Il n’y a rien de mieux qu’un bon petit jeu de rythme pour célébrer une franchise. Persona a fait de l’excellent boulot l’an dernier tout comme Theatrhythm Final Fantasy par le passé. Cette fois, Square Enix souligne une autre de ses franchises majeures avec Kingdom Hearts Melody of Memory. Je n’étais pas du tout convaincu par la démo que j’ai joué il y a quelques semaines sur Xbox. Néanmoins, je tenais à donner une chance à la version finale et je ne l’ai vraiment pas regretté.

Fiche Technique de Kingdom Hearts Melody of Memory

  • Date de sortie : 13 novembre 2020
  • Style : Jeu de rythme
  • Classement : ESRB 10+ / PEGI 12
  • Développeur : Square Enix et indieszero
  • Éditeur : Square Enix
  • Langue d’exploitation : Offert en français
  • Disponible sur : Switch, Xbox One et PS4
  • Testé sur : Nintendo Switch Lite
  • Prix lors du test : 79,99$ CAD / 59,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Une saga racontée par la musique

Premièrement, je ne m’attendais pas du tout à l’ampleur qu’allait prendre Kingdom Hearts Melody of Memory. Souvent, ces spin-offs sont assez légers et n’inclus qu’une relativement petite quantité de contenu. Cette fois, c’est comme si on avait la compilation des trois jeux de rythme de Persona dans un seul ensemble et même plus. En fait, il n’y a pas un jeu de toute la saga Kingdom Hearts qui a été oublié. Ainsi donc, dans le mode histoire principale, on repasse à travers chaque épisode dans l’ordre sous forme de musique et via plusieurs tableaux qui représentent les multiples niveaux de ces jeux.

Kingdom Hearts Melody of Memory

Mais surtout, on nous présente plusieurs cinématiques durant notre parcours qui reprennent aussi de nombreux moments clés de la série. En fait, on peut dire que c’est un peu comme un récapitulatif qui creuse dans notre mémoire et nous rappelle les scènes les plus importantes. C’est aussi une excellente manière de refaire la ligne du temps maintenant que le 3e jeu est disponible parce qu’il y a énormément de jeux.

De Dream Drop Distance à Birth By Sleep à Coded, tout y est. Il y a même quelques éléments du dernier DLC de Kingdom Hearts 3 qui poussent l’histoire un petit peu plus loin. Franchement, c’est une compilation de rêve pour ceux qui connaissent bien la franchise et qui ont déjà passé au travers. Ça peut même vous donner le goût d’y replonger ou de découvrir certains épisodes manqués.

Un rythme qui s’apprivoise

Ensuite, comme je le mentionnais en introduction, je n’étais vraiment pas impressionné par la démo de Kingdom Hearts Melody of Memory. Une des raisons était l’ergonomie des boutons qui ne me semblait vraiment pas évidente sur Xbox. En effet, les boutons principaux sont A et les gâchettes qui sont relativement loin les uns des autres. En faisant finalement mon test sur Nintendo Switch Lite, le bouton A est un peu mieux placé et les R/L sont plus près ce qui m’a aidé à mieux apprivoiser le rythme des chansons.

Quand j’ai fini par vraiment saisir le concept après quelques chansons, j’ai vraiment plus apprécié mon expérience. En fait, je dirais même que je l’ai adoré. C’est difficile de faire un comparatif clair au jeu parce qu’il est assez original. Alors, je dirais que c’est un mélange entre la perspective de Guitar Hero et le gameplay de Theatrhythm Final Fantasy. Et, comme à peu près tous les boutons de la manette sont utilisés à profusion, il y a une certaine complexité que j’ai bien appréciée. Je dirais qu’entre le mode de difficulté standard et le difficile, la marche est assez grande et s’est avérée un énorme défi.

Qui plus est, Kingdom Hearts Melody of Memory propose aussi les combats de Boss principaux de la série. Ceux-ci sont présentés de manière un peu différente des autres tableaux ce qui permet d’accroître la variété. Et, ils servent aussi dans l’aspect très nostalgique du jeu. À part quelques ralentissements de la fréquence d’image sur Switch et des chansons dont les notes n’étaient pas toujours synchronisées avec le rythme de la musique, on peut dire que l’expérience est presque parfaite.

Une sélection riche et un visuel superbe

Ce qui m’amène à parler de mon prochain point, le jeu est vraiment joli. Les cinématiques sont reprises telles quelles pour la plupart et sont accompagnées d’une narration pour mieux se remémorer le tout. Même au niveau des tableaux, dont ceux contre les Boss, c’était difficile de garder notre concentration sur les touches. Parfois, mon regard se baladait une fraction de seconde de trop tellement je voulais observer certaines scènes. Mais bon, j’imagine que le mode plus facile est aussi là pour ça.

Kingdom Hearts Melody of Memory

Sinon, Kingdom Hearts Melody of Memory est un jeu de rythme après tout donc ce serait injuste de ne pas parler de la musique. Après tout, c’est souvent le meilleur élément pour se remémorer un jeu ou une saga dans notre cas. Or, la quantité de chanson offerte ici est vraiment impressionnante avec un total dépassant les 140. Les développeurs sont vraiment allés piger dans chaque titre quelques musiques phares qui ont capté l’imaginaire des joueurs. Je trouve qu’effectivement la sélection a été bien faite et qu’elle met très bien en valeur les différents jeux. Placé ainsi de bout en bout, on voit à quel point la série est riche au niveau des trames sonores.

Enfin, le jeu propose aussi un peu de personnalisation alors que 4 groupes de 3 aventuriers peuvent prendre le chemin de la campagne solo. Bien sûr, on commence avec seulement le groupe principal et les autres seront débloqués durant le scénario. D’ailleurs, il y a plusieurs objets de collections ou d’éléments pour augmenter nos chances durant les tableaux qu’on peut obtenir. Alors, ça vaut vraiment la peine de tenter de maximiser notre score et c’est même obligatoire pour progresser par moment.

Kingdom Hearts Melody of Memory

Verdict sur Kingdom Hearts Melody of Memory

En terminant, je suis vraiment heureux d’avoir donné une chance à Kingdom Hearts Melody of Memory parce que c’est un des meilleurs jeux de rythme offerts sur le marché. Je dirais qu’il est même venu dépasser Theatrhythm Final Fantasy Curtain Call dans mon esprit. La quantité de contenu et de chanson en plus du fait que la jouabilité est très accrocheuse en font un jeu incontournable pour les fans.

NOTES
Note d'enthousiasme
8.5
PARTAGER
Anthony est comme Batman puisqu'il mène une double vie. De jour, c'est un simple banquier, mais le soir et les fins de semaine il se transforme en rédacteur de la section jeux vidéo sur Geeks & Com' où il partage sa passion. On peut dire qu'il aime presque tous les styles, mais il a quand même un petit faible supplémentaire pour les jeux narratifs et les JRPG !