J’ai toujours bien apprécié la gamme de téléphones cellulaires Galaxy Note de Samsung. Pour moi, au niveau du design, le fait d’avoir dimensions plus longues sans être trop fait sur le large m’interpelle plus que les autres gammes du géant coréen ou de ceux de ses compétiteurs. Ajouter à ça la qualité indiscutable des écrans Samsung et pour moi c’était la combinaison idéale. Certes, c’est très personnel tout ça, mais voilà que la compagnie promettait de pousser tout ça à l’extrême avec le Galaxy Note10+. Maintenant que la poussière est retombée et que les compétiteurs ont sorti leur modèle haut de gamme, comment se tient-il ?

En rappel, voici notre test du Galaxy Note9, le modèle précédent.

Caractéristiques techniques du Galaxy Note10+

Affichage– 6.8″ Quad-HD+ (3040 x 1440)
– Dynamic AMOLED HDR10+
– Densité de pixels: 498 ppi
Dimensions162.3 x 77.2 x 7.9 mm
Poids196 grammes
ProcesseurProcesseur octocoeur Qualcomm Snapdragon 855
Mémoire– 12 Go de RAM
– 256 ou 512 Go de mémoire interne
– Carte micro-SD jusqu’à 1 To
Système d’exploitationAndroid 10 (Android Q)
Appareil photo / vidéoAppareils photos arrières :
– 16Mpx appareil photo ultra grand-angle
– 12 Mpx appareil photo grand-angle
– 12 Mpx appareil photo avec téléobjectif
Caméra vidéo : UHD 4K HDR10+
Appareil photo en façade : 10 Mpx
Batterie / AutonomieBatterie amovible de 4 300 mAh

Design

Au niveau de la forme du Galaxy Note10+, ceux qui ont déjà eu un Note dans le passé savent exactement ce qui les attend. La forme rectangulaire faite sur le long avec les coins arrondis est assez standard et a peu changé dans les dernières années.

Le plus important changement cette fois, c’est que Samsung a décidé de séparer sa gamme en deux avec le Note10 et le Note10+. En comparaison avec le modèle de l’an dernier, les dimensions du 10+ sont pratiquement les mêmes que le 9. C’est donc dire que c’est le Note10 qui paye dans la balance avec sa taille réduite. La seule différence notable vraiment est au niveau de la largeur alors que le plus récent modèle est un peu plus large que l’ancien. Ainsi, si vous aviez de la difficulté à manier le Note9 avec une seule main, ce ne sera pas plus facile ici.

Un look du futur

Là où Samsung a rehaussé la barre à mon avis, c’est au niveau de la finition. J’ai choisi le modèle Aura Glow de mon côté parce que je trouve que son look fait très haut de gamme. La coque est faite à partir de verre Gorilla Glass 6 qui est très durable et le polissage offre une certaine réflexion. L’arrière agit donc comme un miroir et on voit le reflet des couleurs ressortir comme un arc-en-ciel. C’est vraiment joli et très futuriste. Dès que Samsung a présenté le téléphone l’an dernier, il m’est tombé dans l’œil à cause de ce look.

Cependant, je suis déçu que la compagnie ait choisi d’enlever le port 3.5mm audio. Je trouve que ça permettait à Samsung de se démarquer d’Apple en offrant toujours cette option même si je sais bien que les écouteurs Bluetooth sont de plus en plus communs.

Note10+ Aura Glow

Enfin, un autre petit point qui dérangera certains, c’est le fait que le capteur d’empreinte est maintenant intégré directement à l’écran. Personnellement, j’aimais effectivement mieux lorsqu’il était situé à l’arrière comme ça me permettait de mettre moins mes doigts dans l’écran. Par contre, il faut dire que vu la grande taille du Note10+ c’est un peu plus naturel d’appuyer avec le pouce l’avant de l’écran plutôt que de chercher l’arrière avec l’index.

Dans l’ensemble, au niveau du design ce nouveau modèle est assurément un pas en avant.

Écran

Ensuite, j’adore les écrans Samsung et le Note10+ poursuit cette tradition. D’abord, ça passe par le fait que ce modèle maximise vraiment la taille du téléphone au niveau de l’écran. Il n’y a presque plus de bordure et ça se prolonge même vers les courbures des deux côtés de l’appareil. Par contre, ça vient avec le coût de la disparition du voyant lumineux qui nous indique les notifications en attente.

Si on compare au modèle de l’année précédente, malgré les dimensions similaires, c’est quand même un gain de 0,4 po pour l’écran. Je trouve ça génial que Samsung a réussi à agrandir autant l’écran sans jouer avec la taille.

Qui plus est, la technologie AMOLED HDR10+ permet un rendu des couleurs ultra réaliste. Au moment de sa sortie, je sais que le téléphone a battu plusieurs regards vu la qualité de son écran. Ce qui frappe encore plus, c’est la puissance de sa luminosité qui donne des couleurs encore plus brillantes surtout quand on fait un peu de gaming. D’ailleurs, la résolution 3040 x 1440 est aussi très payante pour les jeux. J’y reviendrai.

On verra prochainement comment l’appareil se mesure aux plus récents modèles de 2020, mais pour l’instant je trouve qu’il est bien en avant de la compétition.

Performances du Note10+

Puis, comme toujours, le grand cheval de bataille d’une génération de téléphone à l’autre passe par la performance. De ce côté, c’est évident qu’aujourd’hui, le Note10+ s’est fait dépasser par les OnePlus 8, Galaxy S20 et Huawei Mate 30 Pro. Par contre, comparativement aux autres téléphones Android déjà paru au lancement du Note10+ l’emporte haut la main selon les tests de Geekbench. Même le Pixel XL 4 qui n’apparaît par sur le graphique tire de la patte contre le téléphone Samsung.

De mon côté, j’ai été vraiment impressionné à quel point le téléphone reste stable même avec plusieurs applications très lourdes ouvertes. Qui plus est, même 8 mois plus tard, l’appareil est toujours aussi rapide et performant.

Système d’exploitation et Interface Samsung

Au niveau de l’interface et du système d’exploitation, je trouve que Samsung maîtrise bien ses choses. C’est très net et on a toujours beaucoup de flexibilité au niveau de la taille et de l’emplacement des icônes incluant les widgets.

Par contre, le fait que Google et Samsung se battent pour que les utilisateurs se servent de leur application respective me dérange pas mal. Ils ont chacun leur application d’horloge, de calendrier, de notes et j’en passe si bien que ça devient franchement mélangeant. J’aimerais qu’Android rende le tout standard ce qui permettrait d’éliminer les doublons inutiles. Dans mon cas, j’ai plutôt opté pour les applications de Google puisqu’elles sont mieux intégrées à l’OS.

Qui plus est, Samsung continue de vouloir mettre de l’avant Bixby ce qui m’irrite beaucoup. Par défaut, le bouton qui servait auparavant à éteindre et allumer notre appareil est maintenant utilisé pour ouvrir Bixby. C’est dérangeant que la compagnie veuille autant nous imposer son utilisation au point d’être prêt à miner l’expérience utilisateur. J’espère que ce sera corrigé dans le futur.

Autonomie du Note10+

Par la suite, le Samsung Galaxy Note10+ se démarque encore au niveau de sa batterie. Même après l’avoir utilisé pendant 8 mois, je suis encore capable de passer le weekend complet sans recharger ma batterie. J’en fais une utilisation assez régulière en ouvrant des jeux de temps en temps et j’écoute quand même beaucoup de vidéo sur YouTube. Je trouve ça impressionnant parce que jusqu’à maintenant, l’autonomie avait toujours été un problème avec mes téléphones.

Entre le Note9 et le Note10+, Samsung a offert une augmentation de 7,5 % de la capacité de la batterie passant de 4000 à 4300 mAh. La différence est assez mineure, mais le téléphone se démarquait déjà à ce niveau l’année précédente alors Samsung a su garder la main.

Appareil Photo et Vidéo

Pour ce qui est de l’appareil photo et vidéo, j’ai toujours trouvé que la gamme Note traînait comparativement au iPhone et au Pixel. Je sais très bien que ce n’était pas faute d’avoir de bonnes technologies dans leur capteur ou un manque de Mpx. Cette fois, Samsung se rapproche énormément de la compétition.

De fait, comme je le mentionnais, la différence ne passait pas par le matériel, mais bien par le logiciel. Visiblement, Samsung a porté beaucoup d’attention à la chose et l’appareil traite désormais les photos mieux que jamais. Ça paraît particulièrement quand on utilise le mode nuit alors qu’il faut patienter quelques secondes avant d’avoir un traitement de l’image adéquat. J’aimais beaucoup mon Pixel 3A pour le mode nocturne et je trouve que le Note10+ l’a tout juste dépassé.

Mais encore, le logiciel intégré permet aussi de plus facilement éditer nos vidéos et y intégrer différents éléments comme de la musique. Ceux qui aiment partager des story à la mode ou faire des Tik Tok seront donc bien servis.

Puis, Samsung a aussi pigé du côté de sa compétition chinoise chez Huawei pour intégrer une nouvelle fonctionne bien pratique. En effet, on peut maintenant zoomer sur notre cible pour capter le son de celle-ci plus adéquatement. Ce n’est pas aussi bien réussi que chez Huawei, mais c’est un bon début.

Mise à jour Avril 2020 pour la caméra

Comme vous le savez, Samsung a sorti 3 nouveaux modèles de téléphones au début de l’année : Galaxy S20, S20+ et S20 Ultra. Le lancement de cette nouvelle gamme a permis à la compagnie d’améliorer le logiciel de la caméra et cette mise à jour vient tout juste de débarquer sur Note10 et Note10+.

La plus importante amélioration est l’ajout de la fonction Capture unique. Celle-ci fonctionne avec l’intelligence artificielle pour capturer plusieurs photos et vidéos à la fois. Le principe est le suivant : la caméra capture des vidéos de 3 à 10 secondes et filtre automatiquement jusqu’à 10 photos et 4 vidéos parmi lesquelles on peut choisir. C’est une belle manière de faire vos propres GIF. J’ai eu bien du plaisir à l’utiliser avec mon chien qui est encore tout jeune.

En plus, il y a eu quelques améliorations au mode de nuit et l’ajout d’un mode Pro pour la vidéo. Avec tout ça, le Note10 et Note10+ profite des meilleures technologies et se bonifient amplement.

Multimédia et gaming

Finalement, comme vous le savez, Geeks & Com’ traitent beaucoup de gaming alors c’est certain qu’on voulait parler des performances de l’appareil à ce niveau. Lors de la présentation de l’appareil, on nous vendait la qualité du jeu Call of Duty Mobile sur celui-ci. Je dois avouer que je n’ai jamais autant gamer sur un téléphone que sur mon Note10+.

Selon moi, au niveau de la performance et de l’image, l’appareil est loin devant les autres appareils mobiles et même la Switch. J’ajouterais même que Call of Duty Mobile n’a rien à envier à la plupart des jeux sur ma PS4 ou ma Xbox One. C’est ultra fluide et la qualité de l’écran permet une image impeccable.

Là où j’accroche un peu plus, c’est que le téléphone est un peu trop lourd et volumineux pour s’en servir adéquatement avec une clip pour jouer sur xCloud ou Stadia. Avec une manette et le cellulaire attaché, ça devient un peu lourd pour les poignets et fatigant à la longue. En ce sens, je vous recommanderais donc le Note10 ou un autre modèle. C’est un peu dommage, parce qu’au niveau de la qualité d’image on ne peut rien lui reprocher.

Verdict sur le Note10+

Pour conclure, le Samsung Galaxy Note10+ est un excellent téléphone qui excelle à presque tous les niveaux. Avec un look futuriste, un écran haut de gamme et un processeur puissant, le résultat est un appareil qui vaut le détour. Oui, il y a quelques irritants, mais dans l’ensemble, la gamme Note continue d’être dans le haut de la liste des téléphones les plus performants. Bien qu’un peu cher, ceux qui cherchent du très haut de gamme seront comblés.

NOTES
Design
9
Performances
9.5
Écran
9.5
Système d'exploitation
8
Autonomie
9.5
Appareil photo et vidéo
8.5
PARTAGER
Anthony est comme Batman puisqu'il mène une double vie. De jour, c'est un simple banquier, mais le soir et les fins de semaine il se transforme en rédacteur de la section jeux vidéo sur Geeks & Com' où il partage sa passion. On peut dire qu'il aime presque tous les styles, mais il a quand même un petit faible supplémentaire pour les jeux narratifs et les JRPG !