La marque LEGO a littéralement marqué ma jeunesse. Il n’y avait pas une seule journée que je ne jouais pas avec ces petites briques et je suis persuadé que je ne suis pas le seul au monde ayant un amour incroyable pour cet univers de construction. Après plusieurs jeux d’aventure, le studio TT games propose un titre se rapprochant de l’expérience originale avec nos briques. Alors que de nombreux amateurs espéraient qu’un jour les créateurs de Minecraft et de LEGO s’associe pour proposer une expérience vidéoludique incroyable, les développeurs ont décidé d’offrir leur propre jeux de type bac à sable. Après un accès anticipé mitigé, mais prometteur, les attentes sont-elles atteintes ? L’équipe de Geeks and Com’ vous propose son test complet de LEGO Worlds sur PS4.

Fiche technique

  • Date de sortie : 8 mars 2017
  • Style : Création / Bac à sable
  • Classement ESRB / PEGI ESRB E / PEGI 7
  • Développeur : TT Games
  • Éditeur : Warner Bros. 
  • Langue d’exploitation : Français et Anglais
  • Disponible sur Xbox One, PS4, PC et bientôt sur Switch
  • Testé sur PS4
  • Prix lors du test : 29,99 $ CA / 21,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

À la découverte de l’univers

Alors que l’accès anticipé de LEGO Worlds ne proposait aucune trame narrative et pas vraiment d’objectif clair, la version finale des quêtes et un scénario. Ce dernier est cependant pas très élaboré, ce qui est tout à fait normal pour ce type d’expérience vidéoludique. Le joueur y incarne, donc un astronaute qui perd contrôle de sa fusée et se retrouve sur une sur une planète inconnue. C’est à ce moment que votre aventure débute afin de voyager dans l’espace et partir à la découverte des différentes planètes que propose le jeu. Même si le scénario n’est pas un élément très important, je note la voix du narrateur qui est très agréable pour nos oreilles.

Une progression moins brouillonne

L’un des points négatifs de l’accès anticipé était que le joueur était complètement largué dans un univers sans buts précis et sans objectifs. Dans la version finale de LEGO Worlds, le joueur doit résoudre des énigmes et des petites missions afin de remporter des briques dorées et ensuite augmenter son rang de constructeur. Pour atteindre le rang de Maître Constructeur, il vous faudra traverser l’univers et découvrir les différentes surprises que les développeurs du studio TT Games ont insérées à l’intérieur du jeu.

En plus de proposer un schéma de progression beaucoup plus précis, la version finale de LEGO Worlds offre une jouabilité accessible à tous. Un point qui peut faire défaut quelques fois à des titres du même genre tel que Minecraft. L’équipe de TT Games a, elle, réussi à proposer une expérience accessible à tous dès les premières secondes. À l’aide d’un didacticiel vidéo, le joueur apprendra rapidement les différentes manœuvres pour ensuite laisser libre cours à son imagination. Bien entendu, au fur et à mesure de votre aventure vous déverrouillerez des personnages, des animaux ou encore des créatures fantastiques. Comme tous les jeux de l’univers, il est possible de détruire tout autour de soi pour reconstruire à volonté. LEGO Worlds est représentatif des petites briques colorées avec lesquelles n’importe qui pouvait s’amuser pendant des heures.

Une direction artistique bien travaillée

Ceux ayant déjà joué à des jeux développés par le studio TT Games reconnaîtront sans aucun doute l’aspect visuel de ce LEGO Worlds. En effet, on y retrouve le même travail que sur les autres jeux de cette licence qui traverse les générations. Le titre n’est certainement pas le plus beau sur le marché, mais propose des couleurs vivantes et colorées fidèles à la marque en plus de proposer une fluidité hors pair. Même si j’espérai une version améliorer en matière d’aspect visuel pour cette version définitive, j’ai bien apprécié les couleurs très vivantes que propose le jeu.

Un bac à sable pas complètement abouti ?

Pour qu’un jeu comme LEGO Worlds puisse traverser les années et attirer de nombreux joueurs année après année, le contenu se doit d’être de qualité et en nombre conséquent. Sinon le joueur se retrouvera vite ennuyé avec cette répétitivité. Malheureusement, même si les développeurs ont intégré des quêtes, une vue subjective ou encore des environnements diversifiés, on fait rapidement le tour et on répète presque toujours les mêmes actions. C’est toujours un aspect qui me fait peur dans ce type de jeu et j’étais très déçus de constater que LEGO Worlds a le même problème. Il aurait peut-être été intéressant d’opter pour un accès anticipé un peu plus long afin de proposer de nouvelles idées et de demander l’avis aux joueurs. Certes, le titre développé par TT Games n’est pas mauvais, mais ne propose pas une expérience complète telle que je me l’attendais.

Conclusion

LEGO Worlds pourra charmer certains joueurs nostalgiques ayant envie de partir à l’aventure et de laisser aller leur imagination, mais ne possède pas les qualités pour détrôner le jeu de bac à sable par excellence ces dernières années et qui a réussi à réunir de nombreux joueurs partout dans le monde ; Minecraft. Proposant une expérience similaire, le titre de TT Games offre néanmoins une jouabilité très accessible et une liberté incroyable pour les plus grands inventeurs d’entres-nous !

 

NOTES
Note d'enthousiasme
7.5
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.