Alors qu’il est de plus en plus difficile de faire sa place dans ce monde de MMORPG, Bungie tente toujours par tous les moyens de faire valoir son fameux Destiny 2 depuis son lancement. Le jeu avait connu un certain succès à son démarrage, mais rapidement les joueurs se lassaient de faire les mêmes activités sans défis. La nouvelle année de Destiny s’annonce donc critique pour le jeu, plusieurs joueurs se questionnant sur la durée de vie et l’intérêt du titre. L’extension Renégats saura-t-elle rallier les troupes et sauver Destiny 2 ? La réponse dans ce test.

Fiche technique

  • Date de sortie : 4 septembre 2018
  • Style : Jeu de tir / MMORPG
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB T / PEGI 16
  • Développeur : Bungie Studio
  • Éditeur : Activision
  • Langue d’exploitation : Disponible en français et anglais
  • Testé sur Playstation 4
  • Autre(s) plateforme(s) : Xbox One et PC
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Venger Cayde-6

Nombreux sont les personnages que l’on a vu passer depuis le tout premier Destiny, mais bien peu ont été capables de nous marquer comme Cayde-6 l’a fait. Vous aurez compris que l’histoire tournera autour de la vengeance de Cayde-6, celui-ci ayant succombé aux tirs ennemis (annoncé dans la bande-annonce de l’extension). La campagne se trace donc assez rapidement, nous présentant lors de la première mission les 8 barons échappés de la prison des vétérans qu’il nous faudra traquer pour se rendre jusqu’à Uldren, l’homme qui les a libérés et assassin de Cayde-6. C’est au travers de différentes aventures, petites missions disponibles sur la carte, que vous pourrez les chasser et ainsi atteindre par le fait même un plus haut niveau de lumière pour un maximum de 600.

Sans dévoiler trop d’informations sur la campagne, on s’accroche beaucoup plus rapidement à l’histoire de Renégats qu’à celle des derniers opus de Destiny. Cayde-6 étant possiblement le personnage le plus apprécié de la série, avoir sa vengeance en tête nous habite pendant les cinq ou six heures qu’il nous faudra pour nous rendre jusqu’à la dernière mission. On remerciera Bungie de nous avoir donné du défi lors de la campagne, mais aussi une fin qui en surprendra certains avec l’ouverture de nouveaux endroits à visiter.

Un Destiny X.0?

Destiny ayant eu beaucoup de difficulté avec ses dernières extensions, Bungie se devait d’aller chercher la petite étincelle de lumière qui irait raviver la flamme dans le cœur des joueurs. C’est donc un peu avant le lancement de Renégats que le jeu a reçu sa grosse mise à jour, changeant l’interface, les missions, le système d’infusion et bien plus. L’interface est venue s’alléger quelque peu en mettant en évidence sur la carte les missions nous donnant des récompenses puissantes. On saluera la possibilité de voir directement sur la carte où sont nos prochaines étapes pour acquérir de l’équipement, mais on s’ennuiera beaucoup du système de jalons accessible à partir du menu de gauche dans le jeu. Les missions ont été bonifiées, accordant maintenant de manière quotidienne (ou hebdomadaire) une récompense puissante aux joueurs sur une activité spécifique. Jusqu’à un certain niveau de lumière (520), il y a donc une véritable motivation pour les gardiens de refaire certaines missions.

L’un des plus grands changements sur Destiny vient cependant du système d’infusion. Élément clé des joueurs afin de monter de niveau, il en coûte désormais excessivement cher (en ressource et en temps) afin d’infuser une arme plus forte dans l’arme dont vous souhaitez augmenter le niveau. Il faudra donc y repenser à deux fois avant d’infuser vos armes et armures et s’assurer de le faire pour la bonne pièce d’équipement. L’extension marque également le retour des armes et armures avec des modifications aléatoires, motivant les joueurs à refaire certaines activités pour obtenir le « god-roll », ces armes ou armures avec les caractéristiques parfaites. Bref, des modifications faites par Bungie qui tiennent la route et qui, hormis l’interface, sont grandement les bienvenues.

À vos marques, prêt ? Gambit !

Souvent, la communauté de Destiny se retrouvait divisée en deux. D’un côté, nous avions les amateurs de PVE, de tuer des créatures, de faire les aventures, les assauts et les raids, et de l’autre côté, nous avions les abonnés au PVP, soif de vaincre l’équipe adverse et les autres clans. Bungie avait envie de rallier les deux clans ensemble et introduit donc le Gambit. L’activité se déroule sur la même carte pour les deux équipes, à deux endroits distincts qui sont impénétrables par l’équipe adverse à moins d’utiliser le portail prévu à cet effet. Chaque équipe devra éliminer des créatures de leur côté qui laisseront tomber des triangles de puissance. Accumulez 75 triangles de puissances pour faire venir votre ennemi primordial final et parvenez à le vaincre pour remporter la manche.

Principe simple, mais drôlement plaisant et efficace ! Il faut garder en tête que :

  • À tout moment, la mort d’un coéquipier lui fera perdre tous ses triangles de puissances si ceux-ci n’ont pas été ramenés à la banque.
  • Accumuler 5 ou 10 triangles sans les amener à la banque fera apparaître une créature du côté adverse qui bloquera la banque de vos adversaires.
  • À certains moments, le portail vers l’autre équipe s’ouvrira et il sera possible pour un seul de vos coéquipiers d’aller jouer les trouble-fête chez l’ennemi et éliminer les joueurs.

Même après plusieurs parties, le plaisir y est toujours considérant que l’adversaire utilise aussi des tactiques différentes. Chapeau à l’équipe pour ce mode de jeu qui vaut vraiment le détour, Gambit est un parfait compromis entre PVE et PVP et saura certainement vous occuper de longues heures.

La chasse aux nouveaux super.

Bungie aimant généralement amener de nouvelles attaques spéciales avec un nouvel opus, on devait s’attendre à découvrir comment le développeur réussirait à inclure ces derniers. Il faut tout d’abord préciser que chaque classe comporte 3 doctrines (solaire, abyssale et cryoélectrique) et qu’il est possible de changer nos attaques de doctrine comme bon nous semble. Ceci étant dit, on nous fait un énorme cadeau avec Renégats en nous proposant une nouvelle puissance pour chacune des classes, mais aussi pour chacune des doctrines. C’est donc au total 9 nouveaux super qui viendront s’infiltrer dans la vie des gardiens.

Bien que le premier soit rapidement accessible, il vous faudra travailler fort pour débloquer les deux autres de votre personnage, le deuxième déblocage se faisant dans le Puits aveugle et le dernier dans le raid. Parmi nos favoris, on saluera le bouclier-barrière du Titan, le cercle d’augmentation des dégâts et le rayon cryoélectrique de l’arcaniste ainsi que les lames invisibles abyssales du chasseur. Les nouveaux super marquent aussi le retour forcé de plusieurs choix stratégiques de classe dans les gros événements comme les raids, que nous aborderons dans la prochaine section.

Et après l’histoire, on fait quoi?

Cette fameuse question qui définit bien souvent l’achat ou non d’un titre ne restera pas sans réponses pour vous les amis. La dernière mission de l’histoire vous ouvrira un lieu jusqu’ici jamais exploré, la cité des rêves. Endroit nécessitant un niveau de lumière possiblement plus haut que celui avec lequel vous aurez terminé la campagne, ce lieu est sans contredit l’un des plus beaux et vaste que Bungie n’ait créé pour Destiny. Accompagnée d’un endroit dynamique et d’une panoplie de secrets encore bien gardés, cette zone vous permettra de faire le même genre d’activité que sur les autres planètes, mais avec cette fois-ci un défi de taille. Pour ceux qui se souviennent de la forge de l’Archonte du premier Destiny ou du protocole d’intensification du précédent volet, Bungie a décidé de jumeler le principe des deux activités ensemble pour donner le Puits aveugle, endroit où les gardiens devront affronter plusieurs paliers d’ennemis afin de récolter de plus grandes récompenses.

Pour être transparent avec vous, les contrats de Petra (oui, les contrats sont de retour !) devraient vous tenir occupés pour monter votre niveau de lumière assez haut afin de prendre part au raid, activité ultime de Destiny en PVE. Les deux dernières extensions ont déçu dans leurs activités de raid, manquant grandement de défi et de motivation pour les gardiens. Cette fois-ci, le monde des corrompus s’invite à la partie, tout comme l’avait fait Oryx. La différence, c’est qu’on y retrouvera toutes les classes d’ennemis sous forme corrompue incluant les boss de niveau. Sans avoir pu compléter ce fameux raid compte tenu de la difficulté et du haut niveau de lumière demandé pour les dernières étapes (j’étais 535 de lumière et c’était déjà très difficile dans les premières étapes), on remerciera Bungie d’avoir ramené des boss et des mécaniques intéressantes pour retirer le bouclier de ceux-ci. Des pièces secrètes, des coffres cachés, un défi qui demandera à votre équipe de se séparer parfois pour revenir ensemble plus fort, tout semble y être pour que les joueurs y retournement souvent. Reste à voir si les récompenses du mode challenge vaudront la peine et garderont les joueurs actifs dans cette activité.

NOTES
Indice d'appréciation
8.5
PARTAGER

Que ce soit en amuse-­gueule ou en plat principal, le Geek en moi dévore chaque petite nouveauté technologique, de Mario ou Kratos, en passant par Sanctuaire et Azeroth. Le jour, vous me trouverez formateur en télécommunication pour une compagnie du Québec, alors que le soir, je vous propose d'être votre humble serviteur de chroniques technologiques.