On vous a déjà complimenté sur votre ouverture d’esprit ou votre sens de la perspective? Vous comprenez le principe fondamental que tout ce qui est petit de loin est plus gros de près? Préparez-vous à réapprendre la réalité avec Superliminal.

Fiche Technique de Superliminal

  • Date de sortie : 7 juillet 2020 (consoles) 12 novembre 2019 (PC)
  • Style : Casse-tête
  • Classement ESRB/PEGI : E/ 7
  • Développeur : Pillow Castle Games
  • Éditeur : Pillow Castle Games
  • Langue d’exploitation : voix en anglais, textes offert en français
  • Disponible sur PC, Xbox One, Playstation 4 et Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch
  • Prix lors du test : 24,99$ CAD / 17,99€
  • Site Officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur
  • À noter que l’éditeur n’influence pas notre processus d’évaluation

Penser avec des portails? C’est tellement 2007.

Superliminal nous propose une prémisse simple. Nous sommes propulsés dans un rêve lucide afin de vivre une thérapie expérimentale visant à ouvrir nos horizons. La méthode est surprenamment simple ; bouleverser votre sens de la perception. Littéralement.

Superliminal est un casse-tête de perception digne du célèbre “Escalier de Penrose”, l’escalier infini. Parfois, un objet n’est qu’une image, et parfois une image peut devenir un objet. Un objet petit, installé à côté d’un plus grand, pourra voir sa taille décuplée avec la bonne perspective. Ai-je utilisé souvent le terme perspective? C’est le thème.

Transformer un simple morceau de fromage (Gouda, précisément) en une gigantesque rampe afin d’atteindre une sortie en hauteur est l’un des premiers défis du jeu, et de loin le plus simple. Des corridors non euclidiens sauront vous faire fondre les neurones. J’ai passé beaucoup trop de temps à faire pleuvoir des pommes. Merci, Superliminal.

C’est un jeu qui nous pousse à réfléchir au delà de ce que la plupart des jeux nous propose normalement. Élucider chaque énigmes nous procure un sentiment de satisfaction que je n’ai pas eu depuis longtemps, partagé par mon confrère Kevin Cormier dans sa chronique sur realMyst; Masterpiece Edition.

Les voix du système informatique et du Dr Pierce, le gestionnaire de l’institut expérimental, nous accompagnent tout au long de l’aventure. Elles commentent nos aventures avec une dose d’humour divertissante, mais l’écriture n’arrive malheureusement pas à détrôner l’exécution de son inspiration qu’est Portal.

Un message philosophique

Alors que l’humour est plaisant durant la majorité de l’expérience, vers la fin l’histoire prend une direction un peu différente. Superliminal tente, plutôt maladroitement, d’élargir nos horizons philosophiques. Alors que nous progressons, les personnages secondaires peu développés nous font vivre une expérience morale. Le message est important, mais amené d’une façon plutôt générique. Les casse-tête sont définitivement le point fort du jeu.

Un jeu court

Superliminal est rempli de contenu, et se renouvelle souvent dans ses énigmes. Il y a malheureusement peu de niveaux et j’ai pris environ 4 heures, en prenant mon temps, pour en faire le tour. 4 heures de folies bien remplies, cependant! Une fois le jeu terminé, il est possible de refaire les niveaux et aller y chercher certains secrets que vous auriez manqués.

J’ai apprécié chaque moment, même les moments les plus frustrants. La réponse est rarement bien difficile ; tout est une question de perspective. Les génies parmi vous parviendront peut-être à terminer le jeu à l’intérieur d’une heure. Mais si c’est le cas, je vous invite à trouver les secrets bien dissimulés, qui vous demanderont une observation qui va un peu plus loin que de simplement progresser au travers des énigmes.

Port sur console

J’ai testé la version Nintendo Switch de Superliminal. Contrôler un curseur avec une manette n’est pas aussi simple qu’avec une souris. Aucune option gyroscopique disponible, tristement, alors que les Joycons offrent une expérience très rapprochée de la souris. Le port était aussi très clairement à 30 images/secondes. Ce qui n’est pas un problème pour un jeu de casse-tête, mais triste tout de même.

Verdict

Je ne peux que recommander Superliminal. Le prix est bas, avec un rabais de lancement en cours au moment de l’écriture de cette revue. Les casse-tête sont incroyables et modifier votre environnement simplement en changeant votre point de vue est une expérience en soi. L’idéologie derrière “l’histoire” du jeu est un peu fade, mais cela ne nuit pas du tout au vrai plaisir de se faire confronter à la réécriture de ce que vos méninges ont l’habitude de considérer comme réel.

NOTES
Note d'enthousiasme
8.5
PARTAGER
Un streameur de jeux de variété, des indies au AAA. Adeptes de jeux de rôles comme D&D, je roule la campagne Donjons et Larrons sur Twitch. Passionné des nouvelles technologies, je suis impressionné et investi dans la nouvelle plateforme de Google Stadia