C’est l’automne, nous l’attendions tous et toutes. Les éditeurs sont joyeux et ils en profitent pour nous présenter leurs plus grosses franchises. C’est donc dans cet ordre des choses que Deck 13 Interactive et Focus Home Interactive nous reviennent avec la suite du premier opus, The Surge 2. Le premier jeu nous ayant beaucoup plu, nous avions hâte d’en essayer la suite afin de voir si cette dernière réussirait à nous faire ressentir le même plaisir coupable que nous procurait le premier opus. Il est à noter que nous l’avons joué sur PlayStation 4 mais qu’il est aussi disponible sur Xbox One et PC.

Fiche Technique

  • Date de sortie: 24 septembre 2019
  • Style: Action-RPG
  • Classement ESRB/PEGI: ESRB M / PEGI 18
  • Développeur: Deck 13 Interactive
  • Éditeur: Focus Home Interactive
  • Langue d’exploitation: Voix en anglais, sous-titres en anglais et en français
  • Disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC
  • Testé sur PlayStation 4
  • Prix lors du test: 79,99 $ CA / 59,99
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

L’histoire de The Surge 2 débute ou le premier titre se termine. Alors qu’un cataclysme survient à Jericho City, à la suite d’un écrasement d’avion, la ville est mise en quarantaine. Nous incarnons un protagoniste, sans nom, qui aura pour défi d’apprendre à se battre pour survivre. Le développeur ne s’en cache pas, les combats sont très difficiles. Sans être impossibles, ceux-ci devraient être en mesure de plaire aux amateurs de séries comme Dark Souls. Tout au long du jeu il faudra récupérer des pièces, afin d’en faire bonifier son équipement, en coupant des membres aux ennemis affrontés. Oui, les néophytes de la série auront bien entendu, il faut choisir la partie du corps de l’ennemi qu’on souhaite trancher pour avoir la chance d’intégrer la pièce à son arsenal et son exo-squelette.

Jericho City, une ville peu accueillante

Cette ville, cette fameuse ville où tout commence pour notre héros. Il faut se l’avouer, elle n’est pas très accueillante, puisqu’elle regorge de problèmes auxquels il faudra faire face, mais c’est ce qui lui donne son charme comme on dit. Bien qu’agréablement divisée, avec ses 9 secteurs à explorer, la ville de The Surge 2 semble parfois vide d’interaction et on a parfois l’impression que c’est un peu la même chose qui se répète secteur après secteur. Toutefois il y a un point positif à noter: les ennemis. Il y en a beaucoup et ils sont méchants, très méchants, mais nous y reviendrons bien assez rapidement.

Dans tous les cas, la ville est tout de même agréable à explorer et à regarder et elle se veut un excellent contexte pour les combats. Le terme à employer serait celui du rail, la ville ne nous donne pas l’impression d’être libre et c’est très correcte, il ne faut juste pas considérer le jeu comme étant un monde ouvert à l’exploration sans limite.

Que dire de ces fameux combats?

Venons en à ce qui nous intéresse vraiment dans ce jeu. Tout comme dans le premier titre de la franchise, ils sont brutaux. Je m’explique, si à la base je ne me considère pas un fan de ce genre de combat ou tout arrache, on y prend rapidement gout dès les premières minutes en situation de combat. Les premiers combats arriveront rapidement puisque le jeu au complet est basé sur son système de combat puisque vous avez besoin des pièces récupérées sur vos ennemis pour progresser dans le jeu et augmenter la puissance du personnage.

Deck 13 Interactive nous avait promis des combats brutaux grâce aux nouveaux outils et mécaniques misent à la disposition du joueur, et ils ont tenus leur promesse. Ils nous proposent un nombre plus qu’intéressant de façon d’arriver à nos fins et cela devrait plaire à de nombreux joueurs ayant des styles de jeu ne se ressemblant pas nécessairement. Ils nous vous restera plus qu’à choisir votre type d’attaque préférée, à trouver les pièces requises, et vous devriez être en mesure de vous défendre contre les méchants ennemis peuplant Jericho City.

Quelques nouveautés, mais sans plus…

Qui dit nouvel opus, dit ajouts de quelques nouveautés à la série. Parmi celles-ci, la création du personnage dès le début de la partie. En effet, il est possible de choisir parmi une quantité intéressante d’attributs [incluant le sexe, les antécédents du personnage, ses yeux, ses cheveux, etc.] qui nous permettront ainsi de se sentir un peu plus impliqué dans les péripéties du héros puisque celui-ci n’est pas une personne établi dès le début de l’histoire comme dans le premier jeu.

Pour le reste, il sagit grandement d’améliorations aux fonctionnalités déjà présente dans The Surge premier du nom. Deck 13 Interactive mise beaucoup sur le système de combats et sur le plaisir que procureront l’exo-squelette et le drone de combat aux joueurs. On peut dire sans se tromper, [qu’en terme d’améliorations et de nouveautés] le jeu se veut très conservateur. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose dans ce cas-ci…

The Surge 2 personnages
Dans The Surge 2, il est possible d’y personnaliser son personnage selon plusieurs critères

Des points forts…

Allons-y avec un petit résumé des points les plus appréciables du jeu parce qu’il y en a plusieurs.

Tout d’abord, le système de sélection des pièces d’équipement désirées sur l’ennemi. Sans être une nouveauté, cette fonction, au cœur du jeu, donne tout son sense puisqu’elle change la dynamique totale de l’oeuvre et elle permet de créer un sentiment de fraîcheur face aux autres titres. En effet, ceux-ci nous ont trop habitués à simplement récupérer une armes hasardeuse à la suite du combat, c’est donc très rafraîchissant.

Ensuite, comme cela a été mentionné ci-haut, les combats amènent un défi très intéressant. Ceux-ci sont difficiles, mais pas impossible comme dans certains jeux à vocation semblable. Le tout a pour effet de créer un sentiment d’addiction intéressante au jeu, car même lorsqu’on perd le combat on a envie d’y retourner. Cette envie y est parce qu’on sent toujours qu’on est sur le point de gagner, et c’est plaisant.

Pour ce qui est du reste, l’ambiance générale du jeu est très agréable et elle se qualifie pour une nomination dans la catégorie des points forts. Elle fait en sorte qu’on est toujours prêt à combattre, mais elle arrive aussi à nous surprendre avec des drôles de personnages secondaires.

Quelques points faibles…

C’est bien beau les qualités, mais rien est malheureusement parfait dans la vie, et The Surge 2 n’y échappe pas.

Parmi ceux-ci, l’histoire du jeu. Cette dernière ne donne pas vraiment l’impression qu’elle est primordiale. Si elle est essentielle pour l’avancement du personnage, ce n’est pas vraiment quelque chose qui nous intéresse à tout prix. Elle se fait largement dépassé par l’intérêt qu’on porte à d’autres aspect du jeu comme les combats.

Le faible niveau d’interactivité avec l’environnement est un autre fait notable. Celui-ci n’offre rien de bien surprenant et il fait en sorte qu’on perçoit les décors comme étant statiques.

The Surge 2 : on achète ou pas ?

En terminant, moins long que le premier opus, The Surge 2 apporte une foule d’amélioration à la série et il saura vous plaire. Il est situé dans un monde, qui malgré ses nombreux défauts, saura assurément vous donner envie d’y progresser. Saurez-vous choisir les bonnes armes lors de vos combats? Utiliserez-vous la bonne stratégie? Choisissez bien, ça pourrait vous sauvez la vie.

NOTES
Score
8
PARTAGER