A peine 2 semaines après le premier épisode de sa nouvelle série Minecraft: Story Mode, Telltale nous fait l’excellente de surprise de sortir le deuxième épisode. Quand on se souvient des 3 mois qui s’étaient écoulés entre l’épisode 1 et l’épisode 2 de Tales from the Borderlands, on ne peut que saluer le geste. Et pourtant, dans un coin de la tête, on ne peut s’empêcher de se poser la question : cette rapidité aura t-elle un prix ? Ce deuxième épisode, intitulé Assembly Required, réussit-il a lancer définitivement la série où confirme t-il mes inquiétudes du premier épisode ?

Fiche Technique

  • Date de sortie : 27 octobre sur Xbox One, Xbox 360, PlayStation 3, PlayStation 4, PC, iOS et Android
  • Style : Point & click
  • Classement ESRB / PEGI : E / PEGI 12
  • Développeur : Telltale Games
  • Éditeur : Telltale Games
  • Prix lors du test : 4,99 (EUR/Dollars) sur PS3/Xbox 360 / 5,99 (EUR/Dollars) sur PS4/Xbox One pour 1 épisode. 24,99 (EUR/Dollars) sur PS3/Xbox360 / 24,99 (EUR/Dollars) sur PS4/Xbox One / 22,99 (EUR/Dollars) sur Steam pour la saison
Les personnages sont malheureusement toujours aussi fades...
Les personnages sont malheureusement toujours aussi fades…

Le sentiment d’un épisode bâclé

Dès le premier épisode, j’avais noté le rythme très posé et un certain manque d’enjeux dans l’histoire qui nous est contée. J’avais alors mis ces doutes sur le compte du premier épisode, de l’introduction d’un nouvel univers et de nouveaux personnages. Définitivement, The Order of the Stone était un bon épisode de lancement, démontrant la bonne prise en main de la licence Minecraft par Telltale. Je m’attendais bien sûr à une série plutôt tranquille, moins efficace… mais pas à ce qui nous est offert avec Assembly required.

Dès le début, un premier constat s’impose. L’introduction est tout simplement bâclée. Le générique, plat, sans saveur, fait sévèrement tâche après ce qu’on a pu voir dans Tales from the Borderlands. Même le générique du premier épisode, pourtant en deçà de ce à quoi Telltale nous avait habitué, était meilleur ! Mais passons, on peut se dire que ce n’est qu’un détail… sauf que le reste est du même acabit.

On a l’impression de traverser l’épisode sans que le rythme ne démarre jamais vraiment, sauf à la fin où l’on se dit qu’il décolle enfin… avant de voir défiler le générique. Une heure, c’est le temps qu’il m’a fallu pour traverser Assembly required, alors qu’on a d’habitude droit à des épisodes d’environ 1h45/2h. Une heure à me dire que ce n’est que le début et que ça va bientôt démarrer. Une heure de gâchis.

Minecraft Story Mode - Episode 2 - 3
Je me suis engagé sur la piste d’Ellegaard, l’ingénieur de la Redstone

Y a t-il un scénariste à bord ?

Souvenez-vous, la fin du premier épisode vous demande de faire un choix qui impacte votre parcours au début de l’épisode 2. Ainsi, j’ai choisi d’aller à rencontre d’Ellegaard et non pas de Magnus. Une bonne idée qui tranchait avec les choix parfois peu importants d’autres séries Telltale. Sauf que ce choix n’a finalement qu’un impact très limité, tout simplement parce que ce n’est pas un véritable embranchement, qui transformerait durablement votre histoire. Certes vous commencez sur l’île d’Ellegaard (ou la ville de Magnus) et y restez 20 bonnes minutes. Le soucis, c’est que après cette introduction (⅓ de l’épisode…) vous revenez au temple de l’Ordre… et découvrez que les personnages sur place sont allés chercher l’autre membre de l’Ordre de la Pierre (Magnus dans mon cas). Si le choix de l’épisode 1 change réellement le début de ce deuxième épisode, il n’a (pour l’instant) aucune conséquences sur l’histoire étant donné que les deux héros sont regroupés dans tous les cas. Déjà après 20 minutes de jeu, la déception se fait sentir.

Ce n’est pas tout puisque les personnages sont toujours aussi clichés. Olivia et Axel sont un peu plus inexistants à chaque épisode et si Jesse et Petra sont toujours un cran au dessus, ils n’ont pas le temps de réellement exprimer leur potentiel. Ellegaard et Magnus, personnages secondaires, sont probablement ceux qui ressortent du lot, et encore, leur relation conflictuelle reste de l’ordre du classique. Le véritable problème, c’est qu’en une heure, on ne peut pas construire et développer des personnages intéressants. L’histoire qu’on nous raconte en souffre énormément et devient fade. Le véritable soucis de cet épisode est là : c’est un tir à blanc. Il n’apporte quasiment rien d’intéressant à l’histoire et nous dégoûte presque de la série.

Une mise en scène et une direction artistique qui manquent d’inspiration

Le scénario n’était certes pas le point fort du premier épisode, néanmoins le respect de l’univers Minecraft et la direction artistique sauvaient largement le tout. Et encore une fois, Assembly Required déçoit sur un point pourtant fort de la série.

L’univers de Minecraft n’est cette fois qu’effleuré. De petits clins d’oeil vous rappellent que l’on est dans le monde de la licence de Notch : Si l’on choisit Magnus, la première partie est centrée sur la dynamite, tandis qu’Ellegaard est une spécialiste de la redstone et des mécanismes. Le soucis c’est que les énigmes en lien avec l’univers sont soient trop simples (et donc pas stimulantes pour un sou) soient carrément inexistantes. Cela vaut d’ailleurs pour l’ensemble de l’épisode qui ne fait quasiment pas appel aux mécaniques intéressantes du premier épisode comme le crafting.

Il y a de bonnes idées de mise en scène comme le passage où nos héros tentent une expérience avec Ellegaard à plusieurs reprises en rythme accéléré. Mais encore une fois, si visuellement c’est sympathique, c’est profondément ennuyant à jouer puisque notre implication se limite à appuyer plusieurs fois sur le même bouton… Quand on voit les petites trouvailles de l’épisode 5 de Tales from the Borderlands avec les enchaînements de type combo pour le combat de robots géants, certaines scènes de Assembly Required font peine à voir.

La question de l’essoufflement de la série dès son deuxième épisode se pose réellement. Seul le 3ème épisode pourra nous donner un début de réponse.

Minecraft Story Mode - Episode 2 - 2
Quel que soit le choix de l’épisode 1, on arrive à ce point où les deux anciens héros se rencontrent

Conclusion

J’avais apprécié The Order of the Stone, sa direction artistique parfaite, son doublage aux petits oignons, son humour, et ses choix. J’attendais de Assembly Required qu’il rassure mes légères inquiétudes et me donne envie de voir la suite. Il a eu l’effet inverse. Trop court, sans inspiration ni saveur, ce second épisode a l’effet d’un repoussoir. L’avoir fait juste après le cinquième épisode de Tales from the Borderlands était probablement une erreur tant le fossé qualitatif a des allures de gouffre. Si ce dernier était un des meilleurs épisodes de Telltale que j’ai pu voir, Assembly Required est assurément le moins bon. Aujourd’hui, je n’ai quasiment plus envie de voir la suite de la série, qui pourrait devenir la moins bonne de Telltale si elle continue sur cette voie. Reste à voir si l’épisode 3, qui sort ce mardi, confirmera ou non ce pressentiment.

NOTES
Note
5
PARTAGER
Communicant parisien élevé aux Sciences Politiques, je suis avant tout un passionné de jeux vidéo, mais également  un dévoreur de films, de séries, de littérature Science-Fiction, et de culture web. Accessoirement, je suis aussi un transhumaniste à tendance sociopathe, amoureux d'aliens bleues et de sorcières rousses, et fasciné par la simple idée de voir un jour l'humanité coloniser l'espace...