De prime abord, qui ne se souvient pas de Tony Hawk Pro Skater ? J’ai d’excellents souvenirs sur N64 comme sur PS1. Des enchaînements de mouvements et d’acrobaties faisaient en sorte qu’on obtient un maximum de points. Et enfin, la trame sonore demeure aujourd’hui une des meilleures de l’industrie. Lorsque j’ai su que Wave Break allait être lancé sur Stadia, j’ai évidemment fait le lien avec la franchise Tony Hawk. Le jeu est actuellement en exclusivité, mais sera disponible sur Steam prochainement. L’approche de Stadia est vraiment géniale pour ce titre. On achète, on joue instantanément. Ils offrent 10 $ de rabais sur tout nouveau jeu suite à la création d’un compte PRO.

Fiche Technique de Wave Break

  • Date de sortie : 23 juin 2020
  • Style : THPS Like
  • Classement ESRB/PEGI : M17+ / PEGI 16
  • Développeur : Funktronic Labs
  • Éditeur : Funktronic Labs
  • Langue d’exploitation : offert en français
  • Exclusivité temporaire sur Stadia
  • Prochainement sur PC
  • Prix lors du test : 33,99 $ / 29,99 €
  • Site Officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur
  • À noter que l’éditeur n’influence pas notre processus d’évaluation

Alors qu’en est-il vraiment ?

C’est difficile, très difficile même.  C’est important que je vous en parle en premier. On serait porté à vouloir faire la campagne par défaut, ce qui est logique. Néanmoins, c’est tout le contraire qu’on doit faire ici. L’objectif est d’obtenir un maximum d’argent pour améliorer nos compétences à la salle de sports. Sinon, c’est presque injouable. Les développeurs ont réagi sur Reddit et Twitter. Ils ont promis d’aborder ce problème dans la prochaine mise à jour. Pour l’instant, ils recommandent d’augmenter au maximum les habilités par les autres modes de jeux.

Wave Break Boutique

Certains joueurs ne se sont arrêtés qu’à l’expérience catastrophique de la campagne sans même explorer le reste. C’est ce qu’il ne faut pas faire. Le plaisir est décuplé en mode co-op, contre les bots et en mode solo. Je termine ma mise en garde en vous rassurant. Wave Break est excellent et promis à un bel avenir.

Un THPS Like

Nous sommes devant un titre qui a toutes les ressemblances des grands jeux de skate. Pour ceux et celles ayant joué aux Skate ou THPS, vous serez en terrain connu avec les contrôles. Pour les autres, il faut prévoir un temps d’adaptation. Et là, nous sommes sur l’eau. C’est déroutant au début, mais on s’habitue rapidement. Je considère le jeu comme un savant mélange de THPS et de Diddy Kong Racing. Vous avez les lettres B-r-e-a-k à récupérer, des objets à trouver, des combos à effectuer, etc. La trame sonore est excellente. Il faut le souligner, car plusieurs jeux indépendants manquent le bateau à ce sujet. Chapeau aux développeurs !

Vous avez le choix entre 4 personnages, tous un peu plus farfelus les uns que les autres. Le titre contient une bonne dose d’humour et est très bien traduit en français. Vous pouvez acheter, avec de l’argent de Wave Break, des éléments cosmétiques. C’est bien et ça ajoute une touche supplémentaire ! Je me suis payé une belle tasse à café comme antenne et des accessoires de couleurs. Dans la mesure du possible, conservez votre butin pour les améliorations.

Wave Break Bateau

Quelques modes de jeu

Par la suite, vous pouvez vous lancer dans une partie personnalisée. Vous aurez le choix entre une partie libre, un match chronométré et un match à mort. Dans le premier mode, vous pouvez faire ce que vous voulez dans une des 4 cartes sans aucune limitation. C’est un bon moyen de vous pratiquer et apprendre à connaître les différentes zones. Le match chronométré ? C’est celui que je préfère. On doit faire un maximum de points contre 3 adversaires. Ces derniers peuvent être vos amis ou encore des bots. Vous avez un temps limite de 4 minutes. Et le jeu est classé M pour Mature, vous avez même des fusils.

Qu’est-ce que j’ai moins aimé ?

Encore une fois, le jeu est vraiment difficile à maîtriser. J’ai décidé d’être patient. Après 5 heures de jeu, j’étais vraiment meilleur. Pas par paresse, mais les jeux d’aujourd’hui sont souvent plus accessibles au départ. Le mode campagne est mal ficelé. Nous avons un temps de 2 minutes pour faire les objectifs et c’est frustrant de recommencer à chaque fois. Une mise à jour est censée venir corriger cet irritant. L’avantage de Stadia est de charger rapidement le jeu. À cet effet, il faut vraiment que les développeurs prennent exemple sur Doom Eternal. Chaque scène se chargeait en littéralement 2 secondes.

Il manque de plateformes de saut. Il y a beaucoup plus de rails que de demi-lunes ou de rampes géantes. Peut-être que de nouvelles cartes vont s’ajouter dans le futur ?

Wave Break Map

Verdict sur Wave Break

Si j’accorde plus d’attention aux éléments positifs, c’est un bon jeu. Prenez votre mal en patience, vous en serez récompensé. Pour avoir joué des centaines d’heures aux THPS, j’ai vite retrouvé l’ambiance à succès. De la musique aux multiples vrilles, j’ai eu beaucoup de plaisir. Je souhaite que la campagne trouve son envol après une mise à jour. J’ai testé tous les modes et je me suis amusé. Pour toutes ces raisons, je donne un 7 sur 10 avec une mention spéciale. Lorsque le problème du niveau de difficulté sera abordé, je pourrais mettre un 7.5. Pour 33,99 $, c’est un bon ratio temps de jeu vs prix.

NOTES
Note d'enthousiasme
7
PARTAGER
On dit que qui se ressemble s'assemble. C'est le cas pour Maxime Chartier qui est banquier comme Anthony. Les soirs et le week-end, sa passion pour les jeux vidéos l'amènent à découvrir plusieurs horizons. Il participe activement à la communauté Stadia au Québec.