Jedi: Fallen Order est digne de la franchise

Jedi: Fallen Order n’est pas un nouveau jeu, mais nous profitons de son arrivée sur Stadia pour vous en rappeler son existence. Si vous aviez manqué le bateau, un peu comme moi, il est temps de remédier à la situation.

Fiche Technique

  • Date de sortie Stadia: 24 novembre 2020
  • Style : Action, Aventure
  • Classement ESRB T / PEGI 16
  • Développeur : Respawn Studio
  • Éditeur : EA
  • Langue d’exploitation : Français, Anglais
  • Disponible sur Stadia, PC, Xbox One et Play Station 4
  • Prix lors du test : 79,99 $ / 59,99 €
  • Site officiel
  • Testé sur Stadia
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Incarnez l’un des derniers Jedi

Vous jouez le rôle de Cal Kestis, un jeune padawan ayant endommagé son lien à la force afin de survivre à la purge Jedi. L’histoire se déroule quelques années après le célèbre « Ordre 66 » qui a vu tous les Jedi assassinés lors de l’épisode 3 de la sage Star Wars.

L’histoire débute alors que Cal n’est qu’un simple ferrailleur, mais rapidement son passé le rattrapera. Une introduction autant cinématique que tutoriel vous permet d’apprendre à jouer tout en admirant les décors conçus avec l’amour des fans de Star Wars.

Le Jeu

Jedi: Fallen Order est un jeu d’action et d’exploration. Vous naviguerez de planète en planète afin de découvrir des temples mystérieux pour accumuler des informations qui pourraient avoir un impact sur la galaxie. Dans ce jeu, vous affronterez des hordes de créatures sauvages et d’ennemis « stormtroopers » qui vous tiendront bien occupés. J’ai été très agréablement surpris par la diversité des ennemis, même au travers les Stormtroopers. Certains avaient leurs « blasters » traditionnels, d’autres des mitrailleuses et d’autres encore portaient des matraques électriques… pour n’en nommer que quelques versions.

Maîtrisez la Force d’un Jedi

Au fil de vos aventures, vous obtiendrez de l’expérience. Lorsque vous aurez accumulé suffisamment de celle-ci vous obtiendrez un point de compétence à dépenser dans votre style de combat. Lors de votre prochaine méditation, à l’un des endroits appropriés pour le repos, vous pourrez y investir en différentes habiletés. Peut-être plus d’endurance, puisque vous n’êtes pas tout à fait doué à parer les coups? Peut-être une amélioration d’un de vos pouvoirs de force en combat? Ou peut-être de nouvelles compétences au maniement du sabre laser? C’est vous qui déciderez de vos priorités, selon votre style de jeu!

Niveau de difficulté

Le jeu sera grandement différent dans son approche selon le choix dans la difficulté. Si vous jouez en mode « histoire » ou à normal, les défis en combat ne seront pas tout à fait là, mais vous aurez du bon temps si ce qui vous intéresse principalement c’est l’histoire. Vos erreurs sont facilement pardonnées et vous n’aurez pas besoin de maîtriser les différentes mécaniques du jeu.

Cependant, j’ai décidé de jouer en « Grand Maître Jedi », la difficulté la plus élevée. J’avais peur, au départ, de voir des ennemis « sacs à point de vie » et trouver les combats pénibles. Cependant, ce n’était pas du tout le cas! Au plus difficile, le jeu se joue presque comme un « Dark Souls » de From Software. Les ennemis ne sont pas plus résistants (ou à peine plus), mais seront plus difficiles à exploiter. Vous devrez maîtriser les parades et vos multiples pouvoirs de la Force. Parce que chaque coup reçu vous blessera gravement. J’ai grandement apprécié ce niveau de difficulté.

Exploration

Vous aurez à explorer les différentes planètes à quelques reprises, car celles-ci regorgent de secrets à découvrir qui nécessiteront des pouvoirs hors de votre portée lors de votre première expédition. Les nombreux raccourcis que vous déverrouillerez vous seront utiles afin de ne pas avoir à refaire le niveau au complet. Comme il n’y a pas de « voyage rapide » d’un point à l’autre, tout ce backtracking peut parfois être pénible. Mais pour les améliorations de Force et de vie que vous trouverez, ça vaut le détour!

De nombreux cosmétiques sont cachés derrière ces nouveaux pouvoirs de Force ou améliorations de votre compagnon droid BD-2. Ce BD (Buddy) vous accompagnera tout au long de votre voyage et vous servira de trousse d’outil. Que ce soit pour consulter une carte en hologramme, déverrouiller des portes ou encore vous fournir les nombreux… nombreux… stims de soin.

Visuel, ambiance et musique de Jedi: Fallen Order

Visuellement le jeu est magnifique. L’introduction de Jedi Fallen Order nous fait naviguer une station de ferraille et nous enseigne comment nous déplacer et grimper sur les différentes surfaces. Il est immédiatement possible de cerner l’amour de la franchise de Star Wars injecté dans le jeu par les développeurs au travers la station et les courses folles qui s’en suivent.

L’arrivée sur Bogano, la « planète tutoriel », est un plan cinématographique digne d’un des films de la saga. La musique, le vaisseau spatial qui atterrit… je me croyais dans un épisode de Star Wars inédit.

Le sabre laser, notre seule arme, est impeccablement implanté. Les effets sonores et visuels lors des combats sont incroyables et j’adore comment chacun de mes coups laisse des marques sur les murs.

La musique tout au long du jeu est judicieusement adaptée aux situations et sonne exactement comme si elle avait été choisie pour une scène d’un film de Star Wars.

Jouabilité

Le jeu est excellent en général et les contrôles répondent bien. Dès que vous avez quelques pouvoirs de Force qui vous permettent de danser en combat vous devenez rapidement agile et mobile. Cependant, après ma dernière critique sur Sekiro: Shadows Die Twice, je trouve que la parade laisse parfois à désirer. De nombreuses attaques ont fait cible alors que j’étais convaincu d’une bonne parade. J’ai eu le même problème sur la version PC et la version Stadia. Possiblement que c’est moi le problème, après une centaine d’heures de Sekiro.

À part la fenêtre de parade, tout est fluide, beau et satisfaisant. Propulser un adversaire du sommet d’une montagne vers une chute létale est superbement éxécuté. Les animations de tous les pouvoirs, attaques et parades réussites sont faites avec amour.

Port Stadia

Puisque la Stadia est toujours méconnue à ce jour, je prends le temps de vous lancer un petit paragraphe ici. Pour mes habitués, je prêche pour ma paroisse, je sais. Mais encore une fois un jeu qui a reçu une attention phénoménale dans la version Stadia. J’ai testé la version PC (sur Origin) et la version Stadia à tour de rôle pour comparer, et en mode Haute Définition sur Stadia est près des paramètres Ultra sur PC. Sans le mode 4K activé, un léger flou sur la résolution parfois, cependant. Rien qui va déranger le joueur moyen, mais les joueurs PC avec des machines à 3 000$ verront une bonne différence. En même temps, la Stadia ne s’adresse pas à ce genre de joueurs.

Verdict

Jedi: Fallen Order est un jeu fantastique qui mérite d’être exploré si vous êtes un fan de l’univers de la franchise de Star Wars. Le respect de l’ambiance musicale, sonore, visuelle et cinématographique (avec les effets de transitions tout droit sortis des films!) vaut le détour. Même pour ceux qui n’apprécient pas forcément la franchise, le jeu en soi est incroyable. Ralentir un laser en plein vol, saisir son adversaire avec la force et le placer devant son propre tir afin de l’éliminer n’est qu’une façon parmi tant d’autres d’explorer les multiples pouvoirs à votre disposition.

Jedi: Fallen Order est digne de la franchise
"Un jeu digne de la franchise Star Wars, Jedi: Fallen Order a définitivement été développé avec amour et minutie pour les détails. Grâce à son mode de difficulté bien songé, vous n'aurez pas besoin d'être un expert pour y apprécier l'histoire. Mais en mode difficile, le jeu viendra chercher les amateurs de "soulslike"."
9
Print Friendly, PDF & Email
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE