Trine 3 était un projet ambitieux qui n’a finalement pas réussi à répondre aux attentes. Alors, pour Trine 4, Frozenbyte est revenu aux sources en retournant vers un jeu de plateforme 2.5D classique. L’E3 nous a permis de revenir dans cet univers enchanteur et il promet d’être aussi charmant que les deux premiers.

D’abord, les développeurs présents ne s’en sont pas cachés. Ils avaient une grande vision pour leur jeu précédent, mais ils n’ont pas eu les ressources pour livrer la marchandise. En quittant le style 2.5D au profit d’un jeu presque complètement en 3D, le titre a perdu un peu de magie. Ils relancent donc la série, en quelque sorte, en ramenant tout ce qui avait initialement charmé les joueurs.

Des casse-têtes encore plus originaux

Or, c’est effectivement l’impression qu’on a eue autant lors de leur présentation qu’en y jouant directement. On reconnaît rapidement l’univers féérique de la série et la prémisse de Trine 4 : The Nightmare Prince a piqué ma curiosité. Et, bien sûr, l’excellent narrateur est aussi de retour et il ajoute toujours autant de magie à l’aventure. En regardant les deux développeurs jouer ensemble, ils ont mis de l’avant les nombreuses possibilités des joueurs pour résoudre les casse-têtes.

Ce que j’ai trouvé génial, c’est que les deux peuvent combiner leurs pouvoirs pour venir transformer la jouabilité. Il y a un souci du détail et une originalité au niveau des casse-têtes qui m’ont rappelé les premiers titres. D’ailleurs, attendez-vous à ce que le jeu joue davantage avec la physique que jamais ce qui nous force à nous creuser les méninges.

Trine 4 snow

Un style toujours très charmant

Puis, Trine 4 est encore une fois très joli visuellement. Les animations des personnages et des créatures sont superbes tout comme les couleurs qui sont éclatantes. On se sent complètement immergé dans ce conte de fées entièrement animé.

Qui plus est, cette fois, les animaux de la forêt se réveillent et interagissent beaucoup avec nous ce qui multiplie le charme du jeu. Entre le hérisson et l’ours que nous avons vu durant la démo, impossible de ne pas vouloir en apprendre plus sur ceux-ci.

Trine 4 Hérrisson

Confiant pour Trine 4

Rapidement, la prise en main a été facile, parce que j’avais l’impression de remettre de vieilles pantoufles. Il y a beaucoup de similitudes avec Trine 1 & 2 même si ça fait plus de 8 ans. J’ai donc vite retrouvé mes repères. Le titre promet d’être aussi fluide et captivant que les premiers jeux et j’ai vraiment hâte d’y retourner.

Trine 4 casse-tête

En plus, le combat contre le boss que j’ai fait était bien amusant et il a bien su tester mes capacités de joueur. Bref, je n’avais plus beaucoup d’attentes envers cette franchise, mais j’ai maintenant changé mon fusil d’épaule. On devrait pouvoir s’y plonger dès l’automne prochain sur PS4, Xbox One, PC et Switch.

PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.