Le simple fait qu’on ait eu droit à un jeu comme Death Stranding tient du miracle selon moi. C’est tellement un jeu de niche qui sort complètement de l’ordinaire que je me demande bien comment M. Kojima a réussi à présenter sa vision à Sony. C’est évident qu’avec un nom comme le sien, c’est probablement plus facile de positionner ses jeux, mais il semble avoir un peu plus de difficultés depuis. Qu’importe, on doit absolument souligner le génie du scénario, son originalité et sa jouabilité particulièrement unique. Alors, avec la sortie du jeu sur PC, on regarde tout ça de plus près.

Fiche Technique de Death Stranding

  • Date de sortie : 8 novembre 2019 (PS4) / 14 juillet 2020 (PC)
  • Style : Aventure cinématique
  • Classement ESRB/PEGI : M / PEGI 18
  • Développeur : Kojima Productions
  • Éditeur : Sony Interactive Entertainment (PS4), 505 Games (PC)
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Disponible sur PlayStation 4 et PC
  • Testé sur PC
  • Prix lors du test : 79,99 $ / 69,99 €
  • Site Officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Un mystérieux univers

Premièrement, je ne referai pas un test complet, parce que l’opinion de François ressemble énormément à la mienne. Death Stranding n’est pas un jeu grand public et ne vise pas à l’être. Hideo Kojima avait une histoire particulière à raconter et il l’a fait armer d’une distribution AAA. De Normand Reddus à Mads Mikkelsen en passant par Léa Seydoux, Tommie Earl Jenkins, Guillermo del Torro et j’en passe, on peut dire que c’est toute une distribution. Je trouve que la qualité des acteurs ajoute beaucoup de sérieux et de crédibilité au jeu. En plus, leur rendu est hyper réaliste grâce au motion-capture qui transmet leurs visages et leurs émotions parfaitement.

Mais, au-delà des acteurs et des personnages, l’univers mystérieux a lui-même sa propre personnalité. Entre les BT, les BB, le Strand, le Timefall et j’en passe, Kojima a créé un impressionnant monde de science-fiction. Qui plus est, le concept est aussi excellent. Le fait d’avoir à reconnecter les États-Unis d’Amérique en reliant de multiples colonies est une idée originale et amusante. De plus, ça apporte beaucoup d’importance à la mission de Sam et ça permet de mieux situer le contexte du jeu.

Death Stranding Sam

Enfin, Death Stranding ne déçoit pas non plus au niveau de son scénario. Plusieurs jeux lancent une grosse histoire avec un énorme contexte imposant qui finit par ne pas aboutir. Cette fois, la grande majorité de nos questions sont répondues, la prémisse est bien suivie et se développe parfaitement jusqu’à sa conclusion. C’est rare que je sois aussi satisfait à la fin d’un jeu que je l’ai été à la fin de ce nouveau titre de Kojima.

Efficace sur PC

Ensuite, je n’étais pas certain que le titre allait bien tenir sur PC. Ça semblait assez optimal sur PS4 avec le mapping des contrôles. Par contre, j’ai vite constaté que la prise en main était plus intéressante avec un clavier et une souris. Que ce soit pour naviguer dans les menus ou actionner chacun des nombreux boutons du jeu, j’ai préféré sur ordinateur.

D’ailleurs, Death Stranding est aussi unique de par sa jouabilité. Le fait d’avoir à transporter plusieurs colis et de les garder en équilibre sur Sam est un sacré défi. Juste le fait de marcher avec ceux-ci dans une rivière agitée ou à travers d’importantes dénivellations requiert toute notre concentration. Or, je trouve que c’était plus facile sur PC à cause du positionnement des touches. Bien sûr, c’est un avis très personnel et je suis certain que d’autres vont penser le contraire. Heureusement, on a maintenant le choix.

Death Stranding

Finalement, mon dernier point sur cette version PC est que cette version ajoute beaucoup d’options graphiques pour tirer le maximum de votre machine. Au niveau des détails, on peut vraiment obtenir un résultat visuel plus joli que sur PS4 Pro. En résolution 4K native avec une meilleure profondeur de champs et des détails supplémentaires dans les décors, le rendu est superbe. Sinon, avec un moniteur 21:9 Ultrawide, le titre va vraiment vous charmer avec ses nombreux décors presque cinématographiques. Tout ça avec une meilleure fréquence et stabilité d’image. Bref, vous ne serez pas déçu.

Verdict sur la version PC de Death Stranding

Pour conclure, je peux dire que la version PC de Death Stranding est la meilleure disponible sur le marché. Non seulement grâce à son visuel mieux défini, mais aussi par sa prise en main mieux optimisée. Bref, si vous êtes fan de Kojima et que vous n’avez pas encore visité son nouvel univers, le temps est venu de lui donner une chance. Comme le disait mon collègue François, laissez-vous porter par cette expérience très particulière qui ne vous laissera pas indifférent.

NOTES
Note d'enthousiasme
9
PARTAGER
Anthony est comme Batman puisqu'il mène une double vie. De jour, c'est un simple banquier, mais le soir et les fins de semaine il se transforme en rédacteur de la section jeux vidéo sur Geeks & Com' où il partage sa passion. On peut dire qu'il aime presque tous les styles, mais il a quand même un petit faible supplémentaire pour les jeux narratifs et les JRPG !