Dans Heavy Trip, Turo tente de surmonter ses peurs en prenant la tête du plus méconnu groupe de heavy métal de la Finlande pour les mener au plus grand festival métal de la Norvège. Devant eux se dressent une odyssée remplie de heavy métal, de Vikings et un conflit armé entre la Finlande et la Norvège.

Fiche technique

  • Titre original : Hevi Reissu
  • Titre anglais : Heavy Trip
  • Date de sortie : 9 mars 2018 (Finlande) | 26 juillet 2018 (Fantasia)
  • Réalisé par : Jukka Vidgren, Juuso Laaio
  • Scénario par : Aleksi Puranen
  • Acteurs : Johannes Holopainen, Minka Kuustonen, Max Ovaska, Antti Heikkinen, Samuli Jaskio, Ville Tulkku, Chike Ohanwe
  • Distributeur : Music Box Films
  • Genre : Comédie
  • Durée : 92 min
  • Classement : Non classé
  • Pays d’origine : Finlande
  • Langue : Finnois (avec sous-titres anglais)
  • Fantasia : https://fantasiafestival.com/fr/films/heavy-trip

Heavy Trip sera présenté en première Canadienne le jeudi 26 juillet à 19h35  et le lundi 30 juillet à 17h25 à la Salle J.A. De Sève dans le cadre du Festival international de films Fantasia.

Le groupe sans nom

Turo est un jeune homme timide, à l’air perpétuellement constipé, qui habite un petit village au nord de la Finlande où il occupe un emploi à l’hôpital psychiatrique. Ce qui le distingue des autres habitants est qu’il est le chanteur d’un groupe de black métal, avec les cheveux longs et le blouson de cuir. Les gens du village se moquent de lui, sauf pour la fleuriste, Miia, qui a le béguin pour le jeune artiste.

Pasi, le bassiste du groupe, est un érudit de la musique métal. Malgré ses connaissances musicales, il n’est pas vraiment à sa place dans la boutique de disque. Il croit que le groupe devrait écrire ses propres chansons plutôt que de ne faire que des reprises. Le problème est qu’il se souvient de tout, il reconnait chaque riff de guitare et peut en citer l’origine.

Lotvonen est le guitariste, bien qu’un peu niais il est le cœur du groupe. Il travaille dans l’abattoir de rennes familial. C’est d’ailleurs là qu’il aura l’épiphanie qui mènera vers le son unique que le quatuor adoptera afin d’enregistrer leur démo.

Jynkky est le batteur du groupe, il est un fonceur né et rien ne peut l’arrêter, même pas la mort. Suite à la visite à l’improviste de l’organisateur d’un festival métal, il lui remettra la démo au son unique qui propulsera les protagonistes vers la gloire du métal et du Valhalla.

Oula est un des patients de l’hôpital psychiatrique où travaille Turo. Il y est interné à cause de sa violence. Turo lui fait découvrir le métal, ce qui l’aide à contrôler ses excès. En retour, il pousse Turo à affronter ses peurs.

Heavy Trip est métal à fond!!!

Les acteurs performent tous leurs rôles à merveille. Bien que les personnages soient très caricaturaux, il n’y a pas un instant où je n’ai pas cru à leurs jeux. De l’air constipé de Johannes Holopainen, qui incarne Turo, à la rage de Chike Ohanwe, qui incarne Oula, chaque acteur se donne à fond dans son personnage. J’ai légèrement décroché avec quelques personnages secondaires, mais comme ils n’ont que peu de temps à l’écran, c’est vite pardonné.

Les réalisateurs nous offrent les magnifiques paysages de la Finlande sur une trame sonore à tout casser. Le film respire le métal et donne l’envie aux rennes de se suicider.  Les plans sont souvent simples, mais toujours efficaces. J’avais parfois l’impression de regarder un long vidéoclip de métal, ce qui est tout à fait approprié pour ce type de film. Vous vous surprendrez à vous reconnaitre dans les différents personnages, et ce, même si vous n’êtes pas un amateur de métal.

Il est difficile de communiquer à quel point le film m’a fait rire sans en gâcher les blagues et les moments plus absurdes les uns que les autres. Je vais me contenter de vous dire que j’ai dû arrêter le film à deux reprises, car je riais tellement que j’en avais les larmes aux yeux. Si vous n’y trouvez que le dixième du plaisir que j’y ai trouvé, vous passerez un excellent moment.

NOTES
La réalisation
9
Le scénario
9
Le jeu des acteurs
9
Le plaisir durant le visionnement
11
PARTAGER
Je gaspille mon temps devant la télé et les écrans de cinéma, donc autant en parler...