Je me souviens encore très bien du dévoilement initial de Pikmin 3 par Miyamoto durant l’E3 2012. Le côté stratégique accru, l’animation de chacun des 100 petits Pikmins qui pouvaient nous suivre et la superbe représentation des éléments de la nature m’avaient immédiatement charmé. Pourtant, pour une raison que j’ignore, je ne lui ai jamais accordé le temps qu’il aurait mérité sur Wii U. Avec Pikmin 3 Deluxe, j’ai enfin la chance de rectifier le tir sur la Switch grâce à un autre portage que j’attendais depuis longtemps.

On vous propose aussi notre test de Hey! Pikmin sur 3DS par ici.

Fiche technique de Pikmin 3 Deluxe

  • Date de sortie : 30 octobre 2020
  • Style : Gestion / Aventure
  • Classement : ESRB E10+ / PEGI 3
  • Développeur : Nintendo EAD
  • Éditeur : Nintendo
  • Langue d’exploitation : Offert en français
  • Disponible uniquement sur Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch Lite
  • Prix lors du test : 79,99$ CAD / 59,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Où est Olimar ?

Comme les autres titres de la série, Pikmin 3 Deluxe se déroule sur la planète fictive PNF-404 où notre équipe peut visiter 5 zones distinctes. Les pauvres habitants de la planète Koppaï souffrent de famine causée par la surpopulation ce qui les force à envoyer 3 explorateurs à la recherche de fruits. Alph, Brittany et Charlie montent alors à bord du Drake en direction de planètes bien fournies. Malheureusement, le groupe perd le contrôle du vaisseau et se retrouve séparé aux quatre coins de cette planète inconnue.

Alors qu’ils tenteront de retrouver leur chemin et obtenir des rations, ils se buteront à la faune de cette planète sauvage. Heureusement, de multiples Pikmins pourront se joindre à leur quête afin de résoudre les nombreux casse-têtes de PNF-404. De plus, des traces du journal du capitaine Olimar feront régulièrement surface laissant croire qu’il est peut-être dans les parages…

Pikmin 3 Deluxe Olimar

Encore du bonbon pour les amateurs de jeux de gestion

Ensuite, j’ai toujours aimé les jeux de gestion, mais j’avais une appréciation particulière pour la série Pikmin. En fait, je pense que c’est parce que celle-ci représentait le mélange parfait de facilité d’accès, mais avec un bon niveau de complexité. Pikmin 3 Deluxe ne fait pas différent et il est toujours efficace même en 2020. C’est difficile d’avoir une microgestion intense en étant sur console, mais le titre compense avec une multitude d’éléments à trouver et collectionner qui est bien caché dans l’environnement.

D’autre part, j’aime beaucoup la variété qu’apportent les quelques couleurs de Pikmin. Même si j’aimerais avoir encore plus que 5 différentes sortes, il y a assez de choix pour nous forcer à réfléchir dans les niveaux plus difficiles surtout pour résoudre certains casse-têtes. Mais le défi réside surtout dans le temps maximal alloué par chaque tableau. Il faut être rapide sur les boutons et savoir passer vite d’un personnage à l’autre pour amener le bon groupe de Pikmins au bon endroit. Surtout dans le dernier niveau qui offre un excellent challenge.

Franchement, je me suis surpris à m’amuser à revenir dans les tableaux pour obtenir tous les fruits. C’est un défi qui est très prenable et qui met vraiment en valeur les forces du jeu. Bien que j’eusse des doutes du passage du jeu de la Wii U à la Switch, le tout s’est fait assez aisément. Même si je ne l’avais pas fait au complet, je me souviens que le titre se servait très bien de la GamePad (probablement mieux que n’importe quel autre jeu). Cependant, j’ai quand même eu une bonne aisance à viser avec la Switch et c’était surtout grâce à la possibilité de verrouiller nos cibles avec Zr. Bref, le portage est totalement réussi.

Du nouveau dans la version deluxe

La plus importante nouveauté de Pikmin 3 Deluxe est la section histoire annexe qui commence avec l’épopée d’Olimar. Celle-ci comporte quelques niveaux relativement courts où Olimar doit tenter de trouver les fruits et trésors qui sont cachés. Chacun d’eux est limité par un chronomètre relativement court ce qui veut dire qu’il faut agir rapidement. Ça prend donc une maîtrise assez bonne de nos actions et plus on termine vite, plus on obtient un meilleur score. C’est aussi synonyme d’une médaille de meilleure qualité allant de bronze à platine.

Pikmin 3 Deluxe pikmins

Le problème, c’est que les défis sont assez faciles. Je n’ai pas eu à me creuser beaucoup la tête pour réussir à trouver tous les éléments dans chaque niveau en plus de le faire facilement dans un temps rapide. Je ne peux pas parler de la deuxième partie de l’histoire annexe, mais disons que la première se limite à quatre niveaux assez simples et je suis donc resté sur mon appétit. D’autant plus que celle-ci n’apporte pas grand-chose à l’histoire.

Sinon, l’ajout d’un mode coop à deux est vraiment efficace et permet de profiter d’une bonne activité de couple ou parent-enfant en temps de pandémie. Les mondes de Pikmin 3 Deluxe sont quand même assez vastes et il y a énormément de trésors ou de Pikmins à récupérer alors c’est un excellent titre à faire à deux. L’écran est séparé à la verticale et sur une grande télévision, ça se fait vraiment très bien. J’ai particulièrement aimé la communication que cela impose et que ça accentue les actions possibles en une seule journée. J’ai aussi aimé la compétition du mode Bingo, même si je gagnais toujours.

Verdict sur Pikmin 3 Deluxe

Pour conclure, Pikmin 3 Deluxe est encore un bon jeu de gestion qui profite d’un visuel étonnant pour un titre de 2012. Un peu comme Paper Mario plus tôt cette année, Nintendo utilise un traitement particulier des graphiques pour reproduire l’eau, le sable, les fruits et d’autres éléments de manières presque photo-réalistes. De plus, la possibilité de faire la plupart du jeu en coop est un gros plus pour les gens qui peuvent jouer à deux et les histoires annexes amènent un petit extra intéressant. C’est peut-être un peu mince pour un jeu vendu au prix complet, mais ça demeure un excellent titre pour la Switch en attendant Pikmin 4.

NOTES
Note d'enthousiasme
8
PARTAGER
Anthony est comme Batman puisqu'il mène une double vie. De jour, c'est un simple banquier, mais le soir et les fins de semaine il se transforme en rédacteur de la section jeux vidéo sur Geeks & Com' où il partage sa passion. On peut dire qu'il aime presque tous les styles, mais il a quand même un petit faible supplémentaire pour les jeux narratifs et les JRPG !