Comme chaque année, les amateurs de basketball ont l’occasion de mettre la main sur la nouvelle expérience vidéoludique développée par le studio Visual Concepts et éditée par 2K. NBA 2K21 est, donc, disponible depuis quelques jours sur de nombreuses plateformes alors que les séries éliminatoires de la NBA sont en cours. Est-ce que cet opus marquera la fin de cette génération de console ? La réponse dans ce test complet !

Fiche technique

  • Date de sortie : 4 septembre 2020
  • Style : Simulation et sports
  • Classement ESRB / PEGI ESRB E / PEGI 3
  • Développeur : Visual Concepts
  • Éditeur : 2K Sports
  • Langue d’exploitation : voix anglaise et texte en français
  • Disponible sur PC, Stadia, PS4, Xbox One, Nintendo Switch et sur prochaine génération
  • Testé sur Xbox One X
  • Prix lors du test : 79,99 $ CA / 69,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Un mode carrière qui se ressemble

Comme pour les derniers opus, NBA 2K21 propose un mode carrière intégrant des cinématiques afin de s’attacher à notre personnage, mais aussi pour proposer un scénario unique. Néanmoins, si l’histoire racontée n’est pas identique, elle ressemble beaucoup avec ce que l’on a déjà pu avoir dans les derniers jeux. Sans oublier que j’ai l’impression que les dialogues entres les différents protagonistes ne sont que des clichés phrases après phrases. On ne ressent aucune originalité et on a plus l’impression d’être obligé de passer par ces cinématiques plutôt que d’en profiter. C’est l’une des premières fois que j’ai cette impression avec un jeu de la franchise. Habituellement, j’avais l’impression que les développeurs n’avaient pas peur d’aller plus loin et d’offrir quelque chose d’unique année après année. De plus, une fois que votre personnage a atteint la grande ligue, il n’y a plus aucune cinématique. À ce niveau, il ne reste qu’à faire vos matchs sans aucun scénario ni histoire à raconter. Un élément qui m’a extrêmement déçu alors qu’on avait l’année dernière différente cinématique tout au long de notre carrière.

Une jouabilité plus accessible

Sur le parquet, les habitués de la franchise ne seront pas dépaysés par ce NBA 2K21 qui propose une jouabilité très similaire même si cette dernière à reçu quelques améliorations par les développeurs du studio Visual Concepts. Parmi les nouveautés, on retrouve un nouveau système de commandes Pro afin de répondre aux exigences des meilleurs joueurs qui souhaitent être précis dans leurs actions. Pour les débutants, le système de tir a aussi été revu afin d’offrir une jouabilité un peu plus accessible. En effet, il est beaucoup plus simple de marquer des points ou même de défendre face à l’adversaire. L’intelligence artificielle a eu aussi quelques améliorations notamment au niveau de son placement. Nos coéquipiers sont bien plus en mesure qu’auparavant de se libérer pour recevoir une passe ou encore pour voler le ballon à l’équipe adverse. Dans l’ensemble, il s’agit ici de changements, mineures, mais en même temps la jouabilité était tout de même honnête depuis plusieurs années.

Le mode des micro-transactions

Bien entendu, le mode My Team est de retour dans NBA 2K21. Ce fameux mode de jeu dans lequel le joueur doit utiliser la monnaie virtuelle, qui peut aussi être achetée via votre carte de crédit, pour récupérer des joueurs et former la meilleure équipe. À noter que cette année, il est possible de récupérer des cartes Mon ÉQUIPE de stars légendaires pour être encore plus dominant sur le terrain. Le titre développé par Visual Concepts inclut aussi désormais un système de saison qui permet d’obtenir des récompenses exclusives pendant une période de temps limitée. Il n’y pas d’autres nouveautés remarquables à noter pour ce mode de jeu.

Un tout nouveau quartier

Introduit il y a quelques années, le Quartier fait peau neuve cette fois-ci pour vous amener à la plage et dans une région beaucoup plus chaude. Comme lors des précédents jeux, NBA 2K21 permet dans ce petit bout de ville de compléter des parties en 1 contre 1, 3 contre 3 ou 5 contre 5 ainsi que de compléter des matchs Pro-Am avec votre équipe. Le Quartier est aussi l’occasion parfaite pour participer aux différentes compétitions en ligne organisée par les développeurs. J’ai néanmoins remarqué que les temps de chargements sont très longs et que le matchmaking connaît quelques problèmes surtout lorsque l’on souhaite rejoindre une partie. La communauté toxique qui s’y est installé n’aide en rien alors que si vous ne possédez pas un personnage avec un niveau général assez élevé, personne ne voudra jouer avec vous.

Des problèmes et de l’espoir

Si sur Xbox One X, je n’ai pas eu de problème technique à proprement parlé, j’ai tout de même fait un tour d’horizon sur les autres plateformes. J’ai notamment remarqué que les joueurs PC avait plusieurs problèmes techniques qui ne sont toujours pas résolus bien que le jeu soit sorti, il y a déjà plusieurs jours. Je vous invite fortement à consulter les différents avis sur chacune des plateformes si vous prévoyez de faire l’acquisition de ce NBA 2K21. Concernant le portage sur la prochaine génération de console, il semblerait que le titre apporte de nombreuses améliorations encore inconnues jusqu’à maintenant. Essayons de garder espoir sinon il faudra se tourner vers l’opus de l’année suivante.

Conclusion

NBA 2K21 propose une expérience plus que similaire à ce que l’on avait eu l’occasion de jouer l’année dernière. Malheureusement, l’originalité n’est pas vraiment au rendez-vous et il y a même certaines fonctionnalités qui étaient présentes dans le dernier opus qui ne sont plus d’actualité comme les cinématiques du mode carrière une fois arrivée dans la NBA. En termes de jouabilité, le titre demeure assez difficile, mais un peu plus accessible. Si vous êtes déjà en possession du dernier opus, ce nouvel n’est peut-être pas nécessaire. 

NOTES
Note
7
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.