Bien connu des joueurs, Ezio Auditore est sans doute l’un des plus célèbres personnages de l’univers vidéoludique depuis les années 2000. Apparu pour la première fois dans Assassin’s Creed 2, le protagoniste a aussi été l’acteur principal des opus Brotherhood et Revelations. Encore aujourd’hui, ces trois titres demeurent dans la tête de plusieurs amateurs comme étant les meilleurs jeux de la franchise développée par Ubisoft. Avec l’absence de la série en 2016, il était tout à fait normal de proposer tout de même un petit quelques choses à une communauté habituée de se procurer un nouveau Assassin’s Creed toutes les années. L’équipe de Geeks and Com’ vous propose son test complet de Assassin’s Creed: The Ezio Collection sur Xbox One.

Fiche technique

  • Date de sortie : 17 novembre 2016
  • Style : Jeu d’action et d’aventure
  • Classement ESRB/PEGI ESRB M / PEGI 18
  • Développeur : VirtuoUbisoft
  • Éditeur : Ubisoft
  • Langue d’exploitation : Français et anglais
  • Disponible sur PC, Xbox One et PS4
  • Test effectué sur Xbox One
  • Prix lors du test : 59,99 $ CA / 49,99 EUR
  • Site Web
  • Version envoyée par l’éditeur

Un contenu fort intéressant

Comme son nom l’indique, Assassin’s Creed : The Ezio Collection propose une collection complète des aventures du célèbre personnage. Regroupant Assassin’s Creed 2, Brotherhood et Revelations, il vous suffit de lancer le jeu et de choisir l’opus auquel vous souhaitez jouer. Que ce soit sur la version numérique ou sur CD, l’ensemble de l’expérience est disponible via un menu principal. D’ailleurs, il est très facile de passer d’un jeu à l’autre en quelques secondes à l’aide d’un simple retour au menu. Cette collection ne s’arrête pas là et propose aussi l’ensemble du contenu téléchargeable disponible depuis le lancement de ces différents opus. Au total, c’est plus de 100 heures de jeu qui vous attendent si vous souhaitez terminer chaque chapitre en entier et débloquer la centaine de secrets cachés un peu partout.

Un scénario et des graphismes classiques

Bien entendu, lorsque l’on propose d’effectuer un portage et de créer une version HD de plusieurs jeux, il est important de ne pas dénaturer l’œuvre originale afin de garder l’expérience vidéoludique tant appréciée par les joueurs. De ce côté, l’équipe de Virtuo, en collaboration avec Ubisoft, a fait un beau travail. Pour les graphismes, les développeurs proposent simplement un rehaussement des couleurs offrant un aspect visuel un peu plus sombre et d’actualité. Même si certaines rumeurs ont été propagées sur internet, après le bogue d’un joueur, affirmant que l’œuvre originale avait complètement été modifiée par l’équipe de développement, Assassin’s Creed : The Ezio Collection est fidèle aux titres originaux.

Si vous n’avez jamais jouer à ces jeux, voici un petit synopsis de chacun :

Assassin’s Creed 2 : Desmond se retrouve à Florence, en 1476, dans la peau d’Ezio, un jeune noble séducteur de 17 ans grâce à l’Animus 2.0. Un jour, sa famille est accusée de trahison, victime d’une conjuration. Son père et ses deux frères sont exécutés devant ses yeux. Il doit, donc, quitter la ville avec sa mère et sa sœur. C’est alors que son oncle révèle que le jeune homme est un Assassin, tout comme son père qui a été tué par les Templiers. Il débute alors sa quête de vengeance contre ceux qui ont tué les membres de sa famille

Assassin’s Creed Brotherhood : L’histoire reprend en 1499, juste après qu’Ezio est vu la déesse Minerve, dans les sous-sols du Vatican. Il fuit la ville avec son oncle Mario et la Pomme d’Eden. Pendant que l’assassin se repose, la ville de Monteriggioni est prise d’assaut.

Assassin’s Creed Revelations : Desmond retourne dans les mémoires d’Ezio Auditore, maintenant âgé de 52 ans et au terme de sa quête en tant qu’Assassin. Celui-ci recherche les secrets du grand maître assassin Altaïr, protagoniste du premier opus de la franchise, se situant dans la bibliothèque de la forteresse de Masyaf.

Une jouabilité toujours aussi atroce

Bien qu’Assassin’s Creed : The Ezio Collection est fort intéressant pour les joueurs souhaitant revivre les aventures du personnage d’Ezio Auditore, cette réédition en HD comprend les mêmes problèmes qu’à l’origine. Souvent critiqués par la communauté, les contrôles des premiers opus de la franchise sont catastrophiques. À la suite d’Assassin’s Creed Unity, les développeurs d’Ubisoft avaient réussi à régler le problème et à un procurer une maniabilité précise et intuitive à la série. Étant en 2016, on s’attendait à ce que ces nouveaux mouvements et contrôles soient intégrés dans cette collection. Ce n’est malheureusement pas le cas et le personnage d’Ezio se retrouve, donc, bien souvent placé au mauvais endroit. À de nombreuses reprises, il vous faudra recommencer une mission, car vous vouliez sauter à un endroit et votre personnage à simplement sauté dans le vide. Des moments bien fâchant qui auraient dû être évités dans cette collection.

Conclusion

Ezio Auditore est bel et bien de retour sur console nouvelle génération et sur PC avec Assassin’s Creed : The Ezio Collection. Comprenant les trois opus mettant en scène le célèbre personnage ainsi que tous leurs DLC, le titre développé et édité par Ubisoft, en collaboration avec l’équipe de Virtuo, est fort apprécié par les amateurs de la franchise. Il permet de revivre l’une des meilleures aventures depuis les années 2000. Cependant, il aurait été apprécié de modifier certains éléments, sans pour autant dénaturer l’œuvre originale, comme les contrôles complètement atroces et imprécis. Dans l’ensemble, cette collection HD est conseillée pour ceux n’ayant jamais joué à ces titres ou encore les amoureux des assassins.

NOTES
Note d'enthousisasme
7
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.