La plus belle surprise de 2019 pour moi, jusqu’à l’E3, fut l’annonce du remake de The Legend of Zelda Link’s Awakening. Celui qui m’a introduit au fabuleux univers de cette franchise légendaire il y a très longtemps a fait peau neuve. En débarquant sur Switch, Nintendo promet de rehausser l’expérience sans perdre l’essence de ce jeu peu orthodoxe. Or, il était très haut sur notre liste de priorité et on vous en propose nos premières impressions.

Plusieurs années avant Majora’s Mask, l’équipe de développement avait prouvé son côté créatif avec un scénario très original dans The Legend of Zelda Link’s Awakening. Dans cet opus, il n’est pas question de sauver la princesse, mais bien de découvrir les mystères de l’île Cocolint. Néanmoins, on vous épargne le reste de l’histoire par respect pour ceux qui n’y ont jamais joué. Retenez simplement que l’histoire sort du lot et est très différente de ce à quoi les autres opus nous ont habitués.

Un grand respect pour l’œuvre originale

Pour ce remake, Nintendo a choisi de garder la prise de vue habituelle top-down des Zelda en 2D. Tandis que pour l’esthétique, ils ont plutôt opté pour une finition qui nous donne l’impression que l’univers est fait d’argile. C’est d’ailleurs ce qui ajoute une touche un peu magique et surréelle à Link’s Awakening. Oh et j’ajouterais aussi la musique qui est vraiment excellente.

Une fois en main, un tiroir de ma mémoire s’est ouvert et tranquillement les éléments du jeu me sont revenus. J’ai été vraiment très satisfait de constater que rien n’avait changé. Malgré le visuel rehaussé, ce sont les mêmes personnages et ennemis que l’on retrouve aux mêmes endroits. Tout comme les casse-têtes qui ne semblent pas avoir changé.

Link’s Awakening : un titre différent

Mais le plus frappant, c’est que Link’s Awakening défait plusieurs conventions de la série. Par exemple, il y a plusieurs ennemis que vous ne verrez jamais dans un autre titre de la série. Ou encore, il y a quelques pouvoirs que Link a seulement eu dans celui-ci. Malgré tout, l’univers reste aussi charmant que le reste de la franchise. Je n’en dirai pas plus et je vous laisserai découvrir le tout.

Pour conclure, je pense que le moment est très bien choisi pour ramener cet excellent opus de la série. Il y a un nombre important de gens qui l’ont raté en devenant fan de la franchise des années après sa sortie. Mes premières impressions sont très concluantes. Il faudra désormais seulement attendre au 20 septembre pour y jouer en exclusivité sur la Switch.

PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.