Une infographie fait le point sur la guerre des brevets dans le monde des nouvelles technologies

1

The-Patent-Wars-Banner

Dans le monde des nouvelles technologies, la compétition ne porte plus seulement sur l’innovation et le développement de produits mais aussi sur l’obtention et la protection de brevets.

«Pendant des années la course aux brevets a pratiquement été bloquée, avec un accord tacite parmi les groupes de ne pas se poursuivre en justice. Cela a été remis en question par un nouveau modèle de fonctionnement, qui consiste à faire valoir ses brevets» explique Colleen Chien, professeur de droit à l’Université Santa Clara (Califormie).

Cette chasse aux brevets (ou «patent troll») est devenue essentielle pour les grands groupes. On voit se multiplier les procès entre les différents acteurs de l’industrie: Apple vs Samsung, Samsung vs Apple, Microsoft vs Motorola, Kodak vs RIM, les exemples récents sont encore trop nombreux pour pouvoir illustrer de façon complète ce nouveau terrain de lutte. De plus en plus de groupes investissent d’énormes sommes d’argent pour acheter des portefeuilles de brevets et ainsi se protéger des attaques. Mais le risque principal de cette course réside dans le statu quo en matière d’innovation. Certaines entreprises de technologie achètent et déposent de nombreux brevets non plus seulement en prévision du développement technologique de nouveaux produits mais dans le seul but d’intenter des procès.

Il sera intéressant d’analyser jusqu’où mèneront ces guerres judiciaires et espérer que le consommateur reste au cœur des préoccupations de l’industrie.

Visual.ly nous propose une infographie afin de mieux s’y retrouver dans cette guerre des brevets. On y retrouve notamment le nombre de brevets que chaque entreprise possède, ainsi que le nombre de procès en attente et en cours.

The-Patent-Wars-Infographic

Source : Infographic: The Patent Wars – Mobile Syrup

PARTAGER
Éditeur de Geeks and Com', je suis un passionné de nouvelles technologies, de sport et de tout ce qui touche au monde des communications/marketing. Je suis également consultant en communication numérique pour Signature sur le Saint-Laurent (construction du nouveau pont Champlain à Montréal).