Mon enfance a été bercée par certains jeux de simulation tels que RollerCoaster Tycoon, Theme Hospital et Crazy Factory.  Lorsque j’ai vu la sortie de Little Big Workshop sur Xbox One, je voulais le tester à tout prix puisque cela me rappelait de bons souvenirs. 

Après plusieurs heures de jeux, je ne peux remarquer qu’une seule chose : ce jeu est totalement addictif.  Il possède certaines lacunes, mais qui n’empêche pas de profiter du jeu. 

Fiche technique

  • Date de sortie : 24 septembre 2020 (sur Xbox One) 
  • Style : Simulation, Gestion 
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB E / PEGI 7 
  • Développeur : Mirage Game Studios 
  • Éditeur : HandyGames 
  • Langue d’exploitation : Français et anglais 
  • Disponible sur Xbox One, PS4, Nintendo Switch et PC 
  • Testé sur Xbox One 
  • Prix lors du test : 25,99$ CAD / 19,99 € 
  • Site officiel 
  • Version envoyée par l’éditeur 

Concept

Le concept du jeu est tout simple.  Vous êtes une nouvelle entreprise qui devra surpasser ses concurrents en termes de productions et de rentabilités pour obtenir les meilleurs contrats et ainsi faire le plus d’argent possible.  Il vous faudra acheter des terrains, construire de nouvelles pièces, acheter de l’équipement, concevoir des plans et veiller au bien-être de vos employés. 

J’ai beaucoup apprécié le fait que le jeu a un style “petit bonhomme” et que la construction de notre usine se faire directement sur une table à dessin comme si finalement, nous étions en train de construire le tout dans notre sous-sol. 

Enfantin ?

Lorsque l’on regarde le jeu, on peut croire qu’il s’agit d’un jeu enfantin.  Détrompez-vous !  Little Big Workshop est un jeu très complexe où il est possible de faire faillite très rapidement.  Ce que j’ai trouvé difficile est tout simplement de commencer, car une fois le tutoriel fini, nous sommes lancés dans la fosse aux lions.  J’ai eu des difficultés à m’y retrouver pour certaines tâches et j’ai même dû faire des recherches sur internet à quelques reprises pour savoir comment faire certaines choses. 

Par contre, une fois que nous comprenons les différentes tâches à effectuer et comment les faire, le tout devient rapidement intuitif.  HandyGames a fait un excellent travail pour transposer son jeu, qui était originalement sur PC, sur console. 

La bande-son est assez simpliste.  Vous entendrez les bruits de machineries dépendant de la pièce que vous regardez et le tout accompagné d’une petite musique d’ascenseur que vous oublierez rapidement. 

Comment ça fonctionne ? 

Nous commençons le jeu avec deux opérateurs.  Nous devons commencer par acheter de l’équipement permettant de traiter le bois, le métal, le plastique, etc.  Il est important également d’avoir des salles de repos où les employés pourront aller se reposer, car sinon, ils peuvent perdre connaissance de fatigue.  Finalement, il y a les zones de dépôts où les matériaux et les produits sont entreposés. 

Il y a deux façons de gagner de l’argent.  De temps à autre, vous aurez des projets spéciaux à effectuer pour des clients.  Si vous réussissez à effectuer le tout dans le délai imparti, vous améliorerez votre relation avec ce client et cela vous permettra d’avoir de plus gros contrats et plus souvent.  Il est possible aussi de vérifier le marché pour voir ce qui est populaire présentement.  Il faut être prudent par contre, car le marché change et il est possible de rester coincer avec nos produits excédents. 

Agrandissement et bien-être

À mesure que vous vendez vos produits, vous gagnez de l’expérience qui vous permettra d’optimiser votre entreprise (négociation accrue, augmentation de la limite des employés, etc.).  Il sera possible également de spécialiser vos opérateurs sur des matériaux précis pour que ceux-ci soient plus efficaces.  En plus des opérateurs, il y a aussi des transporteurs.  Leur salaire est plus bas et leur seul but est de transporter les matériaux et produits dans l’usine pour que les opérateurs puissent se concentrer sur leur travail. 

Il sera nécessaire d’acheter des parcelles de terrains pour pouvoir construire de nouvelles pièces ou de nouveaux quais de chargement pour pouvoir répondre à la demande.  Nos employés ont besoin d’être confortables dans leur lieu de travail.  Si vous créez une immense pièce avec seulement dix scies à ruban, ceux-ci seront moins heureux et se fatigueront plus vite.  En ajoutant des machines à eau, des plantes, des machines distributrices et autres, le confort de la pièce augmente et les employés pourront travailler plus longtemps. 

Jusqu’au moindre détail

Un des gros points du jeu est aussi la conception des plans pour lancer la production d’un produit.  Il s’agit du seul emplacement où j’ai expérimenté des ralentissements. Lorsque le plan en question avait énormément d’étapes avec plusieurs matériaux sur plusieurs machines.  Il faut concevoir nos plans pour répondre aux exigences de qualité demandées par le client ou le marché. 

Certains évènements aléatoires viendront tenter de ralentir notre progression.  Que ce soit une infestation de rats, des problèmes de moisissures ou des espions qui sabotent nos machines, il est impératif de régler ces problèmes le plus rapidement possible avant que vos employés se blessent ou tombent malades. 

Le but ultime du jeu est de devenir l’entreprise la plus rentable et battre la fameuse entreprise “Nemesis Inc.” 

Verdict 

Les amoureux de jeux de gestion adoreront sans aucun doute Little Big Workshop.  Je me suis surpris à plusieurs reprises à ne pas vouloir arrêter de jouer tellement le jeu est addictif.  La difficulté et la complexité du jeu pourraient irriter certains joueurs, mais une fois bien rodée, le jeu devient rapidement intuitif. 

NOTES
Note d'enthousiasme
8
PARTAGER
Ancien collaborateur sur plusieurs sites de jeux vidéos et grand ami de Maxime Chartier, c'est celui-ci qui a redonné le goût d'écrire à Jonathan. Grand passionné de Xbox et chasseur de succès, sa grande passion consiste à explorer les jeux à 100%.