Watson, le superordinateur d’IBM, remporte le jeu Jeopardy! face à ses deux concurrents humains

Jeopardy The IBM Challenge Watson

Il y a quelques semaines nous vous parlions du défi lancé par IBM aux champions du jeu Jeopardy! Après une première série d’entrainement et un premier match devant la presse qui avaient montré un aperçu des capacités du supercalculateur d’IBM, Watson se confrontait aux deux meilleurs champions du Jeopardy! lors d’une rencontre officielle retransmise à la télévision les 14, 15 et 16 février derniers.

Deux victoires et un match nul de Watson contre les humais à Jeopardy!

Et comme on pouvait s’y attendre, Watson a battu ses deux concurrents humains en remportant deux des trois manches et en concédant un match nul. Watson a ainsi terminé le jeu avec 77 147 dollars de gains contre 24 000 dollars pour Ken Jennings et 21 000 dollars pour Brad Rutter. Ces derniers sont pourtant considérés comme les meilleurs du jeu Jeopardy! avec 74 victoires d’affilée pour Ken Jennings totalisant et un gain de plus de 3,2 millions de dollars de gains en plusieurs parties pour Brad Rutter.

IBM a décidé de reverser la récompense d’un million de dollars à 2 associations à but non lucratif : World Vision, une organisation humanitaire internationale contre la pauvreté et l’injustice, et World Community Grid, une initiative de la Fondation Internationale IBM qui vise à créer la plus grande grille informatique publique du monde afin de s’attaquer à des vastes projets pour améliorer les conditions de vies : nouveaux traitements VIH/SIDA, recherche contre le cancer, purification de l’eau à un coût abordable…

À noter qu’en’nviron 2000 pièces du superordinateur ont été conçues dans l’usine IBM de Bromont (Québec).

IBM cherche maintenant à vendre et mettre en application les capacités de compréhension d’analyse et de jugement démontrées par son système. Ainsi on parle d’une utilisation possible dans le domaine médical. Par exemple, on pourrait lui soumettre les différents symptômes, tests de santé… d’un patient pour accélérer le processus de diagnostic qui sera ensuite validé par des médecins.

Voici une vidéo qui revient sur la finale de Jeopardy! et l’avenir de Watson :

Des pistes d’utilisation pour IBM et son supercalculateur Watson

Par ailleurs, IBM a déjà annoncé un partenariat avec Nuance Communications, une entreprise spécialisée dans la reconnaissance du langage naturel, et les écoles de médecine des universités de Columbia et du Maryland. L’objectif est de développer un système d’aide au diagnostic et au choix du traitement disponible sur le marché d’ici 18 à 24 mois.

IBM serait également en discussion avec un distributeur de produits électroniques. Cette version de Watson serait capable d’interagir avec les consommateurs sur de très nombreux sujets comme les décisions d’achats ou le support technique.

Pour aller plus loin, je vous conseille de regarder le webcast diffusé sur Ted.com : http://www.ted.com/webcast/archive/event/ibmwatson Pour commenter les performances de Watson à Jeopardy! et les applications possibles dans le monde, on retrouve Stephen Baker, auteur de « Man v. Machine », entouré du Dr. David Ferrucci, IBM Watson Principal Investigator, Kerrie Holley, IBM Fellow and CTO of IBM’s SOA Center for Excellence et le Dr. Herbert Chase, Professeur de médecine clinique à l’Université Columbia.

Print Friendly, PDF & Email