Présentées au CES 2014, les télévisions courbées de Samsung ont retenu l’attention des amateurs de cinéma maison par leur aspect innovant. Ajoutons à cela la possibilité d’afficher des images en 4K ainsi que de la 3D et le constructeur nous promet la meilleure expérience de visionnement possible.

Nous avons eu la possibilité de tester durant quelques semaines le modèle HU9000 de Samsung, en version 65 pouces. Voici nos impressions.

Design et connectique

Le téléviseur HU9000 de Samsung arbore un design très épuré, avec des bords fins et le fait qu’il soit incurvé attire le regards lorsque l’on entre dans la pièce. Le pied métallique donne pour sa part un aspect haut de gamme à l’écran. Une diode bleue présente sous l’écran s’illumine lorsque l’écran est utilisé. Elle reste cependant suffisamment discrète pour ne pas gêner lors de l’utilisation. Elle est évidemment désactivable dans les paramètres pour ceux qui n’apprécient pas.

Un boitier externe incluant toute la connectique est présent dans la boite et permet de connecter les différents appareils à l’écran. Si celui-ci n’est pas sans fil, il permet tout de même de rendre plus discret le branchement des appareils, grâce à la possibilité de les déporter à un endroit moins visible. Celui-ci offre la possibilité de connecter 4 appareils HDMI, 3 ports USB, du composante ou du composite, de l’ethernet et bien évidemment une antenne analogique.

Au niveau du sans fil, on retrouve du Wi-Fi et du Bluetooth, ce qui devient désormais classique pour les téléviseurs intelligents.

Interface et contrôle

Le téléviseur offre de nombreuses possibilités de contrôle, que cela soit avec la classique télécommande, en pointant l’écran, avec des gestes ou même avec la voix. Chacun y trouvera donc son intérêt.

Contrôle classique

Dans la boite de l’appareil se trouvent deux télécommandes. Si la première n’est que très classique et permettra de naviguer dans les menus avec des flèches directionnelles, la deuxième offre la possibilité de pointer directement à l’écran l’endroit où l’on souhaite aller, comme on le ferait avec une Wiimote par exemple. On peut alors faire dans les deux cas une sélection grâce au bouton central.

Le contrôle est donc assez précis et intuitif de cette manière, ce qui rassurera ceux qui ne souhaitent pas changer leurs habitudes. C’est d’ailleurs ce mode que j’ai le plus utilisé après m’être amusé avec les autres.

Contrôle gestuel

Une petite caméra est présente sur le dessus du téléviseur afin de pouvoir contrôler celui-ci grâce à des gestes.

Celle-ci permet de détecter quand l’index de l’utilisateur est levé et de pointer directement l’endroit où l’on souhaite se rendre. L’idée est amusante mais dans les faits je n’ai vraiment pas trouvé ce mode de contrôle pratique. Il est d’une part redondant avec l’utilisation de la télécommande, qui est au passage bien plus précise, alors que par ailleurs le téléviseur perdait assez souvent la localisation de mon doigt si je n’étais pas en conditions de luminosité optimale, ce qui arrive rarement dans un salon.

On pourra cependant apprécier la possibilité de pouvoir cacher la caméra dans son logement, pour ceux qui n’aimeraient pas l’idée d’avoir un objectif constamment pointé dans leur direction.

Contrôle vocal

Un micro est présent sur la télécommande et permet de commander le téléviseur avec la voix. C’est très appréciable que le micro soit proche de l’utilisateur et de ne pas avoir besoin de crier pour que le téléviseur comprenne. L’utilisation de ce mode pourrait être particulièrement pratique pour éviter d’avoir à saisir des textes au clavier virtuel dans certaines applications.

J’utilise ici le conditionnel car faire fonctionner le contrôle vocale a été particulièrement peu utile pour ma part. À part quelques fonctions basiques telles que changer le volume ou lancer une application, je ne suis jamais parvenu à utiliser le mode  »interactif » que vante Samsung dans son guide d’utilisateur. À chaque fois que j’ai essayé de donner une commande de manière naturelle sans utiliser un format prédéfini le téléviseur n’a pas compris ce que je lui disais. J’en suis donc vite revenu à la télécommande classique, beaucoup moins frustrante.

Visioconférence

L’autre fonctionnalité de la caméra utilisée pour le contrôle gestuel est la visioconférence. L’application Skype est en effet réinstallée sur le téléviseur et il est assez pratique de pouvoir tenir des conversations dans son salon, sans avoir besoin d’un ordinateur.

La qualité de la vidéo est plutôt bonne, même lorsque la lumière n’est pas idéale, et la caméra permet de zoomer automatiquement sur les visages, ce qui est vraiment pratique. Le son est pour sa part moyen, mais compréhensible tout de même par l’interlocuteur. Il est dommage de ne pas offrir la possibilité d’utiliser le micro de la télécommande pour les appels car cela aurait permis une meilleure qualité.

La fonctionnalité très pratique, même si déjà présente sur Xbox par exemple, est celle de suivre le visage de la personne qui parle et de boomer sur celle-ci. C’est particulièrement pratique si l’on a un grand salon et que l’on souhaite que l’interlocuteur ne cherche pas où est celui qui parle.

Samsung HD - Full HD - 4K UHDContenu 4K

Bien évidemment, le contenu 4K était celui que j’étais le plus impatient de pouvoir tester. J’avais eu l’occasion d’en voir plusieurs démonstrations lors du CES ou dans divers magasins, mais jamais dans mon salon.

Et le moins que l’on puisse dire est que l’on s’émerveille toujours autant devant la qualité de l’image qui est délivrée par le téléviseur en 4K. Les images sont très nettes et donnent une véritable impression de profondeur, même lorsque l’on utilise pas le mode 3D.

J’ai par exemple pu tester le fabuleux Timescapes dans son format 2160p ou d’autres séquences de démonstration prises ça et là sur internet et les avis de chaque personne à qui j’ai montré du 4K par ce moyen ont été identiques : la différence avec du HD 1080p est claire et on distingue facilement les deux résolutions.

Netflix offrant également un peu de contenu dans ce format, je me suis empressé de démarrer des épisodes de Breaking Bad et House of Cards pour voir ce qu’il en était. Et là aussi, c’est avec grand plaisir que l’on regarde chaque scène.

Le contenu en 4K se faisant assez rare, je n’ai pas eu la chance de visionner un film récent dans ce format pour pouvoir juger de l’apport lors d’un visionnement de longue durée mais les services proposant cela commencent à vraiment arriver.

Contenu classique

Le contenu 4K étant aujourd’hui encore très limité, la plupart du contenu qui sera consommé sur ce genre de téléviseurs est donc du HD 720/1080, ou même dans certains cas de la définition standard. Il est donc particulièrement important de voir comment se débrouille l’écran lorsqu’il doit upscaler une image dans l’une de ces résolutions.

Pour les contenus de bonne qualité en 720p ou 1080p, qu’il s’agisse de Blu-Ray ou même de contenus téléchargés sur iTunes, l’écran de Samsung s’en sort vraiment bien. Les vidéos restent très agréables à regarder et, taille de l’écran oblige, on redécouvre certains contenus. Si au final il est très facile de faire la distinction entre un contenu HD ou 4K, regarder des contenus HD est loin d’être pénible, bien au contraire.

Au niveau de la définition standard, il en est malheureusement autrement. Regarder un DVD sur un écran de cette taille est vraiment difficile, avec des pixels très visibles et un lissage qui ajoute du flou. Ce n’est pas ici la faute de Samsung, qui ne peut faire de miracles en exploitant des résolutions désormais jugées comme basses sur une dalle 4K. Cela reste cependant un argument à prendre en compte pour certains films ou séries qui ne sortent pas toujours en Blu-Ray.

Samsung - Visionnement Film Television Courbe 4K UHD

Écran incurvé, un vrai plus?

Lors de la présentation des écrans incurvés, les fabricants d’écran ont expliqué qu’il s’agissait d’une révolution dans la façon de vivre les images, avec une impression d’immersion supplémentaire.

Après une utilisation durant quelques semaines, je ne suis pas totalement convaincu de la nécessité d’avoir un écran incurvé, en particulier si l’on regarde du contenu à plusieurs. Les personnes n’étant pas totalement en face de l’écran ne bénéficient d’aucune amélioration, alors que le spectateur principal profite d’un léger effet supplémentaire.

Je dirais donc qu’il s’agit d’un petit plus agréable à avoir, mais qui ne justifie pas la différence s’il s’agit du seul critère de choix. Il est possible cependant que sur des diagonales d’écrans plus grandes, l’effet soit plus saisissant.

Samsung Curved 4K UHD TV - HU9000

Conclusion

Les quelques semaines passées avec le téléviseur de Samsung ont été un grand plaisir, et on s’habitue très rapidement à cet écran qui paraissait trop grand lors des premières heures, venant d’un écran Sony de 46 pouces dont j’étais pleinement satisfait.

Malheureusement, le contenu 4K reste aujourd’hui une denrée rare pour l’utilisateur qui souhaiterait s’équiper d’un téléviseur à cette norme. Pour cette raison, je pense que ceux qui sont pour l’instant satisfaits de leur écran HD devraient patienter encore un peu jusqu’à ce qu’un format de diffusion à grande échelle soit disponible.

Pour ceux, en revanche, qui sont à la recherche d’un téléviseur et qui en ont le budget, le HU9000 de Samsung est un bel achat qui a peu de chances de décevoir.

NOTES
note
8.5
PARTAGER
Féru de nouvelles technologies,constamment à la recherche de nouveaux produits à essayer et analyser. Qu'il s'agisse de téléphones, de tablettes ou autres gadgets électroniques, je me passionne pour tout ce qui est innovant et qu'il saura se distinguer de ce qui est actuellement sur le marché. Trouver le produit parfait, un jour? Peut être, mais après les avoir tous essayés!