Il y a beaucoup de compagnies tierces qui ont sorti différentes manettes visant à améliorer l’expérience sur PS4 au fil des années. Or, jusqu’à maintenant et à mon avis, rien n’est vraiment arrivé à la cheville de la DualShock 4 originale. Pourtant, ça n’a pas empêché les ingénieurs de Sony de faire de la recherche et du développement. Alors, en ce début d’année, on en voit les fruits via la fixation dorsale de commandes pour DS4. Grâce à ce nouvel accessoire, les joueurs PlayStation ont soudainement droit à une expérience transformée. On vous explique pourquoi ici.

Et hop ! deux boutons de plus

Ça ne doit pas être facile de changer quelque chose que plusieurs considèrent parfait. De ce fait, s’il y a un seul élément dont on est certain d’une génération à l’autre, c’est que la manette DualShock aura un design sensiblement similaire. Sony a déjà passé près de tout chambouler sur la PlayStation 3 avec la SixAxis avant de faire volte-face suite aux commentaires des fans.

Finalement, le plus gros changement arrive de façon modeste grâce à une fixation dorsale qui s’insère aisément via l’entrée d’extension et d’audio sous la manette. Son installation se fait en un clin d’œil et la première prise en main nous convainc rapidement qu’il s’agit d’un ajout bien pensé. Le tout est fait sans amputer le port audio puisqu’il est disponible sous l’accessoire. Bref, déjà, le simple fait d’ajouter un peu de poids à la manette est un point positif à mon avis. C’est très personnel, mais j’ai l’impression que ça permet une meilleure stabilité dans les mains et une sensation de contrôle accrue.

Fixation Dorsale détachée

Mais surtout, ça permet d’ajouter deux boutons placés parfaitement derrière la manette dans le bas qui sont facilement accessibles avec nos majeurs. En fait, ceux-ci se reposent naturellement sur les boutons arrière alors c’est vraiment facile d’accès pour n’importe qui. Selon moi, le positionnement est tellement juste que notre temps de réponse devrait être aussi vite sur eux que sur les gâchettes. D’ailleurs, j’ajouterais même que c’est encore plus évident que les boutons X, Cercle, Triangle et Carré. Enfin, on s’y habitue vite et les boutons supplémentaires s’insèrent bien dans nos routines de jeux. En plus, ils sont très confortables au niveau du clic et répondent très bien.

Facile à configurer

Puis, ce que j’aime par-dessus tout, c’est à quel point c’est facile de configurer l’appareil à notre goût. Avec un simple clic bien appuyé sur le bouton tactile, on peut réassigner la touche de la DualShock qu’on veut. Et, à ce niveau, il n’y a absolument aucune exception alors que même « option » et « share » peuvent être attribués tout comme les croix directionnelles. Même que, si plusieurs personnes l’utilisent ou si on veut tout simplement créer plusieurs profils selon nos configurations préférées, on peut en enregistrer jusqu’à 3 à la fois.

Place aux exemples

Ensuite, je pense qu’il est temps de parler d’exemples pour mieux exprimer l’utilité de la fixation dorsale. Durant mon test, j’ai joué à toutes sortes de jeux, mais j’ai beaucoup passé de temps dans Borderlands 3. Pour ceux qui ne connaissent pas le jeu, disons qu’on doit utiliser R1 assez régulièrement pour les grenades. Alors, comme j’utilise aussi beaucoup R2 et L2 pour viser et tirer, ça devient moins intuitif d’appuyer sur les premières gâchettes. En plus, comme on est aussi toujours en train de vider nos munitions, on utilise le Triangle pour changer d’arme à profusion. Or, dans un jeu d’action intense comme celui-ci, on veut réagir le plus rapidement possible.

C’est là que mon assignation des deux boutons supplémentaires est devenue tellement intéressante. En l’espace de quelques secondes, j’avais ces deux commandes plus facilement accessibles que jamais. J’ai donc pu vite constater la valeur ajoutée de l’accessoire. Ce n’est peut-être pas tous les jeux qui ont ce défi, mais il y en a beaucoup plus qu’on le pense.

Un autre exemple facile pour moi a été avec deux jeux compétitifs comme Fortnite. J’ai toujours détesté où était placé le bouton pour rapidement construire des structures. Peu importe la configuration de manette intégrée au jeu que j’utilisais, j’avais toujours l’impression qu’il me manquait quelque chose. Encore une fois, c’est quelque chose que j’ai pu ajuster en un instant. Soudainement, je me sentais plus efficace et plus rapide pour pouvoir mieux attaquer et me défendre. Bref, c’est facile d’imaginer les possibilités.

Un accessoire pour tous

Pour conclure, je trouve que la fixation dorsale est une excellente addition à un prix qui est vraiment très abordable. Du côté de la compétition, pour l’équivalent, il faut s’acheter une manette à 179,99 $ et ici c’est seulement 39,99 $. Sony a peut-être tardé, mais franchement c’est tellement bien pensé que j’espère que ça viendra d’ambler avec la PS5.

En 2020, les joueurs veulent avoir le choix et la personnalisation est assurément un impératif surtout sur la scène compétitive. Mais, selon moi, même les joueurs solos y verront une valeur ajoutée. Outre la batterie de la manette qui se décharge un peu plus vite, je trouve que c’est un ajout incontournable. Bref, allez-y et n’hésitez pas une seconde si vous avez une PlayStation 4, Sony a vraiment conçu un superbe accessoire.

PARTAGER
Anthony est comme Batman puisqu'il mène une double vie. De jour, c'est un simple banquier, mais le soir et les fins de semaine il se transforme en rédacteur de la section jeux vidéo sur Geeks & Com' où il partage sa passion. On peut dire qu'il aime presque tous les styles, mais il a quand même un petit faible supplémentaire pour les jeux narratifs et les JRPG !