Resident Evil Village : Le malheur d’Ethan Winters

Ethan Winters est un nom que personne ne connaissait avant Resident Evil 7 : Biohazard.  Le protagoniste a déjoué tous les pronostics en réussissant à lui seul à affronter les terreurs de la résidence des Baker et à échapper à ce cauchemar.  Il s’agit d’un exploit pour un homme ordinaire sans entraînement, mais avec une volonté de fer.  Ethan croyait avoir mis le tout derrière lui.  C’était le cas jusqu’à un soir fatidique des événements de Resident Evil Village …

Fiche Technique de Resident Evil Village

  • Date de sortie : 7 mai 2021
  • Style : Survival Horror
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB M / PEGI 18
  • Développeur : Capcom Entertainment
  • Éditeur : Capcom Entertainment
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Disponible sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, PC et Stadia
  • Testé sur PS5
  • Prix lors du test : 79,99$ CAD / 59,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Récapitulatif de Resident Evil 7

Resident Evil Biohazard nous permettait de faire connaissance avec Ethan Winters, un homme dont sa femme avait disparu sans laisser de traces.  Alors qu’il la croyait morte, il avait reçu un message de sa part lui disant qu’elle se trouvait en Louisiane et de venir la secourir. 

En arrivant à la résidence d’une famille ordinaire nommée les Baker, Ethan ne croyait pas vivre un tel enfer.  La famille Baker était infectée par une moisissure créée par une arme bactériologique ayant les apparences d’une petite fille.  Elle s’appelait Evelyne.  Elle avait été créée par l’entreprise où Mia (la femme d’Ethan) travaillait.  Contre toute attente, Ethan a réussi à maîtriser la famille Baker, sauver Mia et éliminer Evelyne tout juste avant d’être secouru par Chris Redfield, un héros de longue date de la série.

L’histoire d’Ethan Winters

Resident Evil Village débute trois ans après les évènements précédents.  Pour la première fois dans la série, nous incarnons le même protagoniste deux jeux de suite.  Ethan et Mia ont été pris en charge par Chris.  Ils ont déménagé des États-Unis vers l’Europe et Ethan a même eu droit à un entraînement militaire.  Après avoir repris leur vie en main, ils ont eu un enfant nommé Rose qui a six mois au début de l’aventure.

Resident Evil Village

Alors que la soirée s’annonce tranquille et que Mia prépare le souper, Ethan va coucher Rose à l’étage.  À son retour, il tente de parler avec Mia des évènements survenus trois ans plus tôt, mais celle-ci ne veut absolument rien savoir.  Lors de la discussion avec sa femme, celle-ci est atteinte par une balle à l’épaule semblant provenir d’une fenêtre.  Quelques secondes plus tard, elle est fusillée sauvagement alors qu’Ethan tente de se camoufler sous la table de la cuisine.  L’assaillant déplace la table et trouve Ethan.  Celui-ci n’en revient pas, car l’individu venant de tuer Mia est… Chris Redfield qui avec un air grave prend la peine de s’excuser.

Chris et son équipe d’intervention tentent de quitter les lieux avec Rose.  Ethan ne veut pas leur laisser sa fille et se fait assommer.  Alors qu’il reprend connaissance dans la neige, il se trouve à côté d’un camion militaire renversé et d’un cadavre sans savoir où il se trouve.  Bienvenue dans Resident Evil Village !

L’homme le plus malchanceux de la Terre

Alors que notre héros est perdu et troublé par les évènements, on l’est également.  On ne comprend pas ce qui vient de se passer et on n’a d’autres choix que d’avancer pour entrer dans un village lugubre semblant figer dans le temps du moyen-âge.

Le début de Resident Evil Village ne plaira pas à tous, car nous n’avons aucune idée de ce que nous devons faire.  J’ai bien aimé cette sensation puisqu’elle reflète bien ce que vit Ethan.  D’ailleurs, après s’être fait tronçonner une main dans Resident Evil 7, je peux vous dire qu’Ethan n’est pas au bout de ses peines.  Il se fait extrêmement malmener dans ce nouvel opus.

Sans rentrer trop dans les détails, car l’intrigue est l’un des points forts du jeu, Ethan obtient une information des habitants de ce village étrange comme quoi sa fille serait détenue au château Dimitrescu.  Notre quête débute pour retrouver notre fille.

Des loups-garous et des vampires ?

Pour la plupart des gens, Resident Evil est synonyme de zombies.  Après avoir changé les zombies pour des monstres de moisissures, Capcom prend un tout autre virage dans Village.

Une des critiques revenant souvent à propos de Resident Evil 7 est le manque de variété au niveau des ennemis.  Ce n’est plus le cas ici.  Très tôt dans le jeu, vous serez confronté à des loups-garous pour par la suite affronter une famille de vampires.  Aussi étonnant que celui puisse paraître, vous serez également attaqué par des poupées ainsi qu’un monstre marin.  Capcom a réussi à introduire des créatures bien connues à leur façon, car comme vous le savez, rien n’est aussi simple qu’il n’y paraît dans Resident Evil.

Un retour vers l’action, les énigmes et la peur

L’action est de retour dans cet opus, mais mieux dosée que dans les épisodes 5 et 6.  Le tout est surtout dû aux différentes créatures et aux différents lieux.  Le village étant contrôlé par quatre nobles tout aussi différents les uns que les autres (eux-mêmes contrôlés par la mystérieuse mère Miranda), l’ambiance est différente sur chaque territoire.

En débutant dans le village envahi de loups-garous, le jeu vous plonge dans l’action rapidement.  Par la suite, lorsque vous entrez dans le château et que vous faites la rencontre de l’envoûtante et terrifiante madame Dimitrescu, l’ambiance horreur claustrophobique et gothique prennent la relève.  Celle-ci ainsi que ses trois filles vont vous donner du fil à retordre à travers Resident Evil Village.  Capcom a d’ailleurs réutilisé l’oppression d’un agresseur perpétuel comme Mr. X de Resident Evil 2 ou Nemesis de Resident Evil 3.  Peu importe où vous vous trouvez dans le château, madame Dimitrescu peut vous poursuivre partout du haut de ses neuf mètres (vous avez bien lu).

Resident Evil Village

Encore une fois, je ne veux pas trop donner de détails, mais le passage dans la maison Beneviento a été celui que j’ai préféré.  Cette section concentrée sur les énigmes et l’atmosphère oppressante m’a fait beaucoup penser au jeu Visage que j’ai adoré.  Il s’agit d’ailleurs de l’emplacement où nous affrontons des poupées.

En parlant d’énigmes, il s’agissait d’un point fort des premiers Resident Evil avant d’être tranquillement abandonné et de revenir dans Resident Evil 7.  Ils sont de retour en force avec des énigmes demandant de la réflexion (moins qu’au début de la série par contre).  J’ai vraiment adoré me casser la tête à certains endroits.

Le retour d’un marchand

Resident Evil 4 avait introduit un marchand où on pouvait vendre nos trouvailles, améliorer nos armes, notre inventaire, etc.  Qui ne se souvient pas de son petit rire suivi de « Got somethin’ that might interest ya’! » ou de son fameux « Welcome ! ».

Resident Evil 8 réintroduit un marchand se nommant tout simplement « Le Duc ».  Il s’agit d’un homme faisant affaire avec n’importe qui tant qu’il peut faire de l’argent.  Vous pourrez y vendre les différents trésors ou items que vous trouverez ainsi que de lui acheter des plans de confections, des munitions et d’améliorer vos armes ou votre inventaire.  Il faudra d’ailleurs bien gérer votre inventaire, car vous ne pourrez pas transporter tout ce que vous trouvez.

Un peu plus loin dans le jeu, il offre la possibilité de cuisiner des plats pour vous si vous lui apportez les bons ingrédients.  Ses plats vous donnent des bonus permanents (santé améliorée, défense améliorée, etc.).

Aspect technique

Resident Evil Village est en 1ère personne comme Resident Evil 7 et utilise le même moteur graphique.  Le souci du détail est très présent.  En plus de rouler en 4k / 60 images secondes, les effets de lumière sont d’une beauté époustouflante.  Les environnements sont extrêmement variés et vous ne trouverez jamais un emplacement « vide ».  Ils sont remplis et si vous portez attention, vous pouvez voir plein de petits détails qu’il est presque impossible à voir.  C’est la preuve de l’importance apportée aux moindres détails.  Vous pouvez par exemple voir des traces de cernes dans certains bains du château, mais les cernes sont rouges cuivrés puisque la famille Dimitrescu est une famille de vampires.

Resident Evil Village

Du côté de la trame sonore, la musique lugubre fait bien son effet.  Par contre, c’est vraiment les bruits ambiants qui volent le spectacle.  En jouant avec des écouteurs, nous pouvons bien entendre des grattements provenant de buissons, des pas ou des portes qui se ferment dans d’autres pièces et ainsi de suite.  Le jeu nous laisse bien entendre que nous ne sommes pas seuls dans ce village.  Vous allez d’ailleurs entendre Ethan crier plus d’une fois (et avec raison).

Verdict sur Resident Evil Village

J’attendais Resident Evil Village avec énormément d’excitation puisque Resident Evil Biohazard avait été un gros coup de cœur pour moi.  J’ai apprécié de revoir Ethan Winters et de vivre une autre aventure avec lui.  Le malheur s’acharne sur lui, mais comme dans Resident Evil 7, sa ténacité fait de lui un adversaire redoutable.  Les différents environnements et le changement de ton du jeu (action, atmosphère, énigmes) dépendant de l’emplacement où nous nous trouvons ainsi que la diversité des ennemis sont une grande force du jeu.  L’intrigue concernant la trahison de Chris Redfield ainsi que le mystérieux village figé au moyen-âge vous pousseront à continuer à jouer.

Resident Evil Village : Le malheur d’Ethan Winters
Resident Evil Village est un « melting pot » de plusieurs idées des précédents Resident Evil avec un scénario vraiment captivant. Capcom a réussi un coup de maître au niveau de l’ambiance qui change selon le lieu où vous êtes et pour vous faire sentir que vous n’étiez jamais seul. On ne peut que prendre en pitié le pauvre Ethan mêlé à cela malgré lui. Selon moi, il s’agit d’une énorme réussite continuant le renouveau de la série depuis Resident Evil 7 et je ne peux qu’espérer un Resident Evil 9 poursuivant sur cette lancée.
9.5
Print Friendly, PDF & Email
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE