Pour ma chronique du mois d’août, j’ai demandé à mon amie Alexandra de collaborer avec moi. J’ai migré vers Android fin juin, et Alex l’utilise depuis longtemps.

Dans l’optique de vous aider et de vous apporter notre vision de cette plateforme, je vous invite à lire notre projet collaboratif : Android au quotidien.

Ma migration de Apple à Android (Maxime)

Le jeu dans le nuage

Ce n’est pas depuis très longtemps que j’avais en tête de passer à Android. En effet, ce n’est que depuis le temps que les jeux sont disponibles dans le nuage. Que ce soit par xCloud ou encore Google Stadia, ces options ne sont pas accessibles sur Apple.

Et même que cette semaine, Apple est dans la polémique alors que Facebook, Microsoft et Google (Stadia) se voient bloquer leur application de jeu.

J’ai commencé par offrir mon iPad Pro à mes enfants pour me procurer une Surface de Microsoft. Par la suite, j’ai offert mon iPhone Xr à ma femme pour acheter un Samsung S20.

La poursuite de mes activités quotidiennes sous Android

Il est bien évident qu’on se demande comment ça se passe de l’autre côté. À ma grande surprise, le transfert des données se fait rapidement.

Il existe des applications autant chez Apple que sur Android pour faire un transfert par wi-fi. Pour ma part, j’ai utilisé Copy my data.

Pour faciliter ma transition, je me suis abonné à Google One. Pour ceux qui sous la pomme, c’est l’équivalent de iCloud. On peut synchroniser les photos, le calendrier, etc. Je me suis donc trouvé en terrain connu. Et sincèrement, c’est mieux qu’icloud. Pourquoi ? Car les services de Google fonctionnent bien sur iOS, mais à l’inverse pas vraiment.

Je dois me connecter par Chrome en mode  »desktop » pour accéder à icloud sur Android. Aucun app dédié. C’est dommage, car dans un même ménage, il se peut qu’un utilisateur soit sur Android et tous les autres sur iOS. Dès lors, la communication entre tous est plus difficile, mais pas impossible.

Je vous recommande, si vous prévoyez faire le changement, d’utiliser le maximum de services dans le nuage. Par exemple, j’utilise maintenant la version infonuagique de l’excellent gestionnaire de mots de passe 1Password.

Est-ce que je m’ennuie de quelque chose ?

C’est certain. Est-ce que je regrette ? Non.

Avec Apple, il y a une continuité simple entre les divers appareils, mais on en paie le prix lorsqu’on veut ou qu’on essaie de sortir de son écosystème. Par exemple, tout est bâti autour d’iCloud ou des services de Apple.

J’aurais vraiment aimé continuer à utiliser ces derniers. Néanmoins, leurs mauvaises intégrations avec Android font en sorte que je les abandonne tranquillement.

iCloud fonctionne bien et c’est ce que je m’ennuie le plus. Pour le reste, on retrouve les mêmes fonctionnalités ou presque.

Transition presque complétée

Au moment où j’écris ces lignes, le 14 août 2020, ma transition est complétée à 90%. Il me reste à modifier mon adresse courriel pour Gmail à quelques endroits.

La semaine dernière, j’ai acheté une Fitbit Versa 2. Même si l’Apple Watch est une des meilleures sur le marché, je suis très satisfait de la Versa 2.

Je continue d’utiliser Apple Music et certains services d’Apple. À mes yeux, il n’y a pas d’équivalents pour tout sous Android.

Enfin, vous retrouverez mon top 10 des applications à la fin de ce texte. Maintenant, je laisse la plume à mon amie Alexandra.

Un peu plus sur Alexandra

On me surnomme La Rouquine de par ma chevelure de feu et je suis propriétaire/Fondatrice de La Rouquine Communications. Au quotidien, j’aide les entreprises à rayonner sur le web grâce à mes talents de rédactrice et de gestionnaire de communauté. On pourrait dire que je «passe ma journée sur Facebook et à écrire des textes » si on veut vulgariser le tout. Et j’utilise Android au quoditien.

Dans les faits, c’est que j’ai les outils et les mots pour que la personnalité de votre marque se transmette dans vos divers médiums et sur le web. Peut-être aussi me connaissez-vous simplement de par mon nom sur Twitter @AlexePhilibert. Si c’est le cas, vous me connaissez d’après mon amour pour le sport.

Depuis près d’une décennie, je sillonne le web pour jaser de lectures, de communications et de sport. J’adore le hockey, le baseball et les Jeux olympiques et j’ai souvent le nez fourré dans un livre… en train d’écouter de la musique country.

Donc on pourrait aussi dire que je passe ma journée sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram à jaser sport, livres et musique country tout en prônant la diversité et l’acceptation de soi. Bien sûr, il y a plein d’autres choses qui s’ajoutent, mais je crois que ce serait un bon résumé.

Mon histoire d’amour avec Garmin (Alexandra)

L’activité physique

La course s’est invitée dans ma vie il y a près de trois ans. Si au départ je ne croyais jamais que cette histoire d’amour/haine perdurait aussi longtemps, force est d’admettre que la course et moi, c’est fait pour durer. Digne d’un film n’est-ce pas?

Le choix de l’appareil connecté sur Android

Ça faisait donc un peu moins de trois ans que je zieutais ici et là les montres intelligentes pour Android sans pour autant flancher. Demandez à mes amis virtuels sur Facebook et Twitter, j’ai probablement dû poser la question « quelle est la meilleure montre intelligente » à plusieurs reprises dans ce laps de temps, sans jamais me décider.

Dès le départ, l’Apple Watch vénérée par plusieurs ne faisait pas partie de l’équation. Tout simplement parce que je n’ai pas d’iPhone. J’ai beau travailler en Mac depuis des années, ça s’arrête là. Moi, mon téléphone fétiche, c’est les Galaxy de Samsung. J’ai d’ailleurs le S20 depuis sa sortie. C’est la première fois que je mets la main sur le nouveau modèle l’année de sa sortie et je ne regrette pas.

J’ai donc évalué mes besoins, vérifié la compatibilité et lu plusieurs reviews sur le web pour trouver ZE montre qu’il me fallait sur Android. Après plusieurs semaines de réflexion, parce qu’on s’entend que les montres intelligentes ce n’est pas donné non plus, j’ai jeté mon dévolu sur la Vivo Active 3 de Garmin.

Résultat

JE L’ADORE.

La principale fonction de ma montre compatible Android, c’est pour la course. Je la jumelle avec mon application Strava afin de compiler et de suivre mes performances de courses. C’est la raison numéro un du pourquoi je l’ai acheté et je ne suis pas déçue. Plus besoin de prendre mon cellulaire afin de voir où ce que je suis rendue dans ma course (km parcourus et temps de course) ce qui me fait perdre le rythme, je n’ai qu’à regarder ma montre. En plus, le tout se gère d’un simple bouton.

L’utilisation

Je pars pour ma course? Je clique sur le bouton, j’attends que le GPS me repère et je pèse de nouveau pour commencer ma course et à emmagasiner les données.

Je prends une pause? Appuie à nouveau.  Je termine? Je clique sur le bouton, sur terminé et je décide d’enregistrer ou non la performance (c’est toujours oui, je vous confirme). Après, il me faut simplement attendre quelques instants afin que l’info soit partagée sur mon application Strava ainsi que l’application Connect de Garmin.

Pourquoi Connect aussi? Parce que c’est l’agent de liaison entre toutes les données que la Vivo Active 3 enregistre et les autres applications sur Android.

En fait, si je le désire, je peux porter ma montre 24/24 afin de savoir mon pouls, mon type de sommeil, mon nombre de pas, mon niveau de stress et autres. Je reçois bien sûr des notifications de mes messages Facebook ainsi que de mes courriels. L’option de bloquer les applications existe et c’est ce que j’ai fait pour plusieurs.

J’ai conservé celles-ci, car elles me permettent de répondre rapidement à des urgences s’il y a lieu dans mon travail. Si je suis sur la route, je sais que j’ai un message, donc dès que je serai arrêtée, je pourrai vérifier. Je ne suis pas devant mon ordinateur? Pas de problème, je m’y dirige tout simplement.

Bien sûr, ça peut en quelque sorte devenir aliénant et c’est pourquoi je ne la porte pas en tout temps. Principalement, je la porte lors de mes courses ou lorsque je veux un accès rapide à mes messages sans pour autant être collée sur mon cellulaire ou mon ordinateur.

Et son look

Son esthétique est aussi vraiment plaisante. J’ai choisi la version rose gold avec bracelet blanc. Ainsi, elle se prête à tout type de vêtement. Elle fait à la fois montre de sport et montre pour les sorties. J’aime cette polyvalence. Au lieu de m’acheter deux montres, j’en ai une qui se pli à tout. Je peux aussi regarder la température prévue et changer la musique sur mon cellulaire si j’en envie.

La Vivo Active 3 se détaille à 199 $ plus taxes. Ça peut sembler cher payé pour certains et j’avoue que son prix m’a freiné au départ. Sauf que maintenant, je sais qu’elle vaut TOUS les dollars que j’y ai mis. Je la rentabilise rapidement avec sa polyvalence et sa facilité d’utilisation avec Android.

Mon conseil serait le suivant : si vous n’avez pas besoin d’effectuer de suivi sur les sports que vous pratiquez (elles en proposent plusieurs allant de la nage à la randonnée en passant par le ski), ne l’achetez pas. Si vous désirez suivre vos performances tout en ayant la possibilité de recevoir des appels et gérer vos messages? Elle est ce qu’il vous faut.

Top 10 d’applications – Alexandra

Vous l’aurez compris, je suis une mordue des Samsung Galaxy et donc d’Android au quotidien. Je travaille donc et utilise l’interface Android depuis des années. Avec le temps, et par mon travail, j’ai testé plusieurs applications. Je vous propose donc mon top-10 de mes applications favorites sur cette interface.

1 – Facebook, Twitter, Instagram, Messenger et Pinterest

Je les classe au même niveau, car ce sont celles que j’utilise le plus au quotidien.

2 – Gestionnaire de pages

Celle-ci est plus technique. Elle ne servira qu’aux gens qui gèrent une page Facebook, mais elle est un essentiel dans mon travail.

3 – Lightroom for Samsung

Il s’agit d’un logiciel de retouche de photo que j’utilise souvent dans la création de contenu avec des presets (des filtres déjà configurés)

4 –  Strava

Avant d’utiliser Strava, je suivais mes performances avec la version gratuite de Run Keeper. Des amis m’ont fait découvrir Strava et ma vie a complètement changé. Bien sûr, c’est payant, mais je trouve que ce qu’elle m’apporte vaut son prix. En plus, vous pouvez suivre les courses donc vous assurer que votre douce moitié va bien ou savoir exactement où elle est s’il arrive un pépin.

5 – Athlétique

En tant que mordue de sports, j’aime cette application qui permet d’accéder à plusieurs nouvelles du sport facilement sur le web. Il y a bien sûr plusieurs les applications RDS Go ou The Score qui sont intéressantes.

6 – Sweet Escapes

Quand j’ai envie de perdre du temps, j’aime jouer à ce petit jeu de « gâteau ». Ça ressemble un peu à Candy Crush, mais tu reconstruis en même temps un village gourmand. Voici mon côté quétaine.

7 – Spotify

Spotify est la trame de ma vie. La musique stimule extrêmement ma créativité qui est un point essentiel à ma vie et mon travail. Ça me permet de me construire de belle playlist et de mettre ça dans l’auto, car je n’écoute pas vraiment la radio.

8 – Shop

Cette application est imparfaite et a parfois des petits bogues, mais la plupart du temps elle me satisfait. Elle permet de suivre les colis avec numéro de suivi au lieu d’ouvrir 45 pages différentes.

9 – Goodreads

La lecture a toujours, ou presque, eu une place de choix dans ma vie. C’est donc là que j’empile les titres que j’ai lus et où les gens peuvent les consulter. Vraiment facile de partager mes suggestions ainsi.

10 – Centris.

J’ai une petite passion d’aimer regarder les maisons qui sont à vendre afin de connaître le marché et de trouver de l’inspiration. Je ne peux pas acheter dans le moment dans mon contexte, mais c’est un petit rêve que je réaliserai dans les prochaines années. Mon côté voyeur est donc totalement assumé et comblé haha.

Top 10 d’applications – Maxime

À mon tour de vous offrir mon top 10. Vous trouverez un peu de tout qui me représente bien.

1 – Xbox, Stadia, Twitch et Xbox Gamepass

Comme je joue beaucoup sur mon Samsung S20 sous Android, j’utilise majoritairement les apps ci-dessus.

2 – Apple Music

Malgré ma migration de Apple vers Android, je continue d’utiliser Apple Music. L’app est très bien conçue et j’ai toujours préféré celle-ci à Spotify.

3 – Waze

Sans aucun doute le meilleur compagnon pour Android Auto. GPS fiable et interactions des autres usagers à l’écran.

4 – La suite Google

Google 1 permet de faire une sauvegarde dans le nuage de votre téléphone comme le fait Apple avec iCloud. Également, j’utilise l’ensemble des produits Google : Agenda, Calendrier, Gmail, etc.

5 – Fitbit

De mon côté, j’utilise la Fitbit Versa 2. C’est donc tout à fait normal que je priorise cette application. Pour en avoir tester plusieurs, l’app de Fitbit est une des meilleurs sous Android.

6 – Sportsnet

J’aime Sportsnet pour la couverture du sport en général.

7 – Yahoo Finance

Vous ne pouvez pas cacher le banquier en moi ! J’ai toujours utilisé Yahoo Finance pour sa simplicité d’utilisation. Je le recommande à tous pour suivre quelques indices boursiers.

8 – Amazon

Je suis trop souvent sur le magasin virtuel d’Amazon, car c’est tellement simple et efficace sous Android.

9 – BirdNet

Excellente app pour reconnaître des oiseaux. Vous pouvez démarrer un enregistrement et sélectionner la bande audio où vous avez entendu l’oiseau en question. Très pratique lors de vos randonnées !

10 – Twitter

Rien à dire de plus !

En conclusion

Si jamais vous avez besoin d’une belle plume polyvalente pour vos projets, Alex est là. Vous pouvez visiter son site par ici. Si c’est plutôt une bonne suggestion de livre, de découvertes musicales country ou encore d’une discussion sur le sport, elle sera là pour vous.

De mon côté, je suis disponible pour vous offrir de l’aide pour naviguer ou migrer avec Android. Vous pouvez me retrouver sur Twitter. Tel que discuté, je suis passé de plus de 10 ans avec un iPhone à un Samsung S20. C’est tout un changement, mais qui me sourit à plusieurs égards.

PARTAGER
On dit que qui se ressemble s'assemble. C'est le cas pour Maxime Chartier qui est banquier comme Anthony. Les soirs et le week-end, sa passion pour les jeux vidéos l'amènent à découvrir plusieurs horizons. Chasseur de succès comme Jonathan Laurin, il aime découvrir tous les aspects d'un jeu.