Vous vous souvenez peut-être de mon test de l’épisode 2 de Tales from the Borderlands ou j’espérais sincèrement que Telltale n’allait pas nous refaire le coup des 3 mois d’attente entre 2 épisodes… Et bien si. 3 mois plus tard, on retrouve donc Fiona et Rhys dans le troisième épisode, Catch a ride ! de ce que je considère comme la meilleure série du marché. L’attente scandaleuse, sûrement au profit d’une série Game of Thrones qui ne se bonifie pas avec le temps, va t-elle tuer une série pourtant géniale ? Ce troisième épisode est-il l’épisode du déclin ? Notre réponse dans ce test !

Fiche technique

  • Date de sortie : 23 et le 25 juin (suivant les différentes mises-à-jours des stores online régionaux) sur Xbox One, Xbox 360, Playstation 3, Playstation 4, PC, iOS et Android
  • Style : Point & Click
  • Classement ESRB / PEGI : M / PEGI 18+
  • Développeur : Telltale Games
  • Éditeur : 2K Games
  • Prix lors du test : 4,99 (EUR/Dollars) sur PS3/Xbox 360 / 5,99 (EUR/Dollars) sur PS4/Xbox One pour 1 épisode. 24,99 (EUR/Dollars) sur PS3/Xbox360 / 24,99 (EUR/Dollars) sur PS4/Xbox One / 22,99 (EUR/Dollars) sur Steam pour la saison

Tales from the Borderlands - Episode 3 - Rhys et Fiona

Une galerie de personnages parfaite

Il y a beaucoup de choses à aimer dans Tales From the Borderlands, à commencer par ses personnages. Depuis le premier épisode, j’adore la galerie de personnage que le jeu nous a présenté. Si j’ai un petite préférence pour Rhys et Vaughn, le duo Fiona/Sasha est un poil plus classique mais tout aussi agréable à suivre.

Cette fois encore, l’alchimie fonctionne à merveille entre les 4 héros et ce troisième épisode réussit à renouveler leurs relations en changeant les binômes. Rhys finit par se retrouver avec Sasha, tandis que Fiona part avec Athena, ce qui donnent lieu à quelques scènes et dialogues sympathiques. Je suis personnellement amoureux du duo Rhys/Sasha même si la relation mentor/élève et de Fiona et Athena passe assez bien.

Mais Tales From the Borderlands, c’est aussi beaucoup de fan service ! Si l’épisode 2 était dominé par l’IA de Handsome Jack et la performance de Daemon Clarke, ce troisième épisode met cette fois en avant d’anciens Vault Hunters ! Nous avions eu droit à Zer0 dans le premier épisode, c’est maintenant Brick et Mordeccaï, que les fans connaissent bien, qui font une rapide apparition en tant que chasseurs de prime. Athena, qu’on avait pu voir dans l’épisode 2, est de retour pour devenir ce qui ressemble à un rôle récurrent qui s’intègre assez bien à la fine équipe. Attention cependant, si connaitre l’univers de Borderlands est un plus indéniable, ça ne me semble pas obligatoire pour apprécier l’aventure tant le fan service est bien amené.

Enfin, Catch a ride intègre une petite nouvelle à la bande : Gortys. Il s’agit d’un petit robot sphérique très dynamique et assez naïf (il faut la voir tenter de traîner un cadavre en criant “Allez debout, à l’aventure !”) mais définitivement attachant. Elle forme d’ailleurs un nouveau duo assez drôle avec Loader Bot qui décide de la protéger. Cela donne droit à quelques discours assez fun sur les humains et leurs interactions sociales. Bref, un personnage très important et bien écrit (et bien doublé par Ashley Johnson).

Tales From the Borderlands renforce donc encore plus un casting vraiment excellent avec un peu de fan service et quelques nouveaux personnages bien écrits. Que du lourd on vous dit.

Tales from the Borderlands - Episode 3 - Gortys
Gortys, le petit robot trop cute

Une direction artistique rafraîchissante

Les connaisseurs de la licence Borderlands savent à quel point la planète Pandora peut être austère, désertique. Cependant, ils savent aussi (depuis Borderlands 2) qu’elle renferme des jungles luxuriantes et colorées. Jusque là, Tales From the Borderlands nous avait surtout montré la Pandora terne et son ambiance de Far West post-apo. Catch a ride tranche un peu avec cet esprit en nous emmenant dans un biodome rempli d’une végétation aux couleurs très flashy.

Le changement de ton est franchement rafraîchissant visuellement et rappelle à quel point cette série est techniquement la plus plus aboutie et la plus stable des séries Telltale. Les scènes sont toujours entrecoupées de petit temps de chargements mais on évite l’écueil des freezes en pleine conversation, qu’on pouvait voir dans Walking Dead.

Tales from the Borderlands - Episode 3 - Direction artistique

Une mise en scène toujours aussi bien pensée pour un épisode toujours aussi drôle et rythmé

Ce que j’aime par dessus tout dans Tales From the Borderlands, au delà de l’univers de Borderlands ou de la direction artistique, c’est la justesse de sa mise en scène et la légèreté de son écriture. Les deux premiers épisodes étaient des pépites à ce niveau et Catch a ride réussit à faire encore mieux.

Prenons d’abord le générique, toujours un grand moment dans les épisodes de la série. Il est cette fois un peu moins bien amené que dans les deux premiers, mais il reste entraînant, bien mis en musique et vous mettra instantanément dans l’ambiance de la série.

Parlons un peu du rythme de cet épisode, mieux géré que dans le deuxième. En effet, Catch a ride alterne plus efficacement les phases de petits moments calmes et les grosses phases d’actions, permettant de souffler un peu mais aussi de développer ses personnages convenablement. Les conversations entres les différents duos et la mise en scène en parallèle pendant leur exploration du biodome sont par exemple un des meilleurs moments de l’épisode. Les scènes d’actions, bien que concrètement assez peu interactives, sont toujours aussi fun à regarder et à jouer, mais je suis presque tenté de dire que c’est dans les petits moments, les petites conversations, que j’ai préféré cet épisode.

Tales from the Borderlands - Episode 3 - Gortys et Loader Bot

L’histoire réussit à changer de direction et à se renouveler à chaque épisode et à aucun moment je n’ai eu l’impression que l’on commençait à tourner en rond. Oui on reste dans un classique buddy movie dans un univers Borderlands, mais l’histoire est suffisamment prenante et les personnages sont suffisamment attachants et développés pour qu’on ait réellement envie de connaître la suite. Tales From the Borderlands n’a probablement pas le scénario du siècle, mais c’est certainement l’un des plus agréable à suivre et des mieux rythmés du moment. La fin de l’épisode, mieux introduite dans l’épisode 2 ou elle était un peu trop abrupte, donne réellement envie de connaitre la suite et pose encore énormément de questions. On se demande même comment ils vont réussir à tout caser dans les 2 épisodes restants. Peut-être dans une saison 2 ?

Conclusion

Ce n’est pas un secret, j’adore cette série. Le fait que j’adore Borderlands y est certes pour quelque chose, mais c’est surtout pour son ton léger, son ambiance de buddy movie, ses personnages attachants et drôle ou encore son rythme quasi parfait que je suis un fan de Tales From the Borderlands. Cet épisode 3 est probablement le meilleur de la série pour le moment, tant il alterne quasi parfaitement moments plutôt calmes et scènes d’actions bien menées. Il réussit à rafraîchir la série avec une direction artistique plus colorées mais aussi de nouveaux personnages intéressants qui viennent enrichir un casting déjà excellent. Et dire qu’il va encore falloir attendre 3 mois avant d’avoir la suite…

NOTES
Note
9.5
PARTAGER
Communicant parisien élevé aux Sciences Politiques, je suis avant tout un passionné de jeux vidéo, mais également  un dévoreur de films, de séries, de littérature Science-Fiction, et de culture web. Accessoirement, je suis aussi un transhumaniste à tendance sociopathe, amoureux d'aliens bleues et de sorcières rousses, et fasciné par la simple idée de voir un jour l'humanité coloniser l'espace...