On a tous connu un voisin que l’on n’aimait pas vraiment.  Certains d’entre eux semblent faire exprès pour déranger les autres.  Que diriez-vous si l’on vous offrait la chance de vous venger en direct à la télévision ?  Neighbours back From Hell est là pour vous offrir cette opportunité !

Fiche technique

  • Date de sortie : 8 octobre 2020
  • Style : Puzzle
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB E10+ / PEGI 3
  • Développeur : FarbWorks
  • Éditeur : HandyGames
  • Langue d’exploitation : Français et anglais
  • Disponible sur Xbox One, PS4, Switch et PC
  • Testé sur Xbox One
  • Prix lors du test : 14,99$ CAD / 14,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Histoire

Neighbours back From Hell est un remaster des deux jeux sortis respectivement en 2003 et 2004 : Neighbours From Hell et Neighbours From Hell 2 : On Vacation.

Il n’y a pas vraiment d’histoire dans le jeu sauf le fait de vouloir se venger de notre voisin en lui jouant le plus de tours sans se faire prendre !  Pour se faire, Woody (notre personnage) fera appel à une équipe de télévision pour tourner l’émission “Neighbours back From Hell” à l’aide de caméras cachées.  Il y a un total de 25 épisodes à effectuer divisés en quatre saisons en plus d’un épisode final.  Les onze premiers épisodes proviennent de Neighbours From Hell tandis que les quatorze derniers proviennent de Neighbours From Hell 2 : On Vacation.

L’ingéniosité de Woody

Les premiers épisodes se déroulent exclusivement dans la maison du voisin.  Au début du jeu, il n’y a que 4 pièces à explorer et au fur et à mesure que nous progressons, de nouvelles pièces font leur apparition.

Woody étant très ingénieux, nous devons l’aider à trouver divers objets dans la maison en fouillant tous les racoins possibles.  Habituellement, ils sont facilement à la vue ou cacher dans des meubles.  Par la suite, il vous faudra étudier la routine de notre voisin adoré pour utiliser les objets trouvés pour jouer de mauvais tours.  Par exemple, Woody peut boucher les toilettes avec du papier de toilette, échanger la crème fouettée par de la crème à raser ou laisser trainer un savon sur le plan de la cuisine.  Pour effectuer certains tours, il sera nécessaire de provoquer un changement de la routine en effectuant d’autres actions.  Si l’on bouche la toilette, mais que le voisin n’y va jamais, le tout ne servira à rien.

Est-ce répétitif ?

Les onze premiers épisodes se déroulant dans la maison finissent par être assez répétitifs.  Il y a de nouveaux tours à chaque épisode, mais certains reviennent très souvent.  Il sera possible de mettre des œufs dans le micro-ondes ou de barbouiller le cadre de sa mère dans plusieurs épisodes.

Au niveau des animations et de la trame sonore, ne vous attendez pas à beaucoup de variétés.  Vous serez épuisé de voir le voisin se fâcher toujours de la même façon ou d’entendre le même fond sonore à chaque épisode ce qui est assez malheureux.

Des changements vraiment appréciés

Heureusement, lorsque nous commençons le douzième épisode, le jeu se réinvente.  Presque chaque épisode se déroule dans un nouveau lieu et la difficulté a été rehaussée.  Tout d’abord, il y a plusieurs pièges qui peuvent être amplifiés pour obtenir un meilleur score.  Woody peut scier les barreaux d’un pont pour faire tomber le voisin dans un lac tout simplement, mais il peut également ajouter une anguille électrique dans le lac pour doubler le piège.  Pour nous induire en erreur également, certains objets doivent être utilisés plus d’une fois.

Puisque nous sommes rendus des professionnels des farces et attrapes, les développeurs ont également ajouté la mère de notre voisin vers la fin du jeu.  Il vous faudra donc éviter deux personnages et non juste un.

Est-ce difficile ?

Les premiers épisodes sont très faciles et le voisin est très facile à éviter.  Neighbours back From Hell nous offre une courbe d’apprentissage bien dosée et la difficulté augmente progressivement.

Comment je disais plus haut, notre némésis peut compter sur l’aide de sa mère dans les derniers épisodes.  Avant cela par contre, il a l’aide d’un chien ou d’un perroquet dans certains épisodes.  Il est possible de passer dans la même pièce qu’eux, mais il faut le faire très tranquillement sinon, ils alerteront le voisin.

Certains mini-jeux sont ajoutés également pour rallonger certaines actions et du fait même, nous poussent à changer notre stratégie dans certains cas.  En fouillant dans les poubelles, il faudra utiliser des roulettes pour trouver 3 objets pareils afin de l’obtenir ou pour certaines actions, il faudra garder l’objet au milieu d’un cercle pour que Woody effectue le tout.

Pour nous aider par contre, il est possible de voir en tout temps la caméra du voisin pour savoir où celui-ci est rendu.  On peut deviner sa prochaine destination également grâce à des images d’un style bande dessinée de sa prochaine action.

Le but ultime

Le but ultime est de réussir chaque piège possible et d’obtenir le meilleur score.  Il y a plusieurs facteurs influençant le score.  Tout au long du jeu, nous avons une jauge pour nous indiquer quand la “soupape” du voisin explosera (quand celui-ci fera une crise de nerfs).  Votre score sera bien meilleur s’il enchaîne les pièges rapidement.  Neighbours back From Hell nous laisse également une chance, car il nous donne trois vies pour un épisode.  Il est donc possible de se faire attraper deux fois, mais le score en sera diminué.  La durée nécessaire pour réussir les tours est également un facteur.

Chaque saison est accessible après avoir réussi un certain nombre de tour dans la saison précédente.  Une fois qu’une saison est débloquée, les épisodes peuvent se faire dans l’ordre voulu.

Certaines difficultés sur console

Il y a une difficulté supplémentaire lorsque nous jouons sur console et c’est de trouver l’emplacement pour les pièges.  En jouant sur PC, il est possible de survoler la scène avec notre souris et ainsi trouver les objets et emplacements utiles.  Sur console, il faut que Woody soit directement au bon endroit pour voir qu’il est possible de faire quelque chose à cet emplacement.  J’ai eu de la difficulté par exemple à mettre une barre de savon dans la cuisine, car je ne trouvais pas où l’on devait le mettre sur le sol.  Woody n’était pas exactement au bon emplacement alors je ne pouvais pas faire le tout.

Quelles sont les améliorations dans ce remaster ?

Les animations ont été grandement améliorées.  Le nombre d’images par seconde a été doublé par rapport aux jeux originaux.  Le jeu offre une bien meilleure fluidité et a été adapté au HD.

Puisque deux jeux ont été combinés en un seul, la répartition des épisodes a été changée.  Ce que je trouve étrange par contre, c’est qu’ils ont retiré certains épisodes.  J’ai comparé avec les deux jeux et je crois qu’ils ont enlevé trois épisodes.  Il est difficile d’expliquer la raison de ce choix.

Outre les améliorations visuelles, il n’y a pas de changements significatifs au jeu.

Verdict

Neighbours back From Hell est un bon petit remaster.  Il n’y a pas vraiment de changements significatifs outre les graphismes, mais ceux n’ayant jamais eu la chance d’essayer les deux jeux originaux pourront découvrir un bon petit titre.

NOTES
Note d'enthousiasme
7
PARTAGER
Ancien collaborateur sur plusieurs sites de jeux vidéos et grand ami de Maxime Chartier, c'est celui-ci qui a redonné le goût d'écrire à Jonathan. Grand passionné de Xbox et chasseur de succès, sa grande passion consiste à explorer les jeux à 100%.