Depuis le lancement de la Samsung Galaxy Gear en septembre 2013, le manufacturier a fait du chemin. Entre temps, des concurrents ont aussi lancé leur modèle. On a qu’à penser à Garmin, Fitbit, Apple ou encore Fossile. Certains se sont spécialisés dans les sports alors que d’autres misent davantage sur les aspects technologiques du produit. Alors que les annonces de nouveaux produits se multiplient, les montres intelligentes prennent leur place. Avec le temps, les capteurs de santé se sont peaufinés et sont offerts sur la majorité des montres. Qu’en est-il de la toute dernière Galaxy Watch 3 de Samsung ?

Caractéristiques techniques de la Galaxy Watch 3

Coloris– Noir mystérieux, Argent mystérieux et Bronze mystérieux (41 mm seulement)
Dimensions– 45 mm ou 41 mm
Poids– 53.8g (45 mm) et 48.2g (41 mm)
Écran– 360 x 360 Super AMOLED, Full Color Always On Display, Corning® Gorilla® Glass DX
Processeur– Exynos 9110 Dual core 1.15 GHZ
Mémoire– 1GB RAM + 8GB storage interne
Système d’exploitation– Tizen OS 5.5
Capteurs– Accéléréromètre, Baromètre, Gyroscope, Lumière ambiante, Rythme cardiaque, ECG* (en attente d’approbation au Canada*)
Batterie / Autonomie– 45mm : 340mAh
– 41mm : 247mAh
– WPC-based wireless charging
Durabilité– 5ATM + IP68 / MIL-STD-810G
Connectivité– LTE*, Bluetooth v5.0, Wi-Fi b/g/n, NFC
– GPS/Glonass/Beidou/Galileo 
*LTE seulement disponible sur les montres dotées de la LTE
Appareils compatibles– Android: Android 5.0 ou + avec 1.5GB of RAM
– iOS: iPhone 5 ou + avec iOS 9.0 +
Prix au lancement– 549$ (41 mm) ou 599$ CAD (45 mm)

Design

Le look d’une montre est important et ne l’est pas en même temps. Tout dépend de sa fonction principale. Concernant la Galaxy Watch 3, je crois que Samsung vise davantage un marché de luxe que de sports. La preuve est qu’ils ont dans leur gamme la Watch Active 2 qui correspond à ces critères.

Vous pouvez le constater sur les images ci-dessus. Autant le Noir mystérieux que le Bronze mystérieux se portent mieux dans un contexte de travail ou d’activités sociales. Je crois alors que son design est réussi. Ceux et celles qui veulent une montre pour leurs activités sportives risquent fort bien d’acheter un modèle différent. Sinon ? On peut se procurer un bracelet mieux adapté et on le change avant notre activité physique.

Configuration Initiale

Là où le bât blesse, c’est certainement au premier démarrage. Je vous rassure, c’est très simple configurer la montre. Quel est le problème alors ? Bixby. L’assistant vocal semble présenter une réticence à se mettre à jour directement sur la montre. Après avoir essayé trois fois, j’ai identifié ce qui fonctionne à tout coup. On peut mettre à jour manuellement les trois applications soeurs de Bixby par le Galaxy Store sur votre téléphone Android ou Apple. Vous pouvez le voir sur mes captures d’écran. À gauche, le menu de la montre, à droite celui du Galaxy Store.

Une fois cette étape passée, le plaisir peut débuter. En effet, comme toute bonne montre intelligente, on peut changer le cadran, la liste des applications, les widgets et les boutons rapides sur le côté. Point important, Apple présente ses apps en forme d’alvéole. Pour Samsung, elles sont sous forme circulaire. Je préfère, et de loin, cette dernière option.

Il m’apparaît beaucoup plus simple de passer d’une à l’autre versus chercher à travers un paquet d’icônes sur un petit écran. Le meilleur exemple que je peux vous donner, c’est l’écran de votre téléphone intelligent. Vous avez pris de longues minutes, voire peut-être des heures pour que tout soit à votre goût. Ce sera la même situation ici.

Écran

Pourquoi parler de l’écran, si petit soit-il ? C’est très important de pouvoir bien lire les notifications ou autres éléments importants. Par exemple, sur la VivoActive 3 de Garmin, j’avais de la difficulté à pouvoir voir le message en entier. Ici, aucun problème. Malgré l’aspect arrondi de l’écran, Samsung a réussi à faire en sorte que l’information est bien présentée. Tout comme Apple, une dalle Oled complète le magnifique design de la Galaxy Watch 3.

Tout n’est pas parfait. Même après avoir diminué la luminosité, je trouvais la montre très claire dans un environnement sombre. Je souhaiterais voir des capteurs de lumière ambiante comme on en a sur nos propres téléphones intelligents. Je lance la suggestion, car ça serait beaucoup plus pertinent que de l’ajuster manuellement. D’autant plus que la montre se synchronise déjà avec le téléphone. Pourquoi ne pas ajouter cette option ? Ce serait déjà un plus même en l’absence de tels capteurs.

Performance

Parler de performance pour un ordinateur de bureau, c’est simple. mais pour une montre connectée un peu moins. Tout dépend du cadran que vous avez choisi.

Sur certains modèles, lorsque je bascule du mode always-on (veille) au mode actif, je peux ressentir de la latence. Bien sûr, je porte beaucoup plus attention à cet aspect en testant la montre que pour une utilisation de tous les jours. Je ne crois donc pas que vous le remarquerez.

La performance globale de la Galaxy Watch 3 est excellente. Nous passons d’une application à l’autre sans problème. Les notifications s’affichent rapidement. J’ai été aussi très surpris de voir la fluidité de l’écran à l’oeuvre en naviguant au sein des menus.

Système d’exploitation et applications

Samsung nous offre Tyzen OS 5.5 sur la Galaxy Watch 3. C’est l’extension de leur OneUI qui équipe leur gamme de téléphones Galaxy. Sans être problématique, Tyzen répond aux principaux besoins. Comme il est très dépendant du Galaxy Store Samsung, il existe très peu d’applications performantes en dehors de celles dites officielles. Outre Strava par exemple, il y en a très peu qui sont dignes du App Store par exemple.

Allons droit au but. Est-ce que c’est réellement problématique ? Non, car les applications officielles sont très efficaces. Samsung Health, par exemple, fait un suivi de tous les éléments essentiels concernant votre santé. Outlook est disponible et fonctionne très bien. Le suivi des activités est impeccable tout comme Spotify et la gestion musicale. Même si Apple fait mieux de ce côté, nombreuses sont les applications qui sont très peu utilisées une fois installées.

Globalement, Tyzen OS est performant. Je n’ai presque jamais senti de lenteurs. La connexion et la synchronisation avec Android se font comme un charme. Samsung maîtrise bien son système d’exploitation.

Autonomie

L’aspect important de la Galaxy Watch 3 est certainement son autonomie. Ce qui a rebuté souvent les gens à se procurer une montre intelligente, c’est de devoir penser à brancher un autre appareil le soir venu.

De prime abord, il y a une grande différence entre l’autonomie des montres sur le marché. Certaines comme Fitbit, par exemple, offrent quelques jours. D’autres comme Apple, une journée maximum. Samsung vise au milieu. Lors de mes tests, en activant l’écran de façon permanente (always-on), j’ai obtenu 1 jour et demi d’autonomie. Est-ce que c’est bien ? Définitivement. Pour avoir porter un Apple Watch Serie 2 et 5 durant plusieurs années, je confirme que la Samsung Galaxy Watch 3 offre une meilleure autonomie.

Il y a plusieurs alternatives pour que la Galaxy Watch 3 conserve son autonomie. Vous pouvez désactiver l’affichage permanent, réduire la luminosité de l’écran, mettre hors fonction le wi-fi et réduire au minimum les notifications et les vibrations.

Biensur, si vous utilisez le GPS, vous verrez le pourcentage disponible fondre comme neige au soleil. Ce n’est pas propre à Samsung, mais à toutes les montres équipées de cette fonction. Quoi faire si vous n’avez pas la possibilité de charger durant la journée ?

Pour la maison, je vous recommande l’achat de ce type de tapis de charge.

Ergonomie

Apple mise sur sa couronne digitale et Samsung sur son anneau numérique. Qui est le meilleur ? À mon avis, c’est beaucoup plus intuitif de tourner l’écran de la Galaxy Watch 3 que la petite couronne de l’Apple Watch. Néanmoins, les deux méthodes fonctionnent bien. Je préfère celle de Samsung, car je trouve le geste plus naturel sur la Galaxy Watch. Ainsi, un coup vers la droite et on bascule dans le menu et vice versa.

La Galaxy Watch 3 présente aussi deux boutons sur le côté. On peut configurer des actions rapides pour chacun d’entre eux. Par défaut, il y a Samsung Pay (pression longue haut) et Bixby (pression longue bas). Impossible d’enlever Samsung Pay, même si ce dernier n’est pas compatible avec une grande majorité de banques canadiennes. Vous pouvez modifier Bixby sans problèmes. Aussi, cliquer deux fois rapidement peut ouvrir un menu contextuel. À vous de voir ce que vous préférez.

J’ai testé la montre 45mm. Elle n’est pas petite et je conseillerais la 41mm pour la plupart des gens. De mon côté, comme je préfère un grand écran, j’ai opté pour la 45mm. Fait à noter, un joli bracelet en cuir véritable noir est fourni avec la montre. Plusieurs concurrents offrent seulement un bracelet en caoutchouc simple dans l’emballage. Si vous voulez changer l’esthétique, vous pouvez vous procurer des bracelets supplémentaires. C’est très simple à changer, je l’ai fait moi-même pour vérifier.

Verdict

La Galaxy Watch 3 est une des montres les plus aboutie sur le marché. Son concept de roue circulaire la rend très simple d’utilisation. La montre de Samsung est compatible avec presque tous les téléphones intelligents qui tournent Android et iOS. C’est un élément intéressant pour quelqu’un qui ne voudrait pas changer de cellulaire ou encore, qui navigue entre deux appareils pour le bureau et ses besoins personnels. Pour les sportifs, les capteurs de la montre sont très précis et l’application Samsung Health est bien conçue. Étant donné son look classique, je crois que la Galaxy Watch 3 saura plaire à tous.

Que vous soyez fan de technologies ou que vous cherchez une belle montre, la Galaxy Watch 3 est idéale. Son prix est raisonnable compte tenu de l’ensemble des caractéristiques présentées. Samsung a su encore une fois faire un produit d’une grande qualité. Je la recommande donc à tous. Tout comme pour le lancement du Galaxy S20 FE, ils ont encore une fois réussi à offrir un produit à rapport qualité/prix intéressant.

NOTES
Design
9.5
Configuration initiale
8.0
Écran
9.5
Performance
9.25
OS
9.0
Autonomie
9.25
Ergonomie
9.75
PARTAGER
On dit que qui se ressemble s'assemble. C'est le cas pour Maxime Chartier qui est banquier comme Anthony. Les soirs et le week-end, sa passion pour les jeux vidéos l'amènent à découvrir plusieurs horizons. Chasseur de succès comme Jonathan Laurin, il aime découvrir tous les aspects d'un jeu.