque l’on y joue avec des amis. Les hordes de zombies sont, d’ailleurs, aussi impressionnantes que dans le film et offre quelques sueurs froides surtout lorsque l’ennemi arrive à vous submerger. La version Game of the Year Edition permet d’obtenir à un coût moindre l’ensemble des DLC y compris l’épisode Marseille. À noter qu’il est possible d’améliorer votre version standard pour cette version.

NOTES
Note
7
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.